De Neah Bay à Key West: l’histoire de l’aventure cycliste en ski de fond parcourue par un homme

De Neah Bay à Key West: l’histoire de l’aventure cycliste en ski de fond parcourue par un homme
4.3 (86%) 10 votes


Au cours des trois dernières années de la vie de son frère, Robert Gay a passé 150 jours au chevet de son frère, parlant de tout et de rien. Ils ont parlé de politique, de savoir si les Packers de Green Bay avaient une chance de gagner le Super Bowl et la vie qu’ils avaient vécue ensemble.

Finalement, le frère de Gay, Stephen, a coupé la conversation.

"Nous en sommes arrivés au point où nous avons réalisé qu'il ne serait pas là", a déclaré Robert Gay. Stephen Gay a reçu un diagnostic de leucémie rare en 2015. Il ne voulait pas parler de football ou de politique, des choses qu’il ne pourrait jamais voir. Il voulait parler de Robert.

«Il a dit:« Je veux parler de ce que vous voulez faire. Donnez-moi des idées. Qu'y a-t-il sur votre liste? Je ne vais pas aller à aucun des miens », a déclaré Robert Gay.

Stephen Gay est décédé le 29 septembre 2018. Cependant, certaines des dernières conversations des frères avaient déclenché la mission actuelle de Robert de traverser les États-Unis à vélo, de Neah Bay (Washington) à Key West (Floride).

Cela avait toujours été cette idée quelque peu fantastique. Il avait fait quelques voyages sur la route et avait toujours pensé: «Mec, j’adorerais faire du vélo avec ça.» C’était pourtant – à défaut d’un meilleur mot – une idée folle. C’est un motard novice. Il a une femme et deux enfants. Il est directeur de la stratégie et vice-président exécutif des ventes et du marketing de Zevia. Il était sur le point d'avoir 60 ans. Mais c'était son rêve. Ainsi, le 11 octobre 2018, lors de la célébration de la vie de son frère, Robert a décidé de commencer sa quête du vélo depuis le coin nord-ouest des États-Unis jusqu'au coin sud-est.

Gay, 60 ans, compte parcourir 4 764 milles en 107 jours. Il a commencé son voyage le 6 août à Neah Bay et s’est arrêté à Seattle le 8 août, à environ 200 milles de son voyage. En date de lundi, Gay avait parcouru 969 milles et se trouvait dans le Montana.

Il essaie de parcourir en moyenne 60 kilomètres par jour, dont au moins un kilomètre sur le vélo de son frère à partir de 1982. (Ne vous inquiétez pas, Gay l’a réglé pour préparer le voyage.)

«J'avais du travail à faire pour m'assurer que les pédales tournent toujours et que les freins fonctionnent», gloussa Gay.

Gay, qui vit à Boulder, est un cycliste débutant – il a un vélo stationnaire dans son bureau, mais avant de commencer le voyage, il n’avait parcouru que 300 kilomètres à l’extérieur. Mais il n’a pas peur. En fait, à 200 milles, il dit que tout ce qu'il voulait faire était de continuer.

«C’est une toute nouvelle expérience pour moi d’être à l’extérieur, sur la route, de regarder la circulation, de gérer des collines. Mais la beauté du plein air a été incroyable. C’est bon », a déclaré Gay.

Tout au long de la planification de son voyage, il a reçu un soutien extraordinaire de sa famille et de son entreprise. Paddy Spence, PDG de la société de boissons sans sucre Zevia, s’est engagé à apporter tout son soutien à la société.

Pour célébrer la chevauchée de Gay, Gay et Zevia, en partenariat avec un organisme à but non lucratif proposant des expériences cyclistes transformatrices aux jeunes de toutes les communautés, en particulier les plus démunis, ont lancé une campagne intitulée

«Avant que tout cela ne commence à prendre de l’élan, je ne savais pas que cela allait donner l’exposition qu’il a. Je ne savais pas que je pourrais réellement donner quelque chose en retour à la communauté », a déclaré Gay. "Et quand j'en ai pris conscience, (pensais-je), si je pouvais soutenir – d'une manière ou d'une autre – les enfants qui sortaient à l'extérieur et vivaient ce que j'aime, alors je voulais tout tenter."

Le voyage de Gay profitera à des dizaines d’enfants à travers les États-Unis. Zevia achète 72 ensembles de vélos (vélos, casques, bouteilles d'eau, etc.) pour Trips for Kids. Chaque chapitre de Trips for Kids a besoin de 15 vélos pour une flotte de base, et quelques chapitres émergents bénéficieront du soutien direct de Zevia, a déclaré Robert Ping, directeur exécutif de Trips for Kids.

«L’appui de Zevia au cours de leur campagne nous aidera à créer des chapitres de Trips for Kids dans des endroits où nous n’avions pas encore pu offrir nos programmes de développement pour les jeunes, a déclaré Ping. «Dans un cas, Zevia a fait don de 10 vélos pour aider à reconstituer une flotte volée dans une remorque de stockage dans notre chapitre basé à Minneapolis.»

En attendant, Gay est encore au début de son voyage et a encore du chemin à faire. La fin n'est pas encore en vue.

«Je ne saurai pas ce que je ressens avant d’arriver là-bas. Je sais que je vais être excité, je pourrais être fatigué. Je n’ai jamais hésité à ne pas y arriver », a déclaré Gay. «J’ai l’impression que lorsqu’on se dirigera vers Atlanta et Miami et que la dernière course se déroulera, tout sera réuni.

_____

Piste Robert Gay’s Tour du nord au sud-est ici:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *