Beaucoup de gens quittent le salariat pour devenir freelance, pourquoi vous devriez aussi franchir le pas ?

L’inflation se constate partout et le pouvoir d’achat est en chute libre. Pas de doute, nous sommes en train de vivre une crise économique.

Ce n’est certainement pas avec un salaire qui stagne que l’on peut s’en sortir. Si vous ressentez cela, dites-vous que cela m’est arrivé aussi et que pour changer cela, j’ai fait une chose dont je ne me serais pas cru capable : changer de vie et me mettre à mon compte en devenant freelance.

Pourquoi devenir son propre patron ?

Cela répond à plusieurs impératifs qui animent beaucoup de français et encore plus depuis les confinements.

  • Avoir un travail utile et avoir envie de le faire: plus question de se lever le matin en trainant les pieds, on travaille pour soi.
  • On gère son temps : inutile de vous faire croire qu’il ne faut pas faire beaucoup d’heures, mais la célèbre phrase « travailler plus pour gagner plus» se vérifie si vous avez vos clients et qu’ils sont contents de votre travail
  • Vous travaillez de chez vous: cela ressemble au télétravail, sauf que votre patron ne peut pas vous imposer de prendre le chemin du bureau pour des réunions, le patron, c’est vous.
  • Accorder plus de temps à sa vie familiale : même si cela demande un travail d’acrobatie parfois, si on est bien organisé, on peut se prendre des moments de temps libre en plein milieu de la journée, pratique pour les rendez-vous médicaux, aller chercher ses enfants à la sortie de l’école etc…

Les qualités pour devenir freelance :

Ce n’est pas un métier tout rose, inutile de se leurrer. Il faut faire preuve de discipline pour se lever tous les jours, en fonction d’un planning parfois très chargé et ne pas hésiter à enchainer les heures.

Il faut arriver à se créer une clientèle ; raison pour laquelle il ne faut pas quitter son emploi du jour au lendemain pour se lancer. Parler autour de soi de son projet et faire une vraie étude de marché est essentiel.

Il ne faut pas oublier que tout le monde n’est pas fait pour travailler en toute autonomie et seul. On n’a pas de collègue, il faut régler les problèmes soi-même et être polyvalent. Mais quand on choisit bien sa voie, on n’est pas victime de la crise économique !

Contact

Written by Azoma

Azoma dévore la presse au quotidien. Il apporte par ses écrits un décryptage synthétique sur les actualités du moment.