Quelle assurance emprunteur choisir ? : les choix possibles

Publié le 2 septembre 2021, 12:03

L’assurance emprunteur est souscrite pour sécuriser un prêt afin d’être couvert en cas de mort, incapacité et/ou perte de travail.

Quand l’un de ces cas se produit, le remboursement des échéances du prêt est effectué par l’assureur, en intégralité ou en proportion.

Elle garantit le remboursement du capital restant dû de votre emprunt si vous n’étiez plus en mesure de le faire. Cette assurance protège donc à la fois l’emprunteur et sa famille, mais également le prêteur, d’éventuels impayés. Indispensable pour tout type de crédit : consommation, auto, prêt immobilier, etc.

Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur au juste et comme choisir celle qui nous convient ?

Définition de l’assurance emprunteur

Les contrats d’assurance emprunteur comportent tous une garantie décès et invalidité et même de perte d’emploi des fois. La garantie peut-être totale ou partielle. C’est le minimum requis par les établissements bancaires avec lesquels vous avez contracté le crédit.

Quand vous voulez contracter un prêt auprès d’un organisme de financement, dans la plupart des situations, il est obligatoire de contracter une assurance de prêt pour assurer votre crédit. Cette dernière est une garantie pour votre famille et vous-même, elle est aussi une garantie pour l’établissement de prêt : en cas de décès, incapacité ou perte de travail, c’est l’assurance qui rembourse l’établissement de crédit.

Garanties d’une assurance emprunteur

La couverture de tout handicap permanent peut survenir à la suite d’une blessure, d’une maladie, d’un incident de la vie ou de l’activité professionnelle.
Le handicap peut être partiel (entre 33% et 66%) ou permanent (plus de 66%).
La garantie d’assurance décès est une condition indispensable pour les assurances liées au financement des biens immobiliers.

En cas de décès du souscripteur, l’assureur paie à la banque en une seule fois le capital restant dû et les intérêts au taux correspondants au jour du décès. Cela libérant ainsi la famille du défunt tout en évitant la saisie du bien.

La couverture en cas de perte de travail est la seule garantie optionnelle des assurances de crédit immobilier, mais elle reste conseillée. Dans le cas d’une perte de travail de l’emprunteur employé pendant le remboursement du prêt, la compagnie d’assurance paie les mensualités à sa place durant une période déterminée ou selon des modalités spécifiques.

L’assurance incapacité temporaire est une assurance qui entre en jeu à la suite d’une courte maladie ou d’un sinistre ayant entraîné une incapacité de travail totale, mais temporaire, de l’emprunteur. Au même titre que tout type de prêt, le prêt d’assurance est régi par des lois particulières. Les dernières en date sont les lois Hamon, Lagarde et Bourquin :

  • la loi Lagarde de 2010 a introduit la notion de coordination d’assurance ;
  • la loi Hamon a autorisé le passage de l’assurance emprunteur à titre gratuit (en respectant certaines conditions) ;
  • la loi Bourquin modifie la loi Hamon et autorise un remplacement ou une annulation de l’assurance de prêt à chaque échéance des contrats de prêt.
En lien avec cet article :  Lettre de résiliation d'assurance emprunteur : remboursement anticipé

Choix d’une assurance emprunteur

Votre profil ainsi que vos besoins définiront les caractéristiques précises que vous cherchez.

Une fois le profil établi et les besoins identifiés, faites un comparatif entre les différentes offres d’assurance emprunteur.

Voici quelques éléments de comparaison :

  • les garanties, leur étendue et leurs exclusions ;
  • les modalités d’application du contrat (âge limite, délais de carence éventuels, etc.) ;
  • le taux de couverture qui s’agit du pourcentage de l’emprunt couvert par l’assurance emprunteur ;
  • les frais de dossier ;
  • le coût de l’assurance prêt immobilier à l’année et chaque mois.

Il existe des comparateurs d’assurance sur Internet pour vous aider à prendre votre décision. Il est également possible que votre organisme de crédit vous propose d’adhérer au contrat d’assurance préalablement conclu avec un assureur pour une assurance collective.
Privilégier la formule de la délégation d’assurance, à savoir la conclusion d’un contrat avec l’assureur de votre choix, est également une option.
Lorsque ce dernier offre le même niveau de couverture que le contrat d’assurance suggéré par votre établissement de crédit, ce dernier l’approuvera après un examen approfondi de votre cas.

Résilier son contrat d’assurance emprunteur

Vous pouvez annuler l’assurance de prêt souscrite au cours des 12 mois suivant la conclusion de votre proposition de crédit si vous justifiez d’un contrat d’assurance de prêt présentant un niveau de couverture comparable.
Comme vous pouvez annuler cette assurance chaque année, la situation est identique à la précédente.

La seule différence est que cette possibilité doit être utilisée deux mois avant l’échéance du contrat d’assurance emprunteur.

Marc Sorsen Administrator
×
Marc Sorsen Administrator