Merci Beaucoup, Nils »Bulletin du style de vie de Manille

Merci Beaucoup, Nils »Bulletin du style de vie de Manille
4.8 (96.43%) 28 votes


L'acteur et réalisateur français Nils Tavernier rencontre et salue le public de Pinoy

Mis à jour

Par RICA AREVALO

De Toutes nos Forces (Les finisseurs)

Accompagné par Martin Macalintal, attaché audiovisuel de l'ambassade de France aux Philippines, nous avons rencontré l'acteur et réalisateur français Nils Tavernier au Studio du Film Institute de l’Université des Philippines le mois dernier pour sa classe de maître.

Il était en ville pour montrer ses films L’Incroyable Histoire du Facteur Cheval (Le palais idéal) et De Toutesnos Forces (Les finisseurs) dans le pays lors du 24ème festival du film français.

Nils est le fils du célèbre réalisateur français Bertrand Tavernier qui a créé Un dimanche à la campagne et Coup de Torchon.

Son père est un critique de cinéma respecté qui a défendu des auteurs légendaires tels que Jean Renoir et Jean-Pierre Melville. Il était également agent de presse de Jean Luc Godard Nils, âgé de 53 ans, travaille depuis l'âge de 16 ans. Il a commencé dans le département de la caméra et a décroché un emploi par intérim. Il a ensuite réalisé des documentaires et des longs métrages plus tard.

Nils a fait ses débuts dans le cinéma quand il était adolescent dans un film réalisé par son père,Enfants gâtés. Il est apparu dans Claude Chabrol Histoire des femmes et Milos FormanDes Valmont. En tant qu’acteur, il a été reconnu dans Béatrice et La revanche des mousquetaires.

RACONTER DES HISTOIRES. Nils Tavernier interagit avec PWD Sancho Bocobo lors de la projection de Les finisseurs

Dans cet entretien assis avec Le style de vie du bulletin de Manille, il ouvre sur sa carrière d'acteur.

Qu'est-ce qui l'a poussé à agir «Je n’ai pas décidé d’être acteur», explique le France Télévisions réalisateur. «J'avais beaucoup d'offres en tant qu'acteur quand j'étais encore caméraman. Les gens pensaient que j'avais un joli visage. Je n'avais pas peur de la caméra. J'ai eu la chance de faire 40 films en 25 ans. ”

L’Incroyable Histoire du Facteur Cheval (Le palais idéal)

Au cours de la conférence, Nils a souligné qu'un acteur devrait être un exhibitionniste. "Si vous ne voulez pas être vu, vous ne pouvez pas être acteur", se lamente l'artiste d'origine normande. "Tous les acteurs qui sont célèbres et qui travaillent, si vous voulez être vu en profondeur, vous devez montrer quelque chose à l'intérieur de vous."

Nous avons discuté de son film, Les finisseurs, mettant en vedette Fabien Héraud. Le film parle d'un adolescent atteint de paralysie cérébrale qui pousse son père à participer à l'Ironman. La recherche du personnage de «personne handicapée» a pris cinq mois à Nils. «Ce n'était pas un acteur. Je l'ai entraîné à devenir acteur en quatre mois », avoue-t-il. «Nous leur avons demandé d’envoyer des images, de se prendre en photo et de faire une présentation. Sa présentation était absolument incroyable! "

Comment a-t-il travaillé avec un non-acteur en fauteuil roulant? «Comme tous les acteurs avec qui j'ai travaillé. La seule différence est parfois qu'il se fatiguerait. Je dirais qu'il ne peut pas travailler toute la journée comme la plupart des acteurs. Il a besoin de se reposer », déclare l'édition 2008 des enfants d'abord! Meilleur candidat au prix. Son acteur préféré est Jacques Gamblin qui joue le père.

Sophie Marceau et Nils Tavernier dans La fille de l’Artagnan (1994)

Nils trouve son accomplissement dans la réalisation de documentaires. «J'en apprends plus sur les êtres humains. Je dois sortir de ma région et les documentaires m'amènent où je veux dans différentes régions du monde. »Il s'est engagé dans la réalisation de 11 documentaires pour France Télévisions.

Il veut tirer ensuite en Afrique. «Je veux faire un film sur une personne âgée en France mourant seule, ce qui n’est pas le cas ici ni en Afrique», déclare Nils.

C’est la première fois que Nils se rend aux Philippines et lors de son court séjour, il trouve le public philippin «très impliqué et réactif». Le message de Nils aux cinéastes en herbe: «Soyez sincère. “

Mots clés: , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *