Championnat Call of Duty: aperçu de la piscine A

Championnat Call of Duty: aperçu de la piscine A
5 (100%) 10 votes


Répartition du championnat Call of Duty au bord de la piscine

Photo via la Ligue mondiale Call of Duty.

Les conditions sont réunies pour que les plus grands joueurs Call of Duty du monde s'affrontent au championnat Call of Duty. Un prize pool de 2 millions de dollars US est en jeu et les concurrents recherchent en outre l’anneau souvent insaisissable du championnat. Trente-deux des meilleures équipes entreront dans le Pauley Pavillion à Los Angeles, en Californie, et une seule quittera le vainqueur. Sur les trente-deux équipes, seize se sont qualifiées via la CWL Pro League. Les seize autres se sont qualifiés pour les finales amateurs de la CWL. La phase de groupes constitue la première couche de défense contre le championnat du monde. Quatre équipes s'affrontent dans chaque groupe, mais deux seulement se qualifieront pour les huitièmes de finale. Nous examinerons aujourd’hui le groupe A, qui comprend eUnited, Elevate, The Bhoys et RBL Esports.

eUnited

Photo via eUnited.

L’équipe d’Alec «Arcitys» Sanderson, de Preston «Prestinni» Sanderson, de James «Clayster» Eubanks, de Tyler «aBeZy» Pharris et de Chris «Simp» Lehr forment une unité soudée depuis le CWL London, en mai. Après une brouille avec l’ancien membre Jordan JKap Kaplan, la liste de l’UE a été complétée. Après le départ de JKap, eUnited a obtenu une deuxième, une cinquième et une première place dans ses trois derniers tournois. La sélection européenne a également réussi à prendre la deuxième place de la CWL Pro League avec son record général. L'ajout de Simp au mois de mars s'est avéré un choix judicieux pour Clayster et sa société. En tant que joueur potentiel du FC Black, Simp a présenté ses compétences en SMG pour eUnited. Son amélioration continue a culminé lors de la finale de la CWL Pro League, où eUnited a gagné et Simp a remporté le titre de MVP.

eUnited atteint son point culminant au bon moment grâce à ses performances remarquables aux finales de la Pro League. Tout au long de cet événement, eUnited n'a laissé tomber que deux cartes avant d'atteindre la grande finale. C’est à ce moment-là qu’ils ont été forcés de se battre contre le général G après avoir perdu 3-0 dans la première série. eUnited a suivi sa première série avec un 3-0 à lui seul pour assurer la victoire. Le championnat Call of Duty est la période de l'année où apparemment tout peut arriver. Clayster cherche à ajouter à sa bague de championnat à partir de 2015. Prestinni et Arcitys cherchent leur première par le biais de leur longue carrière avec eUnited. Avec Simp et aBeZy qui sévissent avec les SMG, il y a de fortes chances que eUnited reste jusqu'à dimanche en retard.

Élever

Photo via Elevate.

Après avoir été absent de Call of Duty: Black Ops 4 pendant la majeure partie de la saison, Elevate est entré en avril de cette année. Leur réapparition a eu lieu après l’achat du spot CWL Pro League auprès d’Excelerate Gaming. Après quelques changements de composition controversés, Elevate a choisi Chris «ProFeeZy» Astudillo, «Wailers» Locart, Mike «MRuiz» Ruiz, Austin «Believe» Smith et Andres «Lacefield» comme équipe championne. Depuis son entrée en scène en mai dernier, Elevate a obtenu des résultats respectables. Leurs trois derniers tournois majeurs ont fourni des résultats de T-16, T-12 et T-8. Ils finissent leur meilleur résultat en finale de la CWL Pro League un peu comme eUnited.

La majorité des joueurs d’Elevate sont en compétition depuis 2015. En tant que outsiders de ce groupe, on est toujours surpris de la compétitivité de Call of Duty. Tout ce qu’il faut, c’est un jeu de recherche et destruction pour renverser la vapeur. Bien que beaucoup sous-estiment les chances d’Elevate de remporter la poule, il leur est possible d’avancer vers la phase éliminatoire. Avec une solide histoire de tournoi à venir, Elevate est une équipe qui cherche à détrôner eUnited. Les acquisitions récentes de Lacefield et de Believe devraient les aider dans cette voie qui les mènera au championnat Call of Duty.

Les bhoys

Photo via Scuf Gaming.

Bien que The Bhoys ne soit pas une organisation réelle, il reste une équipe de joueurs extrêmement talentueux. Sean "Seany" O’Connor, Shea "QwiKeR" Sweeney, Ben ‘Bance’ Bance, Byron ‘Nastie’ Plumridge et Sam ‘Chain’ Din. Cette équipe a vécu toute une aventure en route vers le championnat Call of Duty. Tous les joueurs de cette formation faisaient partie de différentes équipes avant les finales amateurs de la CWL. Ces différentes équipes comprennent Vitality, Reciprocity et Team Sween. Après avoir échoué à se qualifier pour la CWL Pro League, les cinq joueurs susmentionnés ont formé une équipe pour faire un dernier effort en direction de Los Angeles.

La performance des Bhoys lors de la finale amateur de la CWL était pour le moins inspirante. L'équipe du Royaume-Uni n'a perdu qu'une seule série en route vers la victoire, perdant seulement contre l'équipe WaR en finale. Ne vous y trompez pas, c’est une équipe susceptible de défier eUnited dans la poule A. Les Bhoys arrivent avec tout l’élan et sont prêts à faire tourner les têtes.

RBL Esports

Photo via Twitter de RBL Esports.

RBL Esports, une des organisations les plus récentes sur la scène, a beaucoup vécu depuis son arrivée à Call of Duty en juin de cette année. RBL a procédé à une refonte complète de son alignement en un peu plus d'un mois. Cela a eu lieu en raison de l'alignement initial inférieur aux attentes lors de la finale amateur de la CWL. Après une arrivée en T-48 et ne se qualifiant pas pour le championnat Call of Duty, RBL Esports a perdu son alignement. L'organisation RBL ferait l'acquisition des joueurs qualifiés de Fires Sticks Gaming afin de figurer au championnat Call of Duty.

L’équipe de Seth Glory, Donskey, Sebastian Gunsiii Martinez, Brendan, 2ReaL Stockdale, Brett, KlinK Kovach et Jesus, HumanJesus, Hernandez ont obtenu le T-16 aux finales amateurs de la CWL. L’ancienne équipe de Fire Sticks Gaming serait victime de The Bhoys et de Singularity par équipe lors de leur course, mais resterait bloquée sur la scène mondiale. RBL Esports n'a pas une histoire documentée en dehors d'un tournoi UMG et Gamebattles. Néanmoins, RBL Esports visera quelques surprises pour s'assurer une place dans la ronde à élimination directe.

Le favori pour remporter ce groupe est eUnited, qui vient de remporter son titre en CWL. Les Bhoy sont en mesure de surprendre les spectateurs après leur jeu solide après une courte période ensemble. La pression est forte pour ces deux équipes alors que RBL Esports et Elevate cherchent à capitaliser dans les rôles de outsiders. Restez à l'écoute pendant que nous poursuivons notre couverture de chaque groupe avant le championnat Call of Duty.


Restez à l'écoute ici et suivez-nous sur et pour plus de nouvelles sur l'esports, articles, opinions et plus encore.

Image sélectionnée via la Ligue mondiale Call of Duty.