#FreeBritney: Britney Spears peut de nouveau conduire suite à la décision du juge US

Britney Spears conduit - Source: FreebritneyNC

Publié le 22 juillet 2021, 16:47

C’est une petite avancée pour Britney Spears. Alors que la chanteuse de 39 ans se bat pour ne plus être sous la tutelle de son paternel, une demande qui a récemment été rejetée, la pop star vient d’être autorisée à reprendre une activité qu’elle adorait après des années d’interdiction : conduire. Depuis 2007, date à laquelle cette dernière avait perdu la garde de ses enfants suite à son burn-out, l’artiste ne pouvait plus prendre le volant… C’est donc une petite victoire pour Britney Spears. Cette avancée majeure continue d’encourager ses fans pour permettre à Britney Spears de retrouver l’entièreté de sa liberté (#FreeBritney).

« Elle est ravie et plus que reconnaissante pour toute l’aide qu’elle reçoit en ce moment. » Britney Spears

Récapitulatif de la situation judiciaire de Britney Spears ?

Rosengart doit d’abord demander au tribunal d’engager la procédure visant à mettre fin à l’arrangement actuel, qui permet au père de Britney, Jamie, et à d’autres personnes de faire des choix concernant les problèmes personnels et financiers de la chanteuse depuis le début de ses troubles publics en 2008. C’est ce que doit faire Rosengart, a déclaré le juge au tribunal, afin d’engager la procédure.

Selon une source au fait de la situation, « son objectif premier » est de déposer une requête pour que Jamie, 69 ans, soit démis de son rôle de conservateur de ses biens. Britney Spears, la chanteuse britannique qui a indiqué lors de sa comparution au tribunal le 14 juillet dernier qu’elle souhaitait porter plainte contre son père pour « abus de tutelle », a fait part de ses inquiétudes au tribunal.

 

#FreeBritney mouvement de soutien 14 Juillet, 2021, Los Angeles.
Source : Chris Pizzello

 

Le 23 juin, elle a affirmé que ses tuteurs, sa famille et son équipe de direction l’avaient poussée à se produire, à utiliser la contraception et à demander un traitement de santé mentale en 2019. Le même jour, elle a été placée en détention.

En lien avec cet article :  Delphine Wespiser : la belle chroniqueuse de TPMP met (encore) le feu à Instagram

Jamie et la conservatrice personnelle de Britney, Jodi Montgomery, ont terminé la séance par une dispute publique sur la question de savoir qui était à blâmer pour ses revendications.

Jamie a affirmé dans une requête judiciaire déposée le 30 juin que Montgomery qui a été nommé conservateur temporaire de la personne de Britney en 2019 après la démission de Jamie en raison de ses propres problèmes de santé – était à blâmer pour la « souffrance » de Britney. Montgomery a contesté avec véhémence ces accusations.

L’avocat de Montgomery a par la suite répondu, notant que « puisque tout coûte de l’argent, aucune dépense ne peut avoir lieu sans avoir préalablement consulté M. Spears. » L’avocat de Montgomery a ajouté :

Britney est maintenant « heureuse que Jodi Montgomery s’oppose aux affirmations de Jamie », a déclaré une source proche. « Jodi a déclaré sans ambages qu’elle ferait tout son possible pour aider Britney à obtenir la levée de sa mise sous tutelle ».

Carole Fontaine

Après une expérience dans la Presse People, Carole a rejoint les équipes de Miroir Mag pour coordonner les publications de la rubrique People. Son travail allie Veille quotidienne et plume acérée, pour le plus grand bonheur de nos lecteurs avides de News croustillantes. 

×
Carole Fontaine

Après une expérience dans la Presse People, Carole a rejoint les équipes de Miroir Mag pour coordonner les publications de la rubrique People. Son travail allie Veille quotidienne et plume acérée, pour le plus grand bonheur de nos lecteurs avides de News croustillantes. 

Latest Posts