Rachat de crédit immobilier : faut il renégocier son taux en 2020 ?

Beaucoup de personnes pensent que le rachat de crédit ne s’adresse qu’aux personnes en difficulté financière. Ce n’est pas le cas. Vous avez des crédits en cours et vous voulez traverser 2020 en toute sérénité ? Voici quelques infos qui devraient vous intéresser.

Le rachat de crédit, c’est quoi ?

Un rachat de crédit est une opération financière, contractée au sein d’un établissement bancaire ou auprès d’un organisme de crédit. L’une de ces deux entités rachète l’ensemble des crédits (ou une partie) d’une personne ou d’une famille et lui propose un nouveau contrat de prêt. Mais alors quels avantages, pour la personne qui le souscrit ?

Tous les crédits sont différents. Ils diffèrent en termes de durée de remboursement, de montant, de taux, mais aussi la date à laquelle la mensualité est prélevée.

Si un seul crédit est en cours, on comprend aisément que sa gestion soit facile. Mais quand un ménage en cumule 3 ou 4, en plus, quelquefois d’un crédit immobilier, il faut savoir jongler avec toutes ces informations !

Avec un rachat de crédit, le dossier est revu dans son intégralité afin de ne proposer qu’une seule et unique mensualité, fixe, et ce, sur une durée de remboursement allongée. Une solution qui permet de respirer. D’autant que le fait de ne payer qu’une mensualité lissée sur une longue période permet d’autres choses.

Pourquoi un rachat de crédit et pour qui ?

Ne payer qu’une seule mensualité offre plusieurs possibilités. Pour une personne ou un ménage qui se trouvait en difficulté, oui, le rachat de crédit permet de retrouver un équilibre financier, sans pour autant devoir renoncer au fait de rembourser les crédits.

Mais d’autres personnes optent simplement pour cette solution, afin de gagner en pouvoir d’achat, en ayant un autre projet en tête pour lequel ils vont pouvoir souscrire un nouveau crédit.

Enfin, les personnes approchant de la retraite peuvent par ce biais, commencer à anticiper et mettre un peu d’argent de côté pour leurs vieux jours.

Attention, cependant. Si toute personne majeure ayant plusieurs crédits en cours, pour un montant minimal de 1 500 euros peut prétendre à un rachat de crédit, il existe des conditions.

La première étant qu’il est impératif (et l’étude de la faisabilité, par le biais d’un simulateur pourra le lui apprendre) que la personne puisse être en capacité de rembourser cette mensualité et ce, jusqu’à l’échéance finale. Apporter des preuves de solvabilité (contrat CDI, revenus mensuels) sera demandé.

Ensuite, l’âge de la personne peut avoir une incidence. En théorie, même les personnes âgées peuvent demander un rachat de crédit, mais dans les faits, beaucoup d’organismes de crédit imposent la limite à 75 ans.

On ne parle pas ici de l’âge de la personne au moment du dépôt du dossier, mais l’âge qu’elle aura à la fin du remboursement. Ce qui change la donne, en fonction de la somme à rembourser et de la durée ! Certaines sociétés de crédit sont plus souples, il est donc important de se renseigner au préalable. Enfin, sachez que cet âge peut atteindre 85, voire 90 ans, dans le cas où la personne serait propriétaire d’un bien immobilier et qu’elle serait prête à l’hypothéquer, dans le cadre du dossier de rachat.