Sève de bouleau : comment bien la choisir ?

Publié le 8 juin 2021, 12:34

Personne ne peut nier tout ce que la Nature peut nous apporter chaque jour. Beaucoup de français privilégient les produits naturels pour se sentir en meilleure forme. Dans ce cadre, la sève de bouleau est un incontournable. Mais comment choisir le bon produit et quelles sont ses vertus ? 

Comment choisir la meilleure sève de bouleau et pour quels usages? 

Il est évident que même les arbres subissent la pollution. Ainsi, pour être certains d’avoir un produit sain, il est préférable de se tourner vers de la sève de bouleau biologique. Le respect de l’extraction de l’arbre est primordial pour ne pas affaiblir ce dernier. 

La sève de bouleau se prend en cure au sortir de l’hiver, principalement, mais il peut être utile, quand on sent son système immunitaire affaibli, de commander ce produit 100% naturel, pour regagner en vitalité. En période de crise de Covid-19, renforcer ses défenses, en faisant une cure détox semble une excellente idée, pour lutter contre la contamination, tout en continuant d’appliquer les gestes barrières.

Car si l’on connait les vertus détoxifiantes de la sève, elle agit aussi sur l’ensemble du métabolisme pour lutter contre la fatigue et se sentir empli d’énergie. Toxines, déchets sont ainsi éliminés des différents organes internes comme le foie ou encore les reins. La peau, soumise quotidiennement à la poussière et à la pollution, même en milieu rural, retrouve peu à peu son éclat. 

Il est bon de noter que si la sève de bouleau peut être consommée fraiche, à raison de 150 à 250ml à jeun par jour, pendant 20 jours, il est possible de la trouver sous forme lactofermentée. Dans ce cas, sa consommation peut se faire sur une plus longue période, pour profiter pleinement de ses incroyables bienfaits. 

Quelle est la différence entre jus et sève de bouleau ? 

La différence entre ces deux produits concerne la manière dont ils sont extraits de l’arbre. Dans le cas, de la sève, elle est récoltée directement sur le tronc de l’arbre, dans lequel on fait un trou. La sève est récoltée et mise en bouteille, pour être consommée fraiche. Son action sur le corps est incroyable, par contre, la cure doit être effectuée dès réception du produit, car elle ne peut pas être conservée longtemps. Au bout de la cure qui s’effectue donc, normalement sur une vingtaine de jours, la bouteille doit être vide, si l’on a bien respecté la posologie. 

Si le jus vient également du bouleau et possède exactement les mêmes propriétés sur la santé, il s’agit là d’une décoction des feuilles de l’arbre. Ces dernières sont mises à sécher et sont ensuite mises dans de l’eau bouillante. Cela s’apparente donc plus à une infusion classique comme on peut en trouver dans les herboristeries.
De plus, le jus de bouleau est plus drainant que la sève de bouleau, il est donc préférable de privilégier la sève au jus. 

Des études menées par l’Agence Européenne du Médicament prouvent que la sève, notamment, peut apporter un réel soulagement pour les personnes qui souffriraient d’arthrose ou encore de rhumatismes, en plus de ses autres qualités.