Prix d’une assurance emprunteur : tout savoir sur la tarification !

Publié le 13 septembre 2021, 15:44

Lorsque vous empruntez de l’argent à la banque pour acheter un bien immobilier, il faut savoir que le crédit à rembourser ne va pas cesser d’augmenter au fil des mois. Il faut savoir qu’en cas d’imprévu, tel qu’un décès ou une perte d’emploi, le cycle de remboursement qui va être perturbé ou même complètement stoppé.

D’où l’importance d’avoir une assurance pour cela, cette assurance est dite assurance emprunteur ou encore assurance de prêt ou assurance crédit. Il faut savoir que cela permet de vous couvrir en cas de risques et cela est exigé par les banques. Découvrons les modes de calcul d’une assurance emprunteur, une comparaison entres les assurances, mais aussi les critères de tarification et le prix moyen.

Les modes de calcul d’une assurance emprunteur

Il existe deux façons de calculer les cotisations pour une assurance emprunteur qui sont les suivantes :

  • Calculer sur la base du capital restant dû ;
  • calculer sur la base du capital emprunté.

Il est important de savoir distinguer entre les deux et de bien les comprendre, car la différence entre ces deux façons de calculer réside dans le tarif à payer pour l’assurance emprunteur. Tout d’abord, commençons par le calcul sur la base du capital restant dû, cette manière de calcul permet de faire en sorte que le montant des cotisations soit décroissant, et ce, tout au long de la période de remboursement.

Concrètement, si la personne assurée est d’un certain âge, il est normal que le montant à rembourser au début de la période de remboursement soit plus élevé. Cette façon de calculer est utilisée par des assureurs indépendants et cela vous permet d’entreprendre un nouveau projet avant la fin du remboursement.

Ensuite, concernant la seconde façon de calculer, le principe est de maintenir une somme fixe à rembourser chaque mois. C’est une méthode qui permet de s’attendre à la même somme chaque mois et donc pouvoir anticiper les dégâts. C’est une méthode souvent utilisée par les banques, donc, la renégociation de l’assurance emprunteur est souvent compliquée.

Comparaison entre les assurances emprunteur avant la validation

Nous avons pris l’habitude de comparer tout ce que l’on entreprend, en particulier lorsqu’il s’agit d’un achat. On compare les prix, la qualité, la renommée des marques, etc. Il faudrait faire de même concernant le choix de son assurance. Choisissez une assurance emprunteur qui correspond à vos besoins et à vos moyens.

En effet, il ne s’agit pas seulement de trouver une assurance qui valide le prêt, mais une assurance qui promet le taux le plus faible. Cela permettra en effet de réduire le coût de votre achat. Par ailleurs, la protection que vous offre l’assurance doit vous correspondre et être à la hauteur de vos attentes, donc, elle ne doit pas forcément être la moins chère possible.

En lien avec cet article :  Comment configurer votre propre serveur de chat Discord ?

D’autant plus qu’avant cela, il faut définir son taux de protection en fonction du contexte dans lequel vous vivez. Consultez plusieurs compagnies d’assurances et plusieurs banques et définissez les prestations qui vous conviennent le plus.

Les critères de tarification d’une assurance emprunteur

Il existe plusieurs critères qui déterminent le montant du tarif à payer pour une assurance emprunteur. En effet, l’assurance emprunteur prend en compte l’age de l’assuré. S’il est jeune, le tarif sera moins cher que s’il s’agit d’une personne d’un certain âge.

Les sondages montrent que le tarif à payer pour un jeune de 25 ans est de 25% de la somme empruntée, par contre, pour une personne de 45 ans, le tarif est de 45 % (voire plus) de la somme empruntée, et cela, pour un prêt sur une durée de 20 ans.

De plus, il existe même des formalités médicales à fournir dans le dossier, une personne dans un état de santé à risque doit payer plus qu’une personne en bonne santé. Cela va de soi pour les fumeurs, car il se peut qu’ils développent des maladies.

Enfin, la profession de l’assuré est également vérifiée. Si jamais l’assuré exerce un métier à risque, c’est-à-dire, un métier qui l’expose au danger de se blesser de manière grave ou même de se tuer, cela conduira à une prime d’assurance plus élevée.

Par contre, les métiers les plus stables et sécurisés auront plus d’avantages. Finalement, le prix d’une assurance emprunteur dépendra évidemment de ces critères, mais aussi de la qualité de prestation. Cela dit, cela peut varier et atteindre en moyenne une centaine d’euros par mois.

Eddy Melanson
Eddy Melanson

Véritable touche à tout, bricoleur et hackeur dans l’âme, Eddy vous partage ses tuto, astuces et conseils pour tirer le maximum de votre matériel informatique, qu’il s’agisse d’Hardware ou de Software.

×
Eddy Melanson
Eddy Melanson

Véritable touche à tout, bricoleur et hackeur dans l’âme, Eddy vous partage ses tuto, astuces et conseils pour tirer le maximum de votre matériel informatique, qu’il s’agisse d’Hardware ou de Software.

Latest Posts