Astérix aux Jeux Olympiques : Gérard Depardieu « insupportable » pour un film « Bling Bling », selon Thomas Langmann

L'acteur français Gérard Depardieu

Publié le 26 juillet 2021, 15:34

Le mardi 27 juillet, à 21 heures, BFM TV lancera la mini-série Dans les coulisses des comédies françaises. Le réalisateur Thomas Langmann évoque les coulisses du tournage d’Astérix pendant le film Astérix aux Jeux olympiques, ainsi que le comportement de Gérard Depardieu.

 

Bien que le film ait mis en vedette un grand nombre de superstars, il a rapidement tourné à la tragédie. Cela pourrait être la source du problème. Les réalisateurs se sont retrouvés pris dans une toile d’égos si épaisse qu’ils n’ont pas pu y voir clair dans leur tentative de réunir les meilleurs représentants du septième art français.

Gérard Depardieu « insupportable »

Selon l’équipe, Gérard Depardieu était « insupportable » sur le tournage du film. BFMTV a parlé du film avec le réalisateur et producteur Thomas Langmann. Une perspective commune aux autres membres d’un groupe d’individus. Un technicien ajoute : « Il avait envie d’en faire le moins possible« . L’acteur aurait donc eu plusieurs comportements « de star » : « Il envoyait sa doublure quand la caméra était éloignée. Il n’avait pas envie de se maquiller avant d’enfiler son costume« .

Il ne les regardait jamais dans les yeux et ça se voyait ! Pour une scène d’engueulade, on a dû truquer ses yeux pour essayer de faire croire qu’il parlait vraiment à Astérix!  » Thomas Langmann

En matière de cinéma français, s’il est un monstre, il partage la folie des grandeurs avec un certain Alain Delon, qui figure également dans la distribution du film. L’ex-amant de Romy Schneider a également réussi à laisser son empreinte sur ceux qui l’ont côtoyé. Le premier critère était que l’interprète soit la dernière personne à apparaître sur un film. Mais le pire reste à venir pour le cinéaste.

En lien avec cet article :  Lily Allen se défend contre ses haters : "Vous ne m'avez jamais vue complètement sobre pendant deux ans".
Astérix aux Jeux Olympiques – Source Allociné

 

Gérard Depardieu un homme sans limite

C’est le portrait d’un homme de texte qui est toujours plus calme que les mots des autres, parce que les mots qu’il prononce le transportent à l’époque où il était un voyou à Châteauroux. Gérard est gêné par ses origines de membre du peuple, le  » peuple d’en bas « , parce qu’il n’a jamais essayé d’imiter les bonnes manières des personnes en autorité, qu’il peut maintenant regarder de haut. Il n’en a tout simplement rien à faire. Il continuera à avaler aussi longtemps qu’il vivra. Son sens des affaires lui permet d’acheter un château et des vignobles, ainsi qu’une poissonnerie et un restaurant.

Interviewé à plusieurs reprises, il nous confirmait avec un sourire que « foutre la merde l’amuse ».

Entendre sa famille, comme son frère aîné ou ses amis et associés, témoigner qu’il n’a pas de meilleure offre pour eux est peut-être l’aspect le plus difficile du processus. Il ne part que lorsqu’il les a épuisés. Ses relations avec ses enfants s’en trouvent gravement perturbées. Les images de son silence assourdissant lors des funérailles de son fils Guillaume Depardieu, où il ne parvient finalement à parler que pour paraphraser Saint-Exupéry qui ne fut pas très instructif. Malgré cela, tous ses morts l’accompagnent au quotidien.

 

×
Carole Fontaine

Après une expérience dans la Presse People, Carole a rejoint les équipes de Miroir Mag pour coordonner les publications de la rubrique People. Son travail allie Veille quotidienne et plume acérée, pour le plus grand bonheur de nos lecteurs avides de News croustillantes. 

Latest Posts