Soigner la grippe : transmission, symptômes & traitement du virus
4.7 (94.29%) 21 votes

La grippe est une maladie respiratoire d’origine virale. Elle est très contagieuse et se transmet normalement par la toux et les éternuements d’une personne infectée.
Vous pouvez aussi contracter la grippe en touchant une personne infectée, en lui serrant la main par exemple. Les adultes sont contagieux 1 à 2 jours avant d’avoir des symptômes et jusqu’à 7 jours après être tombés malades. Cela signifie que vous pouvez propager le virus de la grippe avant même de savoir que vous êtes infecté.

Cet article explique les symptômes de la grippe, ses traitements, en quoi elle diffère d’un rhume et quelles sont les meilleures préventions.

La grippe en bref

Voici quelques points clés au sujet de la grippe. L’article principal contient plus de détails et de renseignements à l’appui.

  • Les antibiotiques ne peuvent pas être utilisés pour traiter la grippe.
  • Environ 5 à 20 % des Américains développeront la grippe.
  • Selon les experts, la meilleure façon de prévenir la grippe est de se faire vacciner chaque année.
  • Le vaccin contre la grippe ne convient pas à certains groupes de personnes, comme ceux qui souffrent d’une allergie grave aux œufs de poule.

Symptômes de la grippe

La grippe peut être inconfortable, mais elle met rarement la vie en danger. On la confond fréquemment avec un mauvais rhume, les symptômes étant similaires et incluant : un écoulement nasal ou blocage nasal, des maux de gorge et de la toux.

Pour vous aider à les distinguer, voici quelques symptômes propres à la grippe :

  • température élevée
  • sueurs froides et frissons
  • migraine
  • douleurs aux articulations et aux membres
  • fatigue ou sensation d’épuisement

Il peut aussi y avoir des symptômes gastro-intestinaux, dont des nausées, vomissements et diarrhée. Ces symptômes sont beaucoup plus fréquents chez les enfants que chez les adultes.

Normalement, les symptômes persistent pendant environ 1 semaine. Cependant, la sensation de fatigue et d’épuisement peut durer plusieurs semaines.

Il convient de noter que les symptômes peuvent varier selon la personne atteinte de la grippe. Il est possible par exemple d’avoir la grippe sans avoir un état fiévreux.

Symptômes précoces de la grippe

Souvent, la fatigue est l’un des premiers signes de la grippe et du rhume. Mais elle est souvent plus aigüe pour le cas de la grippe. D’autres symptômes précoces peuvent être également notés, comme la toux, le mal de gorge, la fièvre, les maux de corps, les frissons et les troubles gastro-intestinaux.

Vérifiez si vous avez la grippe

Votre maladie respiratoire peut être la grippe si vous avez de la fièvre, de la toux, des maux de gorge, un écoulement nasal ou un nez bouché, des maux de corps, des maux de tête, des frissons et de la fatigue. Certaines personnes peuvent avoir des accès de vomissements et de la diarrhée. Les individus peuvent être infectés par la grippe et présenter des symptômes respiratoires sans fièvre. Les virus de la grippe sont généralement ceux qui causent le plus de maladies pendant les mois les plus froids de l’année. Toutefois, la grippe peut également survenir en dehors de la saison grippale typique. De plus, d’autres virus peuvent aussi causer des maladies respiratoires semblables à la grippe. Il est donc impossible de détecter la grippe en se basant uniquement sur les symptômes. Si votre médecin a besoin de savoir avec certitude si vous avez la grippe, des tests de laboratoire peuvent être effectués.

Les symptômes de la grippe se manifestent très rapidement et peuvent inclure :

  • une fièvre soudaine – une température de 38 °C ou plus
  • corps endolori
  • sentiment de fatigue ou d’épuisement
  • toux sèche, toux de poitrine
  • mal de gorge
  • migraine
  • difficulté à dormir
  • perte d’appétit
  • diarrhée ou douleur à l’estomac
  • la nausée et le fait d’être malade

Les symptômes sont similaires pour les enfants, mais ils peuvent aussi avoir des douleurs à l’oreille et paraître moins actifs.

Traitement de la grippe

La grippe étant d’origine virale, les antibiotiques sont inefficaces à moins que la grippe n’ait entrainé une autre maladie causée par une bactérie. Des antiviraux, comme l’oseltamivir (Tamiflu) et le zanamivir (Relenza), peuvent être prescrits dans certaines circonstances.

Les analgésiques peuvent soulager certains symptômes, comme les maux de tête et les douleurs corporelles. Différents analgésiques sont disponibles à l’achat en ligne. Il est important de comparer différents produits et de ne les prendre que sous l’avis d’un professionnel de la santé.

Certains analgésiques, comme l’aspirine, ne doivent pas être administrés aux enfants de moins de 12 ans.

Les personnes qui ont la grippe devraient :

  • rester à la maison
  • éviter autant que possible le contact avec d’autres personnes
  • rester au chaud et se reposer
  • boire beaucoup d’eau
  • éviter l’alcool
  • arrêter de fumer
  • bien manger

Les personnes qui vivent seules devraient signaler un parent, un ami ou un voisin qu’ils ont la grippe pour s’assurer que quelqu’un peut les surveiller.

Quand consulter un médecin

Un médecin n’a besoin d’être informé que si :

  • la personne est fragile ou âgée
  • leur température reste élevée après 4-5 jours
  • les symptômes s’aggravent
  • l’individu se sent gravement malade
  • il devient plus essoufflé et/ou développe des douleurs thoraciques

Si vous êtes inquiet, un appel téléphonique au médecin peut être une meilleure solution que de prendre rendez-vous.

Comment soigner la grippe à la maison

Quelques bons gestes vous aident à récupérer rapidement de la grippe :

  • repos et sommeil
  • rester au chaud
  • Prendre du paracétamol ou de l’ibuprofène pour abaisser votre température et soulager les maux et les douleurs.
  • boire beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation (votre urine doit être jaune pâle ou claire)

Un pharmacien peut vous aider en cas de grippe.

Un pharmacien peut conseiller un traitement ou recommander des remèdes contre la grippe.

Les remèdes antigrippaux sont à proscrire si vous prenez des comprimés de paracétamol et d’ibuprofène pour éviter les risques de surdosage.

Demandez l’avis d’un pharmacien avant de donner des médicaments aux enfants.

Comment éviter la propagation de la grippe et la contagion

La grippe est très contagieuse et se transmet facilement. Vous êtes plus susceptible de la transmettre pendant les 5 premiers jours.

La grippe est retransmise par les germes de la toux et des éternuements, qui peuvent vivre sur les mains et les surfaces pendant 24 heures.

Réduire le risque de propagation de la grippe :

  • Lavez régulièrement vos mains avec de l’eau tiède et du savon.
  • Utilisez des mouchoirs en papier pour piéger les germes lorsque vous toussez ou éternuez.
    Et jetez les mouchoirs en papier usagés le plus rapidement possible

Période d’incubation et de contagion de la grippe

Il se peut que vous contaminiez d’autres personnes avant même de savoir que vous êtes malade, ainsi que pendant que vous êtes malade.

  • Les personnes atteintes sont plus contagieuses dans les 3-4 premiers jours de la maladie.
  • Certains adultes en bonne santé peuvent infecter les autres un jour avant l’apparition des symptômes et jusqu’à 5 à 7 jours après être tombés malades.
  • Certaines personnes, notamment les jeunes enfants et les personnes ayant un système immunitaire faible, peuvent infecter d’autres personnes pendant une période plus longue.

Risques et complications possibles de la grippe

Dans la majorité des cas, la grippe n’est pas mortelle, mais simplement désagréable. Pour certaines personnes, cependant, il peut y avoir de graves complications. C’est plus probable chez les très jeunes enfants et les personnes âgées. Mais c’est aussi le cas pour les personnes souffrant d’une autre maladie de longue date affectant le système immunitaire.

Le risque de complications de la grippe est plus élevé chez certaines personnes, dont :

  • adultes de plus de 65 ans ;
  • les bébés ou les jeunes enfants ;
  • femmes enceintes ;
  • les personnes atteintes d’une maladie cardiaque ou cardiovasculaire ;
  • ceux qui ont des problèmes respiratoires, comme l’asthme ou la bronchite ;
  • les personnes atteintes d’une maladie rénale ;
  • les personnes diabétiques ;
  • les personnes sous stéroïdes ;
  • les personnes qui suivent un traitement contre le cancer ;
  • les personnes souffrant de maladies de longue date influant le système immunitaire.

Parmi les complications causées par la grippe, on peut noter la pneumonie bactérienne, la déshydratation et l’aggravation de conditions médicales chroniques. C’est le cas de l’insuffisance cardiaque congestive, l’asthme ou le diabète. Les enfants peuvent développer des problèmes de sinus et des otites.

Combien de temps dure la grippe ?

La grippe est une infection respiratoire hautement contagieuse et d’origine virale. Selon le Centers for Disease Control and Prevention (CDC), une infection grippale non compliquée dure entre trois à sept jours chez la plupart des gens, y compris les enfants. Mais la toux et la sensation de faiblesse ou de fatigue peuvent durer deux semaines ou plus longtemps.

Chez certaines personnes, le risque de développer des complications est accru, ce qui peut inclure :

  • pneumonie
  • bronchite
  • infections des sinus
  • otites

Les complications liées à la grippe peuvent entrainer l’hospitalisation et même à la mort.

De plus, l’infection grippale peut aggraver les conditions préexistantes. Par exemple, si vous souffrez d’asthme, les crises d’asthme peuvent être plus graves.

Selon le CDC, les virus de la grippe A (H3N2) sont associés à un plus grand nombre d’hospitalisations et de décès chez les enfants et les personnes âgées que les autres sous-types de grippe humaine, comme la grippe A (H1N1) et la grippe B. De plus, l’efficacité du vaccin contre les virus A (H3N2) est généralement plus faible.

Bien que certains symptômes se chevauchent, le rhume et la grippe sont deux maladies distinctes. Les rhumes sont souvent plus légers que la grippe, et leurs symptômes disparaissent généralement en 7 à 10 jours. Apprenez-en davantage sur les différences entre un rhume et la grippe.

Combien de temps êtes-vous contagieux ?

Il peut s’écouler de un à quatre jours après l’exposition au virus de la grippe pour que les symptômes se développent.

Si vous avez la grippe, vous serez contagieux un jour avant l’apparition des symptômes et jusqu’à cinq à sept jours après être tombé malade. Les jeunes enfants ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent être contagieux plus longtemps.

Le virus de la grippe peut aussi survivre jusqu’à 24 heures sur des surfaces comme les poignées de porte et les tables. Les virus vivent plus longtemps sur des matériaux comme l’acier inoxydable, le plastique et d’autres surfaces dures. Pour éviter de propager le virus, il est toujours important de se laver les mains fréquemment et d’éviter de se toucher le visage ou la bouche.

Prévention contre la grippe

Vaccination contre la grippe

La vaccination contre la grippe est la meilleure des protections contre cette affection.

Aux États-Unis, plus de 200 000 personnes sont hospitalisées chaque année suite à des complications de la grippe, et on estime qu’environ 36 000 personnes meurent des suites de la grippe.

Selon les estimations, 250 000 à 500 000 personnes meurent chaque année des suites de la grippe, partout dans le monde.

Dans les pays industrialisés, la majorité des décès surviennent chez les personnes de plus de 65 ans.

Une épidémie de grippe — où un grand nombre de personnes dans un pays sont infectées — peut durer plusieurs semaines. Les experts en santé et les organismes gouvernementaux du monde entier disent que la meilleure façon de se protéger contre la grippe est de se faire vacciner chaque année.

Il existe deux types de vaccins : le vaccin antigrippal et le vaccin antigrippal en vaporisateur nasal. Le vaccin antigrippal est administré par piqûre, habituellement sur le bras. Il est approuvé pour toute personne âgée de plus de 6 mois, qu’elles soient en bonne santé ou atteintes de maladies chroniques.

Le vaccin antigrippal en vaporisateur nasal est élaboré avec des virus grippaux vivants et affaiblis qui ne causent pas de maladie.

Le vaccin contre la grippe saisonnière

Un vaccin antigrippal contiendra trois virus grippaux :

  • Un virus de la grippe (H3N2)
  • Un virus de la grippe (H1N2)
  • Un virus B

Au fur et à mesure que les virus s’adaptent et changent, ceux contenus dans les vaccins sont aussi réétudiés. Ceux qui y sont inclus sont basés sous une surveillance internationale et des calculs de scientifiques concernant les types de virus et les souches qui circuleront au cours d’une année donnée.

La protection commence environ 2 semaines la vaccination.

La vaccination contre la grippe saisonnière devrait commencer en septembre ou dès que le vaccin est disponible et se poursuivre tout au long de la saison grippale, jusqu’en janvier et même au-delà. Cela s’explique par le fait que les saisons grippales et leur durée ne sont jamais les mêmes. Les flambées de grippe atteignent généralement leur maximum vers le mois de janvier, mais elles peuvent survenir dès le mois d’octobre.

Les vaccins contre la grippe saisonnière ne conviennent pas à certaines personnes.

Certaines personnes devraient consulter leur médecin avant de décider de se faire vacciner contre la grippe, y compris :

  • Les personnes souffrant d’une allergie grave aux œufs de poule.
  • Les personnes qui ont déjà eu une réaction grave à un vaccin antigrippal dans le passé.
  • Les personnes qui ont développé le syndrome de Guillain-Barré dans les 6 semaines suivant l’administration du vaccin antigrippal.
  • Enfants de moins de 6 mois.
  • Les personnes atteintes d’une fièvre et d’une maladie modérée à grave devraient attendre qu’elles se rétablissent avant de se faire vacciner.

Virus de la grippe : les différents types

Les virus sont des organismes microscopiques qui existent presque partout sur terre. Ils peuvent infecter les animaux, les plantes, les champignons et même les bactéries.
Parfois, un virus peut causer une maladie si mortelle qu’elle est fatale. D’autres infections virales ne provoquent aucune réaction perceptible.

Un virus peut également avoir un effet sur un type d’organisme, mais un effet différent sur un autre. Ceci explique comment un virus qui affecte un chat peut ne pas affecter un chien.

La complexité des virus varie. Ils sont constitués de matériel génétique, d’ARN ou d’ADN, entourés d’une couche protéinique, lipidique (graisse) ou de glycoprotéine. Les virus ne peuvent pas se répliquer sans hôte, ils sont donc classés comme parasites.

Ils sont considérés comme l’entité biologique la plus abondante de la planète.

Il existe trois types de virus de la grippe : la grippe A, la grippe B et la grippe C. Les virus des types A et B provoquent des épidémies saisonnières qui frappent les États-Unis et l’Europe pratiquement chaque hiver. Le virus de la grippe de type C cause des maladies respiratoires bénignes et n’est pas responsable des éclosions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *