La France accueille la Coupe du monde avec une victoire de 4-0 sur la Corée du Sud


PARIS (AP) – Les Françaises ont fait un premier pas dans la foulée de la Coupe du Monde des Français.

Wendie Renard, le joueur le plus grand du tournoi avec 6 pieds 2 pouces, a inscrit deux buts en tête et les Bleues ont battu la Corée du Sud 4-0 vendredi soir lors d'un match de gala pour la Coupe du monde.

Eugénie Le Sommer et Amandine Henry ont également marqué des buts lors d'une nuit fraîche et venteuse au Parc des Princes, domicile du Paris Saint-Germain. La pop star française Jain a animé l'animation d'avant-match pour 45 261 spectateurs, et le président français Emmanuel Macron était parmi les spectateurs qui ont chanté "La Marseillaise".

«Nous savions que la soirée serait très émouvante. Mais je pense que nous avons bien réussi », a déclaré Renard. "Quand vous avez plus de 45 000 personnes qui chantent l'hymne national français, il est évident que cela vous fait avancer."

La France accueille le tournoi à un moment où les équipes féminines intensifient leurs efforts pour obtenir un traitement égal de la part de la FIFA et des autres instances dirigeantes du football. Il ambitionne de devenir le premier pays à détenir à la fois les titres de la Coupe du monde masculin et féminin.

"Je suis sûre que les gens attendent ou espèrent, et il en va de même pour nous, nous aimerions suivre les traces de l'équipe nationale masculine senior", a déclaré l'entraîneure française Corinne Diacre. «Mais tout prend du temps. Nous avons gagné ce soir, mais nous n’avons encore rien gagné. Nous avons encore six étapes à franchir. Nous devons être sérieux et concentrés pendant six matchs, puis nous verrons ce qui en résultera. "

La Norvège et le Nigeria se rencontreront samedi dans l'autre match du groupe A La France affrontera la Norvège mercredi et le Nigéria le 17 juin.

La marge de victoire de la France était la plus grande victoire de la Coupe du Monde Féminine depuis que la Chine avait battu la Norvège du même score lors du premier tournoi en 1991. Il y a quatre ans, les neuf équipes qui avaient remporté leur match d'ouverture étaient passées de la phase de groupes des 24 nations à la ronde. de 16.

La Corée du Sud, n ° 14, n’a pas testé la quatrième équipe mondiale. La France avait un avantage de 17-0 sur les tirs en première demie et 21-4 au total.

Les Bleues, éliminées par l'Allemagne aux tirs au but en quarts de finale il y a quatre ans au Canada, ont exercé dès le début une pression sur le gardien Kim Minjung.

Le Sommer a marqué à la neuvième minute sur un centre d’Henry et a levé les mains en forme de cœur pour célébrer après son 75e but international, le plus tôt dans une première Coupe du Monde Féminine. La Corée du Sud a concédé le premier but en huit matches de Coupe du monde auxquels elle a participé.

Griedge Mbock Bathy a semblé marquer à la 30e minute, mais l’objectif a été rejeté dans une critique vidéo, une technologie également utilisée par la FIFA lors du tournoi masculin de l’an dernier en Russie.

"Sur un coup de tête, vous êtes heureux et quand le but est refusé, c'est frustrant, mais vous devez changer rapidement", a-t-elle déclaré. "Il nous restait beaucoup de temps et de nombreuses occasions de marquer."

Renard a doublé l'avance à la 35ème place du premier but de Gaëtane Thiney alors que la foule scandait «Wendie! Wendie! "

Elle s’est imposée 3-0 face au coup de pied d’amel Majri en arrêt de jeu avec son 22e but international. Dix de ses 11 derniers buts ont été marqués.

«Ça fait vraiment du bien sur le plan personnel», a déclaré Renard. «Mais je pense avant tout en équipe, car c’était des objectifs très importants. Cela nous a permis d'entrer dans la pause avec une avance de 3 buts. "

Henry a ajouté son 12e but international après une passe de Le Sommer au 85e.

La remplaçante de la Corée du Sud, Lee Mina, a eu la meilleure chance pour son équipe lors d'une échappée à la 76e minute, mais le tir a été échappé.

Renard, choisie comme joueuse du match, fait partie des sept joueuses de l’équipe de France disputées par Lyon, qui a obligé Barcelone 4-1 à remporter la Ligue des champions féminine pour la quatrième fois de suite et la sixième fois au total.

Diacre en avait surpris beaucoup alors que son équipe n'incluait pas Marie-Antoinette Katoto du PSG, âgée de 20 ans et leader du classement du championnat de France. Diacre a également pris la décision quelque peu inattendue de ne pas commencer Valérie Gauvin, entrée dans la 70ème. L'entraîneur a déclaré que la décision était tactique.

La France a éliminé la Corée du Sud 3-0 en huitièmes de finale il y a quatre ans. Yoon Deok-yeo, entraîneur sud-coréen depuis 2012, a déclaré que son équipe était tout simplement dépassée par Les Bleues.

"Le premier match, le résultat n'est pas si bon", a-t-il déclaré par l'intermédiaire d'un traducteur. “Donc, pour les deux matches à venir, nous devons faire de notre mieux. C'est un must. "

___

Plus de football AP: et