Redoine Faïd : le braqueur arrêté 3 mois après sa spectaculaire évasion
4.4 (87.27%) 33 votes

Redoine Faïd, un condamné français notoire qui a utilisé un hélicoptère pour s’évader de prison en juillet a été arrêté au nord de Paris.

Redoine Faïd a été arrêté aux premières heures de la matinée de mercredi, « avec son frère, deux hommes et une femme ».

Cet homme de 46 ans était l’homme le plus recherché en France depuis son évasion spectaculaire cet été, la deuxième fois qu’il s’évadait de prison depuis qu’il avait été emprisonné pendant 25 ans pour son rôle dans un vol manqué en 2010 qui avait entraîné la mort du policier français Aurélie Fouquet.

Début juillet, plusieurs hommes lourdement armés ont détourné un hélicoptère et forcé le pilote à se rendre à la prison de Faïd en Seine-et-Marne, près de Paris, où ils ont récupéré le prisonnier. Ils se sont ensuite envolés vers le Val d’Oise où ils l’ont transféré dans un véhicule non identifié.

L’affaire a été très embarrassante pour la police française, cinq ans après une précédente évasion réussie de Faïd.

En avril 2013, Faïd détenait cinq personnes – dont quatre gardes – sous la menace d’une arme à feu dans un centre de détention du nord de la ville de Lille. Il a ensuite fait exploser des explosifs pour détruire cinq portes et s’échapper.

Alors qu’il était en fuite, Faïd s’est laissé pousser la barbe et a porté une perruque. Après une chasse à l’homme internationale qui a touché des dizaines de pays, il a été capturé dans un hôtel à l’est de Paris et enfermé dans une autre prison.

Les autorités françaises ont déclaré que pour l’évasion de l’hélicoptère, le gang qui aidait Faïd utilisait des drones pour la reconnaissance, la surveillance de la prison et le choix d’un point de ramassage.

L’évasion faisait suite à un avertissement d’un agent pénitentiaire selon lequel Faïd s’intéressait trop à la prison où il était détenu et devrait être transféré dans un autre établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *