1,5 million de personnes assistent au défilé des rapaces; quatre personnes abattues


TORONTO – Quatre personnes ont été blessées par balle lors d'un rassemblement lundi contre les Raptors, championne de la NBA, et deux personnes ont été arrêtées, a annoncé la police.

Les fans de Droves of Raptors ont fui la fusillade dans une bousculade de la place de l'hôtel de ville, qui regorgeait de dizaines de milliers de fans. Environ 1,5 million de spectateurs se sont rassemblés plus tôt dans le centre-ville de Toronto pour une parade pour les Raptors, soulevant des préoccupations quant à la sécurité et à la surpopulation.

Le chef de la police de Toronto, Mark Saunders, a déclaré que quatre personnes avaient été blessées par balle, mais qu'aucune de ces blessures ne mettait sa vie en danger. D'autres ont subi des blessures légères alors qu'ils tentaient d'éviter la fusillade, a déclaré Saunders, qui a demandé à ce que des témoins et des personnes susceptibles de filmer des vidéos se manifestent et aident les enquêteurs.

"Nous avons des personnes arrêtées avec des armes à feu et c'est le début de l'enquête", a déclaré Saunders.

Lorsqu'on lui a demandé s'il s'agissait d'une fusillade ciblée ou liée au terrorisme, la porte-parole de la police, Allison Sparkes, a déclaré que l'enquête était en cours.

Lors d'un discours de l'un des propriétaires de l'équipe, l'animateur de la manifestation a interrompu la procédure pour alerter la foule en cas d'urgence et a demandé le calme. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le maire de Toronto John Tory, le joueur le plus utile des finales de la NBA et d'autres joueurs des Raptors étaient sur scène à ce moment-là.

"Je veux m'assurer que tout le monde reste calme", ​​a déclaré l'animateur, le directeur sportif Matt Devlin. "C'est sérieux. Tout le monde reste calme … Il y a une urgence à gérer. ''

Ceux sur la scène sont restés en place et les discours ont repris peu de temps après.

Mike Mudidi a déclaré qu'il appréciait les célébrations lorsqu'il a entendu crier derrière lui que quelqu'un avait sorti une arme à feu. Il a déclaré s'être gelé lorsque les gens ont commencé à courir dans toutes les directions.

"J'ai juste attrapé les mains de mes copains et j'ai couru", a-t-il déclaré.

Le fan des Raptors, Phil D'Souza, a déclaré que la violence lui avait laissé un mauvais goût dans la bouche. Il s'est demandé s'il participerait à un événement similaire à l'avenir.

"Vous ne pouviez pas voir le tireur, mais c'était ce genre de chaos où vous vous attendiez à voir quelqu'un arriver au coin de la rue. C'était ce genre d'ambiance", a déclaré D'Souza.

Un autre fan a déclaré que la débandade était effrayante.

"Quand vous voyez un groupe de personnes venir à vous, vous ne savez pas quoi faire, que vous courriez ou non. Vous ne voulez pas être piétiné", a déclaré Sam Sunday.

La porte-parole de Trudeau a refusé de commenter la fusillade près du Premier ministre.

"Nous ne commentons jamais les questions relatives à la sécurité du Premier ministre", a déclaré Eleanore Catenaro.

Tory, le maire, a remercié la police pour sa réponse rapide.

"C'est décevant et je suis sûr que c'est une source de colère pour plus que moi que quiconque porte une arme à feu et la décharge à ce qui était autrement une joyeuse célébration", a déclaré Tory dans un communiqué. "J'espère que les responsables jugeront les responsables responsables. être tenu pour responsable dans toute la mesure permise par la loi. Je tiens à féliciter et remercier les millions d'autres personnes qui ont célébré notre bien-aimé avec bonheur et dans la paix. ''

Tory avait précédemment exhorté tous les habitants de la ville à venir célébrer le premier championnat des Raptors et a déclaré lundi le "Jour du Nord", après le slogan de la franchise.

"Toronto, plus d'un million d'entre nous ont envahi les rues pour célébrer nos Raptors", a tweeté le conseiller municipal Joe Cressy. "Des gens de tous les âges, de toutes les races, de toutes les religions – de notre ville. Aussi terrible que la fusillade était et terrifiant pour beaucoup dans la foule après, ne laissez pas cela nous échapper. "

Les fans ont résisté à des conditions emballées pour assister au défilé. Nicolas Caramanna, 21 ans, a déclaré que la foule avait commencé à s'agiter peu de temps après son arrivée à 9 heures.

"Je suis vraiment fatigué et fatigué, mais je vais rester dans les parages", a-t-il déclaré. "Quand pourrai-je avoir l'occasion de le faire?"

Beaucoup d'autres ont choisi de manquer l'école ou le travail. Cypher Sabanal, 15 ans, a déclaré que sa mère lui avait permis de sauter en classe pour assister à la célébration.

John Moreira a appelé son travail pour pouvoir participer à la première célébration de cette ampleur à Toronto depuis la victoire des Blue Jays aux World Series en 1993.

"J'ai dit à mon patron que je voulais être à la parade et il m'a dit qu'il ne pouvait pas faire grand chose si j'appelais malade, alors c'est exactement ce que j'ai fait", a déclaré le joueur de 31 ans.

Alors que le défilé avançait d'un pas perceptible, plusieurs Raptors ne pouvaient s'empêcher d'être émerveillés par la réaction des fans.

"Cela a été incroyable", a déclaré Leonard. "Merci Toronto, merci au Canada pour son soutien. Nous l'avons fait.''

Plusieurs fans portant des pancartes imploraient Leonard de signer à nouveau avec les Raptors. Il sera agent libre cet été.

, le joueur le plus ancien de l’équipe, a hissé le trophée Larry O'Brien pendant que ses coéquipiers fumaient des cigares.

"C'est incroyable", a-t-il déclaré.

Associated Press a contribué à ce rapport.