Aperçu du championnat Call of Duty Pool B

Aperçu du championnat Call of Duty Pool B
5 (99.49%) 39 votes


Le groupe B regorge de talents à tous les niveaux.


La poule B du championnat Call of Duty fournit un groupe équilibré d’équipes qui ont toutes emprunté des chemins différents vers les qualifications. Les maux sont toujours en jeu quand on regarde une piscine qui n'a pas un seul favori, et la réalité est que n'importe quelle équipe peut perdre un jour donné. C'est ce qui rend le championnat Call of Duty si excitant. Il est tout aussi probable que des joueurs moins connus se comportent bien et que les favoris éternels perdent en phase de groupes. Pour cette raison, regarder autant de matches que possible aide à déterminer exactement la position de chaque équipe pour le tour à élimination directe. Pour le groupe B, les groupes Gen.G, Enigma6, Team WaR et Fuego Gaming se font concurrence pour décider lesquels deux feront partie de leur groupe.

APERÇU DE LA PISCINE B

Gen.G

Le groupe Gen.G existait déjà bien avant que le groupe Gen ne devienne leur organisation représentative. Apparaissant d'abord sous Str8 Rippin puis Team Space, Gen.G a capturé ce groupe de joueurs avec tant de mérite. La liste actuelle du général G comprend Michael “MajorManiak"Szymaniak, Jared"Nagafen"Harrell, Colt"Havok"McLendon, Chance"Maux"Moncivaez et Dylan"EnvoyéHannon. À l'exception d'Envoy, le noyau de cette formation a rivalisé avec Mike »Spacely”Schmale à partir de décembre.

L’ancienne équipe des Gen.G a connu quelques succès au début sous l’apparence de Team Space. Après s'être qualifié pour la CWL Pro League, Gen.G a acquis cette équipe pour le reste de la saison. Envoy finirait par remplacer Spacely sur la liste des joueurs actifs et l'équipe produirait des placements cohérents. Depuis CWL Fort Worth, l’alignement du Gen.G ne manquerait pas de se classer en dehors du top huit dans aucun tournoi majeur. Leurs deux meilleures performances ont été une deuxième place aux séries éliminatoires de la CWL Anaheim et de la CWL Pro Leauge.

L’équipe n’a pas échappé au drame qui accompagne souvent le professionnel Call of Duty. En juin de cette année, Spacely a rejoint l'alignement à la place de Nagafen pour la dernière semaine de la CWL Pro League. La liste collective du groupe Gen.G a ensuite abandonné Spacely au profit de Nagafen. Citant une meilleure chimie et un travail d'équipe, le général G est parti de Spacely dans une décision très critiquée. En fin de compte, Gen.G a terminé deuxième des éliminatoires de la Pro League, après les éventuels vainqueurs, eUnited.

Gen.G est très prometteur en ce qui concerne le championnat Call of Duty. Maux et MajorManiak se sont classés T8 au championnat Call of Duty de l’année dernière. Nagafen et sa compagnie sont restés stables pendant toutes les compétitions majeures et tendent à afficher une performance solide lors de la dernière épreuve de Call of Duty: Black Ops 4. Le Gen.G est sans aucun doute le favori pour passer du tour éliminatoire de la poule B.

Enigma6

Enigma6 a connu des hauts et des bas tout au long de la saison Call of Duty: Black Ops 4. Après une arrivée sous la normale T32 à l'Open CWL de Las Vegas, E6 rebondirait et se qualifierait finalement pour la CWL Pro League en janvier de cette année. La liste actuelle de Jordan “Général"Général, Matthew"KiSMET"Tinsley, Adam"GodRx"Brown, Paul"Breszy"Breszynski et Mehran"Grabuge”Anjomshoa est une équipe depuis juin seulement.

Avant cette formation, E6 avait vu des joueurs comme Chino, Diabolic, JetLi et Frosty aller et venir. Les deux seuls résultats avec l’équipe actuelle d’Enigma6 sont un T14 dans la CWL Pro League et un T8 au CWL Pro League Play-In Play-In. Malheureusement, un T8 ne serait pas suffisant pour gagner une place aux éliminatoires de la CWL Pro Leauge.

Il est difficile de juger exactement de la position d’Enigma6 alors qu’ils se préparent pour le plus grand tournoi de l’année. Faire face à un grand nombre de changements de membres de personnel ne sera jamais de bon augure pour aucune organisation. Des joueurs comme GodRx et General ont participé au championnat Call of Duty lors de tournées précédentes, et leur présence d'ancien combattant pourrait s'avérer importante pour cette formation. Alors que l’E6 peine à la fin de cette saison Call of Duty, elle devra se concentrer pour la phase finale si elle espère vaincre Gen.G.

Équipe WaR

Depuis le début de la saison de Call of Duty: Black Ops 4, l'équipe WaR a subi une révision complète de sa composition à plus d'une occasion. L'organisation a connu des résultats médiocres jusqu'au CWL Anaheim, où elle placerait T12. Davantage de changements d’alignement ont eu lieu après Anaheim, qui a insufflé une nouvelle vie à l’équipe britannique. En effet, sortant de la finale amateur de la CWL, l’équipe WaR n’a pas manqué d’impressionner. L'équipe de Joshua-Lee “Joshh"Sheppard, David"Dqvee"Davies, Adam"Défragmenter"Mathews Adam"Tourbe"Peate et Stephen"Vortex”Allen a perdu un seul match en route pour la finale des vainqueurs. L’équipe WaR finissait par se heurter à deux reprises aux Bhoys, perdant face à eux deux fois.

De manière surprenante, Peatie and Company a remporté la première série contre The Bhoys en grande finale. Fait intéressant, cet alignement comprend des joueurs qui ont tous participé à un championnat Call of Duty dans le passé. Ce type d’expérience est très utile, en particulier si l’on considère le bassin de talents contre lequel ils vont rivaliser. C'est comme si l'équipe WaR avait tendance à être contrariée chez CoD Champs. La formation britannique a tout simplement trop de talent et d’expérience pour quitter le tournoi sans se battre.

Fuego Gaming

Le groupe B est une autre organisation européenne du nom de Fuego Gaming. À l'instar de l'E6 et de l'équipe WaR, Fuego ne fait partie d'un alignement complet que depuis la veille de la finale amateur de la CWL. La liste actuelle de Fuego Gaming comprend Conor “BBConor"Beale, Callum"Chaaxter"Glanville, Billy"Hawqeh"Harris, Dylan"Chat fou"Daly et Harry"Harry"Payne. C’était une arrivée T16 lors de la finale amateur qui aurait permis d’obtenir une place au championnat Call of Duty pour le Team Fuego.

La performance collective de l’équipe Fuego a été moins que brillante avec seulement deux victoires en séries. Néanmoins, cette formation a un joueur dans MadCat qui est en compétition depuis 2011. Au cours de sa carrière, MadCat a participé au championnat Call of Duty à plusieurs reprises avec plusieurs performances en T12. Cela dit, les joueurs européens ont tendance à passer inaperçus lors de la compétition Call of Duty. Il y a un talent infaillible dans cette formation et cela demandera un effort de groupe si Fuego Gaming espère réussir à sortir de leur réserve.


Images VIA: CWL, équipe WaR, Fuego Gaming