Les leaders de l'Esport parlent d'Overwatch, de Call of Duty et de l'évolution du secteur de l'Esport

Les leaders de l'Esport parlent d'Overwatch, de Call of Duty et de l'évolution du secteur de l'Esport
4.9 (98.92%) 37 votes


OverActive Media (OAM), l’organisation de sports qui est à l’origine de l’équipe Toronto Defiant de la Overwatch League, a organisé son premier événement OAM UpFront au centre-ville de Toronto le 16 mai au soir. L’OAM a récemment réuni l’équipe Splyce, une place dans la reçu un investissement de rappeur.

L'événement, intitulé "Esports: la révolution culturelle moderne", a réuni des dirigeants tels que le directeur général de OverActive Media, Chris Overholt, le cofondateur de Splyce, Marty Strenczewilk, et Johanna Faries, responsable de la Ligue mondiale Call of Duty.

L’entraîneur-chef du Toronto Defiant, Lee «Bishop» Beom-joon, Overwatch le streamer et influenceur Nathan "KarQ" Chan, le cofondateur de Splyce, Marty Strenczewilk, et Splyce Appel du devoir joueur Daniel “Loony” Loza.

En tant que premier orateur principal, Overholt a présenté l'évolution des sports dans les médias traditionnels, tels que la télévision et les magazines, au fil des ans. La vidéo qui a été visionnée au début de la présentation montrait à quel point les agences de presse traditionnelles étaient sceptiques quant à l'industrie de l'esport.

Cependant, Overholt a expliqué comment cela évolue, en particulier en ce qui concerne les jeux diffusés sur ABC et comment Overwatch Le joueur Geguri a récemment été présenté dans le magazine TIME.

«Il y a une énorme opportunité qui se développe depuis quelque temps déjà, et tous les membres d'OverActive Media sont très enthousiastes à l'idée de participer et de vous l'apporter aujourd'hui», a déclaré Overholt.

Overholt a ensuite insisté sur le fait qu’il existe un auditeur pour l’esports qui ne peut pas être nié. Il a référencé des jeux comme Starcraft et World of Warcraft, et a noté comment les audiences YouTube et Twitch ont réussi à éclipser certains médias traditionnels.

Semblable à Overholt, Johanna Faries, responsable de la Ligue mondiale Call of Duty, a également expliqué son expérience dans les sports traditionnels. Elle a ajouté à quel point les sports «… ont le potentiel d'éclipser ce que nous savons tous sur les sports traditionnels à l'heure actuelle».

Nathan «KarQ» Chan, recruté comme streameur pour Toronto Defiant, était également l'un des conférenciers invités à l'événement.

«J'ai commencé à jouer Overwatch je faisais des vidéos pour jouer toute ma vie comme un passe-temps », a déclaré KarQ. Il a ensuite ajouté que son Overwatch Les vidéos sur YouTube et Twitch ont attiré de nombreux téléspectateurs, ce qui a joué un rôle dans son rôle de leader dans la communauté et dans la manière dont il a été recruté comme streameur pour Toronto Defiant.

L'entraîneur-chef de Toronto Defiant, Lee «Bishop» Beom-joon, a lui-même expliqué à quel point il avait joué de manière compétitive avant d'assumer son rôle actuel. Il a ajouté qu’il était confiant que l’équipe pourrait changer les choses lors de la troisième étape de la Overwatch League.

Marty Strenczewilk, PDG et cofondateur de Splyce, était également passionné par le fait de suivre son amour pour les jeux vidéo. Il a expliqué comment son nom de joueur, "Lazerchickenzzz" s’était inspiré de Moonkin dans World of Warcraft.

Strenczewilk a expliqué comment il s'était retrouvé à jouer World of Warcraft, aider à organiser des tournois et faire des guides. Il a également déclaré avoir aidé à la création d'entreprises tout en élevant trois enfants et en occupant un emploi à temps plein.

Il a expliqué que Splyce avait commencé comme un projet parallèle entre son coloc et lui-même et qu’il ne savait pas qu’il allait être aussi abouti. "Mais nous sommes aujourd'hui", a-t-il ajouté.

L’un des Splyce Appel du devoir Les joueurs, Daniel «Loony» Loza, ont expliqué au public comment il avait commencé à jouer au jeu entre 2006 et 2007. Il a également parlé de vouloir un avantage concurrentiel, de la volonté de gagner et d’être le meilleur, ainsi que de la manière dont son frère et lui-même ont joué. en ligne ensemble.

Environ 200 invités, représentant des spécialistes du marketing, des marques et du personnel des médias, ont été rassemblés à l’événement UpFront d’OverActive Media, et l’organisation elle-même continue de se développer et de façonner le secteur de l’esport.


Image via: EsportsObserver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *