Utiliser Amazing Race Canada pour faire la différence à Kehewin

Utiliser Amazing Race Canada pour faire la différence à Kehewin
4 (80%) 22 votes


Anthony Johnson et James Makokis s'attaquent à tous les défis de Amazing Race Canada et franchissent toutes les barrières qui se dressent devant eux.

«Je pense que l’une des choses que nous voulions démontrer, en particulier aux jeunes jeunes autochtones bi-spirituels, c’est qu’ils sont des êtres humains extraordinaires et qu’ils ne présentent absolument aucun inconvénient. Nous voulions leur montrer, et être visibles en tant que couple autochtone marié et homosexuel à la télévision, qu'il y avait d'autres personnes comme eux et que, s'ils avaient le soutien de leur famille ou de leur communauté, ils pouvaient être et faire tout ce qu'ils voulaient. faire », a déclaré Makokis, de la nation crie de Saddle Lake.

Ils travaillent tous les deux à Kehewin. Makokis en tant que médecin et Johnson en tant que coordinateur de projet pour Kehewin Health Services.

Johnson était originaire de la nation Navajo en Arizona, aux États-Unis, mais le couple réside actuellement à Edmonton.

En tant que férus d’adrénaline, le duo a toujours rêvé de participer un jour à Amazing Race Canada.

Juste avant de partir en vacances en décembre, le destin est intervenu et leur a envoyé un signe.

«C’était un fax nous encourageant à postuler, ce à quoi nous avions pensé par le passé», a noté Johnson. «Nous y avions pensé, mais nous n'avions jamais pris le temps de consulter le site Web et de faire des recherches. Lorsque nous avons reçu le fax, nous nous sommes dit «Oh, waouh, c’est un signe de l’univers que nous devrions appliquer».

Ils ont utilisé leurs vacances au Costa Rica pour créer une vidéo de casting et remplir la demande.

«Nous voulions participer à Amazing Race Canada parce que nous sommes toujours prêts pour l’aventure. Nous aimons faire des choses folles. Nous faisions de la tyrolienne au Costa Rica, nous avons parcouru le Grand Canyon, nous avons régulièrement des sacs à dos et c’était quelque chose qui figurait toujours sur notre liste de choses à faire », s’exclame Johnson.

Du marathon trail aux courses de longue distance, le duo est toujours prêt à relever le défi, même si cela implique de s'affronter face à neuf autres équipes de Amazing Race Canada.

Ils utilisent cette expérience pour sensibiliser leurs lecteurs à certaines questions qui leur tiennent à cœur et profitent de l’occasion pour collecter des fonds pour un centre de guérison culturel à Kehewin.

"En échange d'un don, Kehewin offre des t-shirts de donateurs que James et moi avons portés lors de l'émission", a expliqué Johnson.

Certains des maillots portent le nom de leur équipe: Team Ahkameyimok, un mot de la langue des Cris des Plaines.

«Cela signifie ne pas abandonner, faire de son mieux et faire de son mieux», a expliqué Johnson.

Parmi les autres modèles, citons Water is Life et leurs versions de dessins animés. Leur objectif de collecte de fonds est de 250 000 $.

Selon Makokis, Johnson a conçu les t-shirts Water is Life «spécifiquement pour nous de parler de l’importance de l’eau et de la protection et de la préservation de notre environnement, en particulier en ce qui concerne (Colombie-Britannique) et de l’endroit où nous nous trouvons. Les Tk'emlúpsemc, qui viennent de Kamloops et qui luttent pour préserver leur territoire du développement de pipelines… car nous sommes tous touchés par le manque d'eau potable ou d'eau potable, en particulier par les nations autochtones. ”

Makokis a poursuivi: «Une partie du graphique sur la chemise fait référence à un traité de Wampum, qui a été convenu lors du Traité de Niagara. Il est question d’un canoë autochtone et d’un bateau européen empruntant côte à côte la rivière de la vie. Nous ne ferions pas obstacle le bateau ou le canot de l’autre, mais travaillerions ensemble en harmonie. "

Johnson a déclaré qu’ils avaient eu l’idée que les chemises «puissent être nous-mêmes et communiquer graphiquement des idées autochtones, car nous ne pouvons pas contrôler ce que la série propose, mais nous contrôlons qui nous sommes».

Les Makokis ont décrit la collecte de fonds comme un excellent moyen de rassembler les gens de manière positive.

Selon Makokis, l’un des récits préférés qu’ils ont entendu parler de leurs tee-shirts est l’adresse où une adolescente aidait sa mère lors de son accouchement à la maison, portant fièrement sa chemise Team Ahkameyimok.

«C’est juste cool d’avoir des histoires comme ça, parce que ça montre vraiment la fierté des gens. Vous pouvez sentir, en particulier chez les communautés autochtones et LGBTQ2 +, leur sentiment de fierté d’être représentées, car elles ne se voient généralement pas à la télévision ou dans des émissions comme Amazing Race Canada. »

Makokis a poursuivi: «C’est l’une des choses les plus cool de cette année, il ya beaucoup de diversité parmi les acteurs."

L'équipe Ahkameyimok espère diffuser un message encore plus large en participant à l'émission de télévision nationale, qui propose aux équipes de s'affronter dans divers événements tout en parcourant le pays.

«Il est important, lorsqu’il est difficile de montrer aux gens quand ils voient ou pensent (LGBTQ2 +), vous pourriez les mettre dans une boîte, il existe un stéréotype qui dit que les hommes homosexuels ne sont pas masculins et qu’ils ne peuvent pas faire de choses masculines. , James a eu le motocycle à son deuxième essai… Nous courons contre des équipes et cela montre vraiment au Canada que vous ne rentrez pas dans une boîte, n'importe qui peut faire tout ce qu'il veut, et quels que soient les stéréotypes ou les idées préconçues que les gens ont peut-être sur la communauté LGBTQ2 +, ce n’est pas vrai, car nous pouvons tout faire et tout ce que tout le monde peut faire. ”

Jusqu'à présent, seuls deux épisodes ont été diffusés et Makokis a admis qu'ils avaient été «extrêmement stressés» jusqu'à présent.

«Nous avons été à l’arrière du peloton», se moqua Makokis.

«J’ai adoré voir ce que les autres coureurs vivent. Lorsque vous êtes sur la course, vous êtes seul avec votre coéquipier et relevez chaque défi. Vous vous voyez peut-être face à un défi, mais j'espère que vous ne le ferez pas parce que vous vous en sortez et que vous passez au suivant, mais regarder la série a été vraiment amusant de voir leurs réactions et leurs expériences », a ajouté Johnson.

Ils ont organisé des soirées de visionnage avec leurs amis et leur famille à Edmonton et ont saisi l’occasion pour engager la discussion sur ce qu’ils représentent.

«C’est vraiment amusant de voir les gens réagir à notre expérience», a déclaré Johnson. «C’est aussi une occasion pour nous de communiquer avec eux au sujet des causes qui nous passionnent. À l'heure actuelle, il s'agit en particulier de collecter des fonds pour un centre de guérison culturel à Kehewin. C'est donc un plaisir de communiquer sur l'émission et sur les véritables raisons pour lesquelles nous sommes allés à l'émission, qui devaient être visibles en tant que couple autochtone à la télé. . "

Johnson a ajouté: «Donner aux non-autochtones la possibilité de se plonger dans la vie des communautés autochtones et de se voir en nous et de créer des liens».

«Cela permet de lever un peu les barrières et de permettre aux gens de communiquer avec nous en tant qu’êtres humains, car au bout du compte, nous sommes tous des êtres humains et nous sommes tous pareils. Avoir la possibilité de communiquer avec des gens lors d’un défi fou de dirt bike ou d’une tyrolienne, tout ce que nous faisons sur la course nous permet de nous voir en tant qu’êtres humains, de communiquer, de passer du bon temps et de bâtir des relations qui sur la voie à suivre pour rendre le Canada plus complet et plus accueillant. "

Ils encouragent la communauté à s’impliquer, à se procurer une chemise et à participer au changement.

«L’un des points forts de Amazing Race Canada, c’est cette expérience estivale qui rassemble le pays. Tout le monde aime regarder le spectacle; c’est le mieux coté cet été au Canada. Tout le monde le sait et connaît les défis. En échange d'un don, vous êtes non seulement en mesure de contribuer à une cause qui tient ses promesses de traité et qui va dans le sens de la réconciliation, mais vous en faites aussi partie. de l'équipe Ahkameyimok. "

Les chemises sont disponibles chez Pharmasave à Bonnyville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *