Tout savoir sur Cookeo, une production de Moulinex : test, prix et fiche technique

Tout savoir sur Cookeo, une production de Moulinex : test, prix et fiche technique
4.4 (88.67%) 30 votes

Sans un véritable concurrent sur le marché, Moulinex définit Cookeo comme un multicuiseur intelligent. Sa promesse: « cuisinez vite et bien en vous laissant guider ». Il ne pétrit pas, ne prépare pas, mais il cuit rapidement sous pression, aidant ainsi l’utilisateur dans les recettes et la cuisson. Équipé d’un écran rétro-éclairé et d’un bouton rotatif pour naviguer, il ressemble à un grand cuiseur à riz avec quelque chose de plus. Qu’en est-il une fois dans la cuisine?

Cookeo est destiné à ceux qui veulent gagner du temps dans la préparation des repas, mais aussi à ceux qui ne veulent pas ou ne savent pas cuisiner. Les gourmands ne sont pas la cible. Les recettes proposées nécessitent un minimum de préparation et certaines utilisent même des ingrédients surgelés (ail, fines herbes, oignons, carottes …). Enfin, passé dans plusieurs maisons d’écriture, il semble que les enfants adorent ça. Cet appareil est électrique: pas d’eau bouillante accessible, une coque moyennement chaude: il peut être utilisé en toute sécurité.

Remarque: l’appareil prend de la place, sachant en particulier qu’il sera omis, et comme il dégage de la vapeur, il doit fournir un endroit « dégagé », ne vous y alliez pas sous des meubles de cuisine par exemple.

La Cookeo prend beaucoup de place mais ne défigure pas la cuisine. Petite déception: pour un appareil lancé à 250 euros, tout est en plastique, y compris la partie en argent qui supporte l’écran.

Concrètement, c’est quoi?

La Cookeo présente plusieurs modes. Il est possible d’être guidé dans recettes, un total de quarante (entrées, plats et desserts). Vous pouvez aussi cuisiner ingrédients isolés (nous l’avons essayé par exemple avec des asperges et des morceaux de poulet); dans ce cas, nous informons la nourriture et le poids total; Cookeo choisit le temps de cuisson correct. Enfin, il y a un mode manuel où nous choisissons le temps de cuisson.

Démo en mode recette:

Mais quelle est la différence avec un autocuiseur?

Cookeo cuit à la vapeur et sous pression. Mais quelle est la différence avec un autocuiseur « banal »? Premièrement, le mode intelligent avec l’ajustement des temps de cuisson et la proposition de recettes dont les proportions des ingrédients s’ajustent en fonction du nombre de personnes (2, 4 ou 6).

Cookeo est également plus polyvalent. Avec son bol antiadhésif, il offre une fonction « marron » pour renvoyer les aliments en plus de la cuisson à la vapeur.

Cependant, le bol est assez profond pour faire revenir la nourriture est moins pratique que dans un four ou un wok.

Cookeo a une autre caractéristique précieuse, « garder au chaud ». Il peut être sélectionné ou activé automatiquement à la fin d’une recette pour maintenir le plat au chaud sans cuisson (possible avec certains fours et cuiseurs à la vapeur). Une fonction similaire est également présente pour le réchauffage.

Enfin, l’un des avantages de Cookeo est qu’il n’est pas nécessaire de surveiller la cuisson. Nous mettons tous les ingrédients dans la cuve, elle gère le préchauffage puis la cuisson qui s’arrête automatiquement.

Le début de cette cuisson peut être immédiat ou différé. En bref, Cookeo offre un service beaucoup plus polyvalent qu’un autocuiseur.

Gain de temps: réel ou fictif?

 

Les recettes proposées sont basiques, mais la Cookeo propose toujours des classiques en un temps record comme la blanquette. Notre crainte: avec des temps de cuisson si courts, la nourriture sera-t-elle bien cuite? Par exemple, on nous annonce 3 minutes pour les asperges …

La pointe de Moulinex: le préchauffage n’est pas compté. Par exemple, pour les asperges, le temps de cuisson réel est de 3 minutes, mais une fois le couvercle refermé, le Cookeo commence par un préchauffage de 5 minutes (ou 4 à 6 minutes pour les morceaux de poulet avec les os).

Le gain de temps n’est pas important, mais réel, surtout parce que vous pouvez exercer vos activités lorsque le Cookeo gère tout – à l’exception de la nourriture brune au début de certaines recettes (bœuf bourguignon, goulash ou dessert comme soupe de fruits au lait de coco). Donc, le gain de temps est réel. En ce qui concerne les recettes qui cuisent normalement longtemps (blanquette, bourguignon …), les recettes « express » s’épanouissent sur Internet (même sans Cookeo) mais à notre avis, même une cuisson à haute pression ne remplace pas vraiment des heures à laisser mijoter.

Le goût et la précision de la cuisine

À chaque essai, les légumes étaient très cuits, comme les asperges. De même pour la viande, le poulet est doux, le bœuf en sauce bien cuit (goulash). Pas de déception sur la cuisson elle-même, malgré des temps de cuisson courts à peine prolongés par un préchauffage.

 

Le résultat de la cuisson des asperges:

 

D’autre part, nous mettons un bémol sur l’assaisonnement. Peu de recettes et de cuisine où le Cookeo demande d’ajouter du sel, du poivre, des épices et des herbes (exemple de bouquet garni absent bourguignon). Cependant, cet appareil est destiné aux personnes qui ne cuisinent pas ou peu, cette précision semble essentielle. Si nous suivons strictement sans élever de sel, de poivre, d’épices, le goût est parfois fade.

L’interview

Le nettoyage et la maintenance sont simples. Après chaque cuisson, l’appareil nous demande de vider un mini-réservoir situé à l’arrière. Il sert à collecter l’eau liée à la condensation sur le couvercle. Pour cette raison, pas d’eau tout autour de l’appareil; un système très ingénieux.

 

L’extérieur est nettoyé avec un chiffon humide. Le bol, le panier vapeur et la partie métallique du couvercle peuvent être lavés à la main ou au lave-vaisselle. Avec le manuel d’utilisation, retirer le couvercle est assez simple et rapide.

 

Bruit

Le Cookeo est parfaitement silencieux pendant le préchauffage et la cuisson (à l’exception de certains échappements à la vapeur). Les avertissements sonores (fin de cuisson, début du préchauffage) … peuvent être désactivés.

Consommation

Lorsque l’écran est allumé (sans chauffage), la Cookeo consomme 1 W (0 W). Pendant la cuisson et le début du préchauffage, il consomme 1180 W, beaucoup moins qu’une table de cuisson à induction. Environ la moitié du préchauffage, cette consommation chute à 1 W pour augmenter pendant la cuisson. Consommation contrôlée, en bref.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *