Médicament pour maigrir vite : un produit (vraiment) efficace, ça existe?
4.3 (85.64%) 39 votes

Aux yeux de nombreuses personnes, tout médicament pour maigrir semble être une arnaque. C’est tout simplement trop beau pour être vrai.  Un produit minceur est aussi plausible qu’une crème efficace pour la croissance mammaire ou un kit d’alchimie maison.

Bien faire la différence entre un médicament et un complément minceur

Cependant, les véritables médicaments pour maigrir qui sont efficaces – comme Alli ou Xenical – existent. Ces produits minceur fonctionnent, et dispose d’une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) pour leurs effets, médicalement approuvés. Et oui, car on ne peut pas vendre un produit sous appellation « médicament » sans que son efficacité ai été prouvé au cours d’un long processus d’études cliniques.

De plus, les sociétés pharmaceutiques du monde entier travaillent d’arrache-pied à d’autres projets. Ils ne sont pas destinés à un usage cosmétique, de cette manière les personnes légèrement obèses qui s’inquiètent de la saison des maillots de bain ne devraient pas se sentir concernés par de tels produits minceur. Leurs effets sont également modestes et n’entraînent généralement pas une perte de plus de 10 % du poids corporel d’une personne. Contrairement à certains espoirs, ils ne font pas maigrir vite et ne remplacent ni le régime alimentaire ni l’exercice physique ; les médicaments pour maigrir ne fonctionnent qu’en conjonction avec certains changements de mode de vie. Cependant, ces produits minceur rendent bien plus efficace un régime alimentaire.

Comment fonctionnent les médicaments pour maigrir ?

Les médicaments pour maigrir obtenus sur ordonnance servant à traiter le surpoids et l’obésité agissent de différentes façons. Par exemple, certains médicaments pour maigrir peuvent vous aider à vous sentir moins affamé et plutôt rassasié. D’autres médicaments peuvent rendre plus difficile l’absorption par votre corps des graisses contenues dans les aliments que vous mangez.

Tous les médicaments pour maigrir obtenus sur ordonnance approuvés pour une utilisation à long terme entraînent une perte de poids importante comparativement au placebo. De plus, des études ont démontré que ces produits minceur cumulés aux changements du mode de vie entraînent une perte de poids plus importante que ceux constatés en se limitant à changer sa façon de vivre.

Au cours d’une période de 12 mois, cela peut signifier une perte de poids de 3 à 7 pour cent du poids corporel total, cela sans tenir compte de la perte obtenue avec les seuls changements de mode de vie. Cela peut sembler modeste, mais une perte de poids soutenue de 5 à 10 % du poids corporel total peut avoir des effets bénéfiques sur la santé. Par exemple, cela inclut la diminution de la tension artérielle, de la glycémie et des taux de triglycérides.

Ce que vous devez savoir sur les médicaments pour maigrir

Les effets secondaires légers, comme la nausée, la constipation ou la diarrhée, sont courants, mais peuvent diminuer avec le temps. Il est beaucoup plus rare que des effets secondaires graves surviennent. Pour cette raison, il est important de discuter en profondeur des produits minceurs envisageables avec votre médecin.

Les médicaments pour maigrir peuvent être coûteux et ne sont pas toujours remboursés par l’assurance. Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance sur la couverture de chaque option de médication.

Quels sont les médicaments pour maigrir disponibles pour traiter le surpoids et l’obésité ?

Le tableau ci-dessous énumère les médicaments pour maigrir approuvés par la FDA et l’agence du médicament Européenne pour la perte de poids. Elles ont approuvé cinq de ces médicaments – orlistat (Xenical, Alli), lorcaserin (Belviq), phentermine-topiramate (Qsymia), naltrexone-bupropion (Contrave) et liraglutide (Saxenda) – pour utilisation à long terme. Vous pouvez continuer à prendre ces médicaments tant que vous bénéficiez d’un traitement et que vous n’avez pas d’effets secondaires désagréables.

Le PhenQ n’est pas un véritable médicament pour maigrir, mais il s’agit du seul complément alimentaire ayant fait l’objet d’une enquête de la FDA, sans que celle-ci ne pose problème. Il s’agit d’un des rares « compléments alimentaires » ou produit minceur véritablement efficace et approuvé par de nombreuses études. Cependant, il ne peut pas véritablement s’élever au rang de « médicament ».

#1 – Le produit minceur Alli et son générique Orlistat

Alli

Comment ça marche :

L’orlistat fait partie des médicaments appelés inhibiteurs de lipase. Essentiellement, le produit minceur empêche vos intestins d’absorber une partie de la graisse provenant de votre système. Vous reconnaîtrez peut-être l’orlistat à la marque Alli, qui a été approuvée pour la vente libre en 2007.

Quels effets secondaires redouter chez ce produit minceur?

Manger des repas riches en matières grasses (gardez à l’esprit que 30 pour cent des calories proviennent des matières grasses) pendant que vous prenez ce produit minceur pourrait entraîner des effets secondaires désagréables. Pensez aux taches huileuses sur vos sous-vêtements, aux selles molles et aux besoins urgents d’aller aux toilettes. Ick. Prenez un bon départ dans votre parcours pour maigrir vite sans conséquences graves avec le DVD d’entraînement Look Better Naked de Women’s Health.

A qui recommander ce produit minceur ?

L’Orlistat fonctionne mieux pour les personnes qui ont besoin de perdre moins de 10 % de leur poids corporel, d’après Allen Rader, M.D., de Idaho Weight Loss. Selon les National Institutes of Health, il est également sans danger pour les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle, de diabète, d’hypercholestérolémie ou de maladie cardiaque.

#2 – Le produit minceur Xenical

Xenical

Comment ça marche ?

Le Xenical est une version plus fortement dosée d’Alli. Chaque pilule de ce produit minceur contient 120mg d’Orlistat, contre 60mg pour Alli.

Quand la plupart des gens pensent aux produits minceur sous forme de pilule, ils pensent aux stimulants. Xenical fonctionne différemment. Il est plutôt connu comme un inhibiteur de lipase. Il empêche votre corps de décomposer et d’absorber les graisses contenues dans les aliments. Environ 30% de la graisse consommée dans un repas passe par le système digestif. Elle n’est pas absorbée lorsque les gens prennent Xenical. Une fois que les calories insuffisantes de la nourriture sont absorbées, le corps doit utiliser ses propres réserves de graisse pour avoir de l’énergie. Il en résulte une perte de poids.

Quels effets secondaires ?

L’orlistat (l’ingrédient actif contenu dans Xenical) peut causer certains effets indésirables. Bien que tous ces effets secondaires ne surviennent pas obligatoirement, s’ils se produisent, ils peuvent nécessiter des soins médicaux. Comme il s’agit du même ingrédient actif que le produit minceur Alli, à la différence qu’il est plus dosé, les effets secondaires sont comparables.

Pour qui ?

Le Xenical est un produit minceur certes efficace, mais aussi très puissant. Le produit minceur Xenical est disponible uniquement sur ordonnance, contrairement aux autres traitements présentés ici. Il vous faudra donc obligatoirement effectuer un rendez vous médial avec un médecin pour acheter du Xenical. Cela dit, il est aujourd’hui possible d’obtenir une ordonnance sans vous déplacer, via les pharmacies avec ordonnance en ligne comme nous vous l’expliquions dans un précédent article. Ce médicament pour maigrir vite convient aux personnes ayant véritablement un problème d’obésité (cf. la fin de cet article pour davantage de précision sur l’obésité)

#3 – Le produit minceur sans ordonnance le plus puissant, PhenQ

phenq

Comment ça marche ?

Le PhenQ est une alternative sans ordonnance à la phentermine, qui appartient à un groupe de produits minceur qui diminuent l’appétit, les anorexigènes, et le topiramate. Il favorise les sensations de satiété pour vous satisfaire longtemps après votre repas, selon les National Institutes of Health. Et quand on a moins faim, on mange moins, ce qui permet de maigrir vite.

Quels effets secondaires ?

Aucun effet secondaire important n’a été signalé. Cependant, PhenQ peut voir un effet stimulant. Évitez de prendre d’autres formes de caféine (boissons gazeuses, café) en plus de PhenQ.

Pour qui ?

PhenQ est une alternative sans ordonnance mais efficace aux médicaments contre l’obésité. Il est disponible en vente libre, mais ne l’achetez que sur le site officiel pour éviter les contrefaçons. Pour rappel, vous ne devez pas prendre PhenQ (ou tout autres produit minceur) si :

  • Vous êtes enceinte
  • Vous allaitez
  • Vous avez moins de 18 ans ou plus de 60 ans

Certains médicaments censés aider à maigrir vite freinent l’appétit mais n’ont reçu l’approbation de la FDA que pour une utilisation à court terme, ou jusqu’à 12 semaines. Bien que certains médecins les prescrivent pour de plus longues périodes, peu d’études de recherche ont examiné leur innocuité et leur efficacité pour une utilisation à long terme.

Les femmes enceintes ne devraient jamais consommer ces médicaments pour maigrir vite. Les femmes qui envisagent de tomber enceintes devraient également éviter ces médicaments, car certains d’entre eux peuvent nuire au fœtus.

Quels autres médicaments pour maigrir pourraient être disponibles à l’avenir ?

Les chercheurs étudient actuellement plusieurs nouveaux traitements et combinaisons de médicaments chez les animaux et les humains. Les chercheurs s’efforcent de trouver des médicaments plus sûrs et plus efficaces pour aider les personnes qui font de l’embonpoint ou sont obèses à maigrir vite tout en maintenant un poids santé pendant une longue période.

Les futurs médicaments pourraient utiliser de nouvelles stratégies, telles que :

  • Combiner les drogues qui affectent l’appétit et celles qui affectent la dépendance (ou l’état de manque)
  • Stimuler les hormones intestinales qui réduisent l’appétit
  • Rétrécir les vaisseaux sanguins qui alimentent les cellules graisseuses de l’organisme, les empêchant ainsi de se développer
  • Recourir aux gènes cibles qui affectent le poids corporel
  • Changer les bactéries dans l’intestin pour contrôler le poids

Qui peut bénéficier des médicaments pour maigrir ?

Les médicaments pour maigrir vite visent à aider les personnes qui peuvent avoir des problèmes de santé liés à l’embonpoint ou à l’obésité. Avant de prescrire un médicament pour maigrir vite, votre médecin tiendra également compte de ce qui suit

  • Les avantages probables de la perte de poids
  • Les effets secondaires possibles du médicament
  • Vos problèmes de santé actuels et d’autres médicaments
  • Les antécédents médicaux de votre famille

Les professionnels de la santé utilisent souvent l’IMC pour décider qui pourrait bénéficier des médicaments pour maigrir vite. Votre médecin peut vous prescrire un médicament pour traiter votre surpoids ou votre obésité si vous êtes un adulte dans l’une des situations suivantes :

  • Votre IMC atteint 30 ou plus
  • Votre IMC atteint 27 ou plus et vous avez des problèmes de santé liés au poids, comme l’hypertension artérielle ou le diabète de type 2.

Les médicaments amaigrissants ne sont pas toujours efficaces chez tous ceux qui ont un IMC élevé. Certaines personnes qui font de l’embonpoint ou sont obèses peuvent perdre du poids en adoptant un mode de vie différent. Par exemple, celui-ci peut les aider à modifier leur comportement en améliorant leurs habitudes alimentaires et leurs habitudes d’activité physique. Un programme axé sur le mode de vie peut aussi tenir compte d’autres facteurs qui influent sur le gain de poids, comme les facteurs déclencheurs de l’alimentation et du manque de sommeil.

Les enfants ou les adolescents peuvent-ils prendre des médicaments amaigrissants ?

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé la plupart des médicaments amaigrissants mais uniquement à destination des adultes. Le médicament d’ordonnance orlistat (Xenical) est approuvé par la FDA pour les enfants de 12 ans et plus.

Les médicaments peuvent-ils être aussi efficaces que l’activité physique et les saines habitudes alimentaires comme moyen de perdre du poids ?
Les médicaments ne remplacent pas l’activité physique ou les saines habitudes alimentaires lorsqu’il s’agit de perdre du poids. Certaines études ont prouvé que les médicaments amaigrissants sont plus efficaces lorsqu’ils sont combinés à un programme d’hygiène de vie. Questionnez votre médecin ou à un autre professionnel de la santé à ce sujet. Il pourra en effet vous renseigner sur les programmes de traitement axés sur le mode de vie et la gestion du poids qui vous conviendront.

Quels sont les avantages d’utiliser des médicaments sur ordonnance pour perdre du poids ?

Lorsqu’ils sont associés à certains changements de comportement, y compris les habitudes alimentaires et l’activité physique, les médicaments sur ordonnance peuvent aider à perdre du poids. Les personnes qui prennent des médicaments sur ordonnance dans le cadre d’un programme axé sur le mode de vie perdent en moyenne 3 à 9 % de plus sur leur poids corporel initial que les personnes n’étant pas dans leur cas. La recherche montre que certaines personnes prenant, après ordonnance, des médicaments pour maigrir perdent au moins 10 % de leur poids initial.

Une perte de poids de 5 à 10 pour cent de votre poids initial peut aider à améliorer votre santé en abaissant votre glycémie, votre tension artérielle et vos triglycérides. La perte de poids peut également réduire certains autres problèmes de santé liés à l’embonpoint et à l’obésité. Cela inclut les douleurs articulaires ou l’apnée du sommeil. La plupart des pertes de poids ont lieu dans les 6 premiers mois suivant le début du traitement.

Quelles sont les risques liés à l’utilisation de médicaments sur ordonnance pour perdre du poids ?

Les experts redoutent que, dans certains cas, les effets secondaires des médicaments sur ordonnance pour traiter le surpoids et l’obésité ne soient plus nombreux que les avantages offerts. Pour cette raison, il est à proscrire de prendre un médicament amaigrissant uniquement dans le but d’améliorer votre apparence. Dans le passé, certains médicaments amaigrissants ont été à l’origine de graves problèmes de santé. Par exemple, la FDA a rappelé la fenfluramine et la dexfenfluramine (qui font partie de la combinaison « fen-phen ») en 1997 en raison de préoccupations liées aux problèmes valvulaires cardiaques.

Les effets secondaires possibles varient selon les médicaments et la manière dont ils agissent sur votre corps. La plupart des effets secondaires sont légers et s’atténuent le plus souvent si vous continuez à prendre le médicament. Il est plus rare que des effets secondaires graves surviennent.

Conseils pour prendre des médicaments amaigrissants

  • Suivez scrupuleusement les instructions de votre médecin au sujet des médicaments amaigrissants.
  • Achetez vos médicaments auprès d’une pharmacie ou d’un distributeur Web approuvé par votre médecin.
  • Prenez des médicaments amaigrissants en soutien d’un programme d’alimentation saine et d’activités physiques.
  • Ayez connaissance des effets secondaires et des mises en garde concernant la prise de tout médicament.
  • Confirmez bien auprès de votre médecin si vous devriez cesser de prendre vos médicaments dans le cas où vous ne perdriez toujours pas de poids après 12 semaines.
  • Mentionnez les autres médicaments, y compris les suppléments et les vitamines, que vous prenez avec votre médecin lorsque vous envisagez de prendre des médicaments pour maigrir.
  • Évitez de prendre des médicaments amaigrissants pendant la grossesse ou si vous planifiez une grossesse.

Pendant combien de temps devrai-je prendre des médicaments amaigrissants ?

La durée pendant laquelle vous devrez prendre ces médicaments varie en fonction de certains facteurs. Notamment, si le médicament vous aide à perdre et à maintenir votre poids et si vous rencontrez des effets secondaires. Si vous avez perdu assez de poids pour améliorer votre santé et que vous ne subissez pas d’effets secondaires graves, votre médecin peut vous conseiller de continuer à prendre ce médicament indéfiniment. Si vous ne perdez pas au moins 5 % de votre poids initial après 12 semaines à prendre la dose complète de votre médicament, votre médecin vous conseillera probablement d’arrêter. Il se peut qu’il change votre plan de traitement ou qu’il envisage l’alternative d’un autre médicament pour maigrir. Votre médecin peut aussi vous demander d’adopter un nouveau mode de vie, d’autres activités physiques, de changer votre alimentation ainsi que vos autres médicaments qui causent une prise de poids. Il pourrait aussi recommander de consulter un chirurgien bariatrique pour voir si cela pourrait être une option pour votre perte de poids.

Comme l’obésité est une maladie chronique, vous devrez peut-être continuer à modifier vos habitudes alimentaires, vos habitudes en matière d’activité physique et d’autres comportements pendant un certain nombre d’années – voire même toute votre vie – pour garder votre corps en bonne forme et maintenir un poids santé.

Est-ce que je reprendrais du poids après avoir cessé de prendre des médicaments amaigrissants ?

Vous regagnerez probablement du poids après avoir cessé de prendre vos médicaments amaigrissants. Le développement et le maintien d’habitudes alimentaires saines et l’augmentation de l’activité physique peuvent cependant vous aider à reprendre moins de poids voire à ne pas en reprendre du tout. Les lignes directrices fédérales concernant sur le sujet recommandent au moins 150 minutes d’activité physique par semaine pour les adultes. Cela représente environ 30 minutes par jour presque quotidiennement durant la semaine. Vous devrez peut-être en faire plus pour atteindre ou maintenir votre objectif de perte de poids.

Pourquoi l’obésité est-elle une maladie ?

L’obésité est une maladie mortelle. Alors, est-ce suffisant pour un médecin de recommander à une personne souffrant d’obésité chronique de perdre du poids et de s’en tenir là ? Wyatt et Bray soulignent tous deux que nous utilisons régulièrement des médicaments pour traiter d’autres affections qui peuvent être contrôlées par de simples changements dans l’alimentation et l’exercice.

Par exemple, le diabète et l’hypertension artérielle peuvent tous deux être considérablement diminués par des changements dans votre mode de vie. Cependant, les médecins prescrivent encore des médicaments pour les deux affections. Il serait très peu probable que votre médecin refuse de vous prescrire un médicament contre le diabète simplement parce que vous pourriez contrôler la maladie en faisant plus d’exercice et en suivant un régime plus strict. Tout le monde sait qu’il est très difficile d’apporter des changements permanents à son mode de vie, souligne M. Wyatt.

« Nous ne punissons pas les diabétiques ou les personnes souffrant d’hypertension artérielle en refusant de leur donner des médicaments « , dit Wyatt. « Alors pourquoi réprimander ainsi les personnes obèses ? Si vous avez un médicament qui facilite la perte de poids, pourquoi ne pas l’utiliser ? »

Wyatt et Bray insistent tous les deux sur le fait que quiconque a besoin de perdre du poids devrait d’abord essayer de modifier son mode de vie. Cependant, pour ceux qui ne parviennent pas à le faire en pratiquant de l’exercice et en suivant un régime uniquement, les médicaments amaigrissants pourraient aider.

Les causes de l’obésité

Au niveau le plus élémentaire, votre poids est déterminé par l’équilibre entre la quantité d’énergie que vous consommez et la quantité que vous dépensez – la nourriture que vous mangez et les calories que vous brûlez. Si vous brûlez plus de calories que vous ne mangez, vous perdrez du poids ; si vous mangez plus que vous ne brûlez, vous prendrez du poids.

Cependant, bien que cette équation soit toujours à peu près vraie, les chercheurs ont constaté que la réalité est beaucoup plus compliquée. Le corps possède de nombreux mécanismes complexes et interactifs qui aident à réguler votre poids.

L’une d’entre elles est l’hormone leptine, qui est sécrétée par les cellules graisseuses. Votre cerveau détecte la quantité de leptine dans votre système et l’utilise comme une sorte de baromètre. Une quantité insuffisante de leptine signifie probablement que vous avez besoin de plus de nourriture ; une quantité suffisante de leptine est un signe que vous avez mangé autant que nécessaire, votre cerveau déclenche alors une sensation de satiété. Le problème est que de nombreuses personnes obèses sont résistantes à la leptine. Leur cerveau ne détecte pas correctement la quantité de leptine dans le système, « pensant » que le niveau est inférieur à ce qu’il est réellement. Par conséquent, une personne résistante à la leptine continuera de ressentir la faim là où une personne dont le taux de leptine est normal se sentira rassasiée.

La leptine n’est qu’un des nombreux mécanismes de régulation du poids. N’importe quel genre d’anomalie dans ces systèmes pourrait rendre plus difficile pour une personne de perdre du poids et de le garder au loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *