382 000 nouveaux cas de cancer sont décelés en France en 2018, dont celui de la prostate qui est le plus fréquent avec environ 70,000 cas en France selon les derniers chiffres connus. La survie face à cette maladie caractérisée par la multiplication et la propagation de cellules anormales dans le corps est plus importante aujourd’hui grâce à l’évolution des traitements. Pour soigner un cancer, la radiothérapie fait partie des traitements les plus utilisés par les spécialistes en oncologie. Voici ce que vous devez savoir si on vous a prescrit des traitements de radiothérapie.

Traiter de manière efficace un cancer avec une radiothérapie

De nombreux traitements de référence existent contre les cancers, comme la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Ils peuvent être envisagés de manière simultanée ou réalisés individuellement. Le choix du traitement repose sur plusieurs critères, comme l’âge et l’état de santé du patient, les caractéristiques des cellules cancéreuses et leur degré d’évolution.

La radiothérapie fait partie des options thérapeutiques les plus envisagées dans le cadre du parcours de soins mis en place pour traiter un patient atteint d’un cancer. Plus de la moitié des personnes concernées par le cancer bénéficie de ce traitement locorégional utilisant des radiations ou des rayons ionisants pour détruire les cellules anormales et bloquer leur capacité à se multiplier.

L’entretien, une première phase indispensable avant la radiothérapie

Avant les séances, l’oncologue radiothérapeute s’entretient avec son patient sur le déroulement du traitement, les objectifs à atteindre ainsi que les techniques à utiliser. Lors de cet entretien, le professionnel médical l’informe également sur les éventuels effets indésirables ainsi que les protocoles existants pour les restreindre. À cette occasion, le patient est invité à soumettre à son oncologue toutes les interrogations que peut susciter le traitement.

Pour le déroulement des séances, plusieurs professionnels médicaux interviennent sous la coordination de l’oncologue radiothérapeute. Le passage par plusieurs étapes est nécessaire avant le début du traitement, c’est la phase de préparation. La radiothérapie ciblant une zone précise du corps, une étape de repérage de la partie à traiter est tout d’abord indispensable. Lorsque la région ciblée est déterminée, le dosimétriste entame la deuxième étape qui est celle du calcul des ondes à diffuser dans le corps du patient.

Préparation des séances de radiothérapie

Lors de traitements de radiothérapie dans le cas par exemple d’un cancer de prostate (ou d’autres types de cancers), la première étape de la préparation consiste à localiser la partie du corps à traiter. Cette partie nécessite entre 30 minutes à une heure. L’équipe médicale utilise un simulateur pour délimiter la zone à traiter. Le patient doit rester immobile, selon une position définie. Lorsque la partie du corps est soigneusement délimitée, l’équipe médicale y applique un tatouage effaçable pour mieux la repérer.

Avant les séances de radiothérapie, la dosimétrie est l’étape durant laquelle l’équipe médicale analyse de nombreuses données pour déterminer les rayons ionisants à administrer. L’oncologue radiothérapeute observe avec le dosimétriste et le physicien un ensemble d’informations pour optimiser les champs d’irradiation à diffuser : l’orientation des rayons, leur répartition, le nombre de séances nécessaires, etc.

Plusieurs critères sont pris en compte pour déterminer la dosimétrie, tels que l’état de santé et l’âge du patient, le type de cancer et sa localisation, etc. La dose totale de rayons est calculée après l’observation de ces divers paramètres et leur administration est étalée à travers plusieurs séances sur quelques semaines. La dose de rayons reçue pendant une irradiation doit ainsi être mesurée directement sur le patient et comparée à celle calculée pour le traitement.

Les séances de radiothérapie

La séance de radiothérapie dure une quinzaine de minutes environ, au cours de laquelle le patient se retrouve dans une salle hermétique au rayonnement. Des manipulateurs l’installent sur une table de traitement avant l’administration des rayons. La position du patient doit être la même que celle déterminée lors de l’étape de repérage.

Une fois le patient installé conformément aux besoins de la radiothérapie, les préparateurs quittent la salle et restent tout à fait accessibles grâce à un interphone placé à proximité. L’application du rayonnement sur la partie du corps du patient dure quelques minutes seulement, grâce à un appareil qui gravite sur la zone ciblée.

Dans la salle de traitement, la lumière reste allumée en permanence et les manipulateurs surveillent le bon déroulement de l’intervention via des caméras. Une fois la séance terminée, le patient revient chez lui, la radiothérapie étant un traitement ambulatoire.

Les séances de radiothérapie peuvent être étalées sur plusieurs semaines, durant lesquelles le patient devra faire un certain nombre de traitements/semaine en fonction des cas.

Votre avis nous intéresse !

Excité
0
Heureux
0
In Love
1
Troublé
1
Lol
0

You may also like

Comments are closed.

More in:- Santé -