Programme Snow Esports pour un lancement complet à l'automne – Sanpete Messenger

Programme Snow Esports pour un lancement complet à l'automne – Sanpete Messenger
4.4 (87.69%) 13 votes


Par Matt Harris

Rédacteur

7-2-2019

EPHRAIM — Nathan Hebert, un étudiant du Snow College, n'est jamais venu à Snow en pensant qu'il ferait partie d'une équipe universitaire, sans parler du «capitaine» d'une toute nouvelle équipe de jeu compétitif.

Les coéquipiers de Hebert l’ont nommé capitaine de l’équipe Esports, nouvelle venue de Snow dans le département d’athlétisme. Le sport connaît une croissance rapide depuis que son statut d’équipe a été approuvé par le conseil d’administration et annoncé par le ministère plus tôt ce printemps.

Ce que l’entraîneur adjoint Jason Springer a appelé un «mouvement de la base» a gagné du terrain au cours des trois derniers mois.

L’entraîneur adjoint Landon Peterson a déclaré que son équipe comptait 12 joueurs pour Overwatch, 10 pour League of Legends, six pour Hearthstone et six pour Rocket League. Comme le communiqué de presse l'a annoncé en mars, Snow est le premier collège de l'État à abriter un programme Esports au sein d'un département d'athlétisme d'un collège.

«Le soutien du directeur des sports a été une chose assez unique dans notre situation», a déclaré Springer. «Souvent, cela vient d'un département universitaire ou d'un collège, ou de la vie étudiante… très innovant et très excitant pour nous.

Selon Springer, la connexion avec l'athlétisme signifie beaucoup de bonnes choses, principalement des ressources financières immédiates pour atteindre un équipement de qualité, des technologies et des ordinateurs, ainsi qu'un accès à des espaces autrement indisponibles. L’équipe a déjà atteint une «salle d’entraînement» et a reçu du matériel expédié au fur et à mesure du processus d’installation. «Ils ont été de très bons partenaires», a déclaré Springer.

Selon Peterson, les ordinateurs de jeu installés dans la nouvelle salle proposent des technologies de haut niveau, notamment des cartes graphiques NVIDIA GeForce RTX 2060, 16 Go de RAM et des processeurs I-7 cadencés à une vitesse de l’Internet de 3,6 gigahertz. Peterson a déclaré que le plan actuel consiste à rester dans la concurrence des ordinateurs personnels jusqu'à ce que les ressources et la concurrence locale offrent des possibilités d'expansion.

La façon dont Snow Esports donne sa contribution à l’athlétisme reste un point d’interrogation, mais le programme peut se révéler de multiples façons une source de revenus. Selon Peterson, il sera immédiatement possible de diffuser les performances et les compétitions de l’équipe sur la plate-forme de spectateurs de jeu en ligne, Twitch, un service qui peut être, et est souvent, monétisé et qui peut diffuser des publicités et collecter des parrainages.

Selon Springer, l’aspect le plus important de tout le programme est le développement continu d’un programme interdisciplinaire qui permettra aux membres de l’équipe de canaliser leur sport et leurs connaissances vers un parcours académique axé sur le développement du jeu et la technologie. C’était un gros plus pour le directeur sportif de Snow, Robert Nielson.

"(Nielson) a en fait entamé cette conversation avec nous", a déclaré Peterson en parlant du projet de se joindre à l'athlétisme. «Rob se soucie beaucoup de nos étudiants et des opportunités que nous leur offrons. Il souhaite vraiment que nos étudiants aient ces bonnes opportunités d'être compétitifs, d'être des leaders, d'apprendre à être un bon coéquipier, tout ce qu'un événement sportif peut vous apprendre. "

Bien qu'ils ne fassent pas encore partie du programme dès sa première année, Spring et Peterson espèrent atteindre un niveau tel que des bourses d'études pourront être accordées aux joueurs de l'équipe d'ici trois à cinq ans. «Lorsque nous y ajouterons la composante académique», a déclaré Springer, «non seulement allons-nous (octroyer des bourses d'études) aux athlètes, mais nous allons également (octroyer des bourses d'études) aux étudiants qui fréquentent le Snow College pour étudier ce sujet. ”

Le recrutement est une entreprise différente de celle du département d'athlétisme. «Ce qui est intéressant dans le recrutement de ces étudiants, c'est de les trouver», a déclaré Peterson. Les joueurs d’esports ne s’entraînent pas au gymnase, pour ainsi dire. La plupart de ce qui se passe à cet égard est une recherche en ligne, des statistiques de jeu et des essais. Une bonne partie de la première équipe universitaire provient du club de jeu actif sur le campus ces dernières années, y compris Hebert.

Bien que familier avec le jeu compétitif, en particulier avec Overwatch, un jeu de tir à la première personne basé sur la fantasy, affirmer son leadership est un nouveau territoire pour Hebert. «C’est une nouvelle expérience pour moi en tant que capitaine d’équipe et entraîneur de l’équipe», a déclaré Hebert. «Il y a beaucoup de choses que je dois apprendre par moi-même depuis qu'Esports est si nouveau. Cependant, j’ai constaté qu’en général, il existe de nombreuses similitudes entre le sport normal et l’esport sportif, et j’essaie également d’appliquer certains de ces principes dans nos équipes. »

En fait, les membres du club de jeu de Snow ont disputé un match d’exposition plus tôt cette année contre l’équipe universitaire de Boise State University pour tester les eaux alors que la création du programme était encore en discussion. Le programme Esports de Boise State se classe 12ème sur un sondage réalisé par BestColleges.com, et les Badgers "s’en font taire", a déclaré Springer. "Nous nous sentions vraiment bien à ce sujet."

Le statut de l’association de Snow avec des ligues de jeu collégiales, telles que l’Association nationale des sports collégiaux (NACE), reste en suspens. "Il y a des avantages à s'associer à la NACE", a déclaré Peterson. "Je pense que c'est une conversation que nous aurons avec (Nielson) au cours de l'été et que nous prendrons ensuite une décision."

Les frais d'adhésion à la NACE commencent à environ 2500 dollars par an. «Pour être parfaitement honnête», a déclaré Springer. "Nous nous demandons en quelque sorte:" Qu'est-ce que nous obtenons pour cela? ""

Au cours de la première saison pour les Badgers, à compter de la session d'automne 2019, l'horaire sera joué de manière indépendante. Springer s'attend à ce que la compétition se déroule aux niveaux local, national et même mondial assurée par divers points de vente.

Peterson a également déclaré que les Badgers espéraient pouvoir bientôt participer aux tournois et se faire un nom, mais aussi travailler avec l'athlétisme afin d'organiser prochainement des tournois et des matches locaux auxquels les résidents de Sanpete pourraient assister en direct pour en savoir plus. La neige est la prochaine grande chose.

"Ce qui me passionne le plus, c'est de pouvoir rassembler des gens qui aiment les jeux et de les transformer en concurrents", a déclaré Hebert. «Je suis également très heureux de voir où nous pouvons mener ceci en équipe et dans une école, et cela permet vraiment aux étudiants qui n’auraient pas nécessairement la possibilité de pratiquer un sport régulier de participer à quelque chose qui compte pour eux. C’est vraiment excitant de voir où Esports du Snow College ira à l’avenir, ainsi que l’ensemble des Esports. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *