Prenez conscience de ces 3 risques majeurs avant d’épargner dans les SCPI

L’investissement dans les SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) attire de plus en plus de Français. Son succès ne se dément pas, car le marché a triplé de taille en 10 ans. Les rendements attendus dépassent souvent les 4 % par an. Cependant, avant de vous lancer dans ce type de projet, vous devez prendre conscience de ces 3 risques considérables.

 

Risque de perte en capital

En fonction de l’évolution du marché, les immeubles en SCPI peuvent prendre ou perdre de la valeur. Chaque année, ils font l’objet d’une expertise pour que le coût des parts se rapproche (à environ 10 %) de la valeur réelle du patrimoine.

Si le prix augmente entre l’achat et la revente des parts de SCPI, vous réaliserez une plus-value potentielle. Dans le cas contraire, vous risquez de perdre une partie de votre capital investi en SCPI. Afin de limiter ce danger, il s’avère intéressant d’investir dans des SCPI différentes. Ces dernières possèdent des immeubles dans différents domaines (bureau ou commerce) et situés dans des zones géographiques distinctes.

Risque de liquidité

La liquidité renvoie à la possibilité de vendre vos parts de SCPI rapidement afin de récupérer votre capital dans les plus brefs délais. Or, épargner dans ce type de société est un investissement immobilier à long terme. Avant de liquider vos parts de SCPI, vous devez passer par un certain nombre d’audits de sécurité et environnementaux du patrimoine.

Puis, il faut valider la surface du bien par un expert agréé et solliciter un agent immobilier pour le mandat de vente. Vous devez également faire appel à un notaire pour signer une promesse de vente et collecter les documents légaux. Pour conclure l’acte définitif de vente des parts de SCPI, vous devez patienter pendant 2 à 3 mois.

En lien avec cet article :  Investir en SCPI : les 3 principales étapes à suivre pour créer votre société de placement

Risque de change

Le risque de change ne concerne que les investissements SCPI en dehors de la zone euro. Les loyers perçus à travers le patrimoine placé dans ce type de société subissent l’influence des marchés des devises. Les variations des taux de change impactent positivement ou négativement vos revenus potentiels et la valeur des immeubles en SCPI.

 

 

Germain
Contact

Written by Germain

Germain est Diplômé en Communication journalistique, a suivi deux années d'études philosophiques et a occupé le poste de rédacteur en chef d'une revue semestrielle locale. Il a commencé la rédaction web en juillet 2018, étant actuellement chef de projet et formateur dans ce domaine.