Insolite: il va regarder 200 fois Kaamelott au cinéma, pour battre le record du monde !

Capture d'écran du trailer Kaamelott (premier volet)

Publié le 20 juillet 2021, 12:16

Insolite. Il a l’intention de voir « Kaamelott » 200 fois au cinéma dans le cadre de son effort pour battre le record du monde.
Arnaud Klein, originaire de Reims, s’est fixé pour objectif d’accomplir quelque chose de « ridicule mais plaisant ». Il va regarder Kaamelott, réalisé par Alexandre Astier, quatre fois par jour pendant les sept semaines à venir. Son objectif est de visionner le film 200 fois en une seule journée afin d’établir un nouveau record mondial du nombre de fois où un Américain a vu le même film dans une salle de cinéma.

Arnaud Klein, qui a grandi dans un petit village de France, adorait les émissions de télévision dans lesquelles des individus anonymes tentaient de battre des records du monde. Plusieurs d’entre eux étaient de véritables exploits sportifs de la part des athlètes. Pour d’autres, il s’agissait d’une blague hilarante, comme le plus grand nombre de sauts en caleçon en 60 secondes, et ils éclataient de rire. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu établir un record du monde dans n’importe quelle activité physique. D’un autre côté, je ne suis pas très doué dans une variété de sujets. « Je suis excellent dans une seule chose : regarder des films », a déclaré ce Rémois de 33 ans.

C’est pourquoi il a choisi de se pencher sur le septième art. Il tente d’établir un nouveau record du monde pour le plus grand nombre de projections d’un même film dans une même salle. En effet, une demande officielle a été déposée. Merci beaucoup. La barre a été placée beaucoup plus haut qu’auparavant. Il a été créé en 2019 par un résident des États-Unis après 191 visionnages d’Avengers : Endgame.

Arnaud Klein a également sélectionné d’autres figures connues, comme les chevaliers de la Table ronde, sur lesquels Alexandre Astier revient dans le livre Kaamelott, dont le premier volet sera publié le 21 juillet.

 

Dix ans d’attente sont enfin arrivés à leur terme.

« Cela fait dix ans que j’attends cela, déclare le protagoniste. C’est quelque chose que j’attends depuis dix ans. C’est quelque chose que j’attends depuis dix ans. C’est vrai, chaque année, je le regarde dans son intégralité. Arnaud est un grand admirateur du travail d’Astier à travers ce monde, qu’il décrit comme « discret » et toujours « drôle ».

Il doit conserver une attitude agréable s’il veut garder le trentenaire éveillé. Pendant les trois mois suivants, il a l’intention de regarder le film quatre fois par jour. Il doit répéter ce processus pendant un total de sept semaines et deux jours pour atteindre son objectif. Il le fera dans un cinéma de Reims où il dispose d’un abonnement illimité. Comme Arnault a déclaré : « Si le film ne marche pas bien et est rapidement annulé, j’irai à Paris pour achever mon défi », le film est projeté jusqu’à six fois par jour dans certaines salles.

Il pourrait compter sur les adeptes qui, comme lui, trouvent son engagement « frivole mais divertissant » pour maintenir le défi à jour. « J’aimerais inviter quelques copains à aller au cinéma avec moi. Il est prévu qu’une vingtaine de projections aient lieu. Ils me contacteront ensuite par l’intermédiaire des médias sociaux pour me rappeler la dette que je leur dois ». Selon lui, sa liste de critères doit contenir au moins 80 éléments.

En lien avec cet article :  Stranger Things Saison 4 : date de sortie et toutes les infos connues à ce jour

 

Organisation démantelée

Source de la vidéo: Klein d’oeil

Arnaud achète tous les billets du film afin de marquer sa présence. Il avance d’un pas plus loin que précédemment. Il diffuse en direct sur Twitch pour démontrer qu’il est assis et qu’il regarde la vidéo : « Je coupe le son et transforme mon visage en trépied. » Si quelqu’un me regarde, je peux éventuellement entamer une discussion avec des internautes particuliers tout au long de mes sessions. »

Le président Emmanuel Macron a mis à l’épreuve son organisation bien rodée lors de ses propos du 12 juillet sur la carte santé. J’ai dû me dépêcher d’aller à la pharmacie pour obtenir ma première dose de vaccin, car je ne l’avais jamais reçue auparavant. J’attends toujours l’arrivée du passeport notoire, qui a pris cinq semaines. Pendant ce temps, ils font des tests PCR tous les deux jours », déplore Remsist.

Malgré ce revers, il persiste et rejette les critiques : « Si les gens pensent que mon pari est insensé, ils ont tout à fait raison ! Si Kaamelott nous apprend quelque chose, c’est à aspirer constamment à de plus hauts sommets. Ceux qui l’accusent d’être une patate de canapé devraient se rappeler que le Rémois a « récupéré huit semaines » de son calendrier après des années passées comme représentant en électronique.

 

« Irrévérencieux, mais délicieusement surprenant », écrit l’auteur.

Arnaud Klein, en revanche, ne se soucie guère de la célébrité. « Je n’ai aucune envie de devenir une star », affirme-t-il. Il s’efforce d’être agréable aux autres comme à lui-même. Si Alexandre Astier assistait à ses côtés à sa 200e séance, il recevrait une double dose de plaisir. Lui et la société de production n’ont pas encore répondu à mes questions. Peut-être attend-il de savoir si mon défi sera accepté ou non et quelle en sera la sévérité », spécule le réparateur avec confiance.

 

Pour décrire son expérience, il cite à la fois le cinéaste et son personnage, le roi Arthur : « C’est méticuleusement absurde, mais constamment inattendu. »

Marine Fachon

Diplômée de l’Ecole Louis Lumière, Marine est une véritable passionnée d’Arts et de Cinéma. Addicte à Netflix et les autres plateformes de VOD, elle chapote la rubrique « Culture » de Miroir Mag.

×
Marine Fachon

Diplômée de l’Ecole Louis Lumière, Marine est une véritable passionnée d’Arts et de Cinéma. Addicte à Netflix et les autres plateformes de VOD, elle chapote la rubrique « Culture » de Miroir Mag.

Latest Posts