Comment bien négocier son rachat de crédit en 2019 ?

Comment bien négocier son rachat de crédit en 2019 ?
4.9 (98.5%) 40 votes

Si le rachat de crédit est devenu l’une des opérations bancaires les plus sollicitées par les emprunteurs, il faut savoir qu’obtenir un financement nécessite de mettre toutes les chances de son côté. Voici quelques astuces pour bien négocier son regroupement de prêts.

Rachat de crédit : quel est le bon moment ?

Par définition, le rachat de prêt est une opération bancaire qui permet de rembourser par anticipation le capital restant dû de son prêt en cours afin de mettre en place un nouveau contrat avec une nouvelle échéance adaptée à sa capacité réelle de remboursement et à ses projets. Sous certaines conditions, cette opération de banque permet, soit de réduire le montant des mensualités, soit de raccourcir la durée initiale du contrat ou encore les deux.

Cependant, avant de faire racheter ses encours, il faut savoir que le montant des mensualités d’un prêt est constitué de deux principales parties. La première concerne les intérêts, et la seconde le remboursement du capital emprunté. Ces deux parties sont souvent remboursées à part égale, mais avec le temps, celle consacrée aux intérêts diminue et à la fin l’emprunteur ne remboursera que le capital emprunté.

De ce fait, « comme le rachat de crédit est censé réduire les intérêts du crédit, il est important de le mettre en place pendant le premier tiers du remboursement du crédit. En d’autres termes, le rachat de crédit doit intervenir au moment où la part des intérêts dans le montant des échéances est plus importante » explique Regroupementdecreditsenior.com.

Bien préparer son dossier de rachat de prêt est nécessaire

Si les établissements bancaires accordent des rachats de prêts aux emprunteurs souhaitant réorganiser leurs finances, ils sont très attentifs à la qualité des demandes, en raison à la fois des craintes des hausses des taux et de la conjoncture économique, et scrutent aussi bien les dossiers, que la situation financière et professionnelle de l’emprunteur.

Il est donc important, voire recommandé, de présenter un bon projet afin de mettre toutes les chances de son côté d’obtenir un financement adapté à sa situation et à son profil. Pour cela, il faut avoir un comportement bancaire serein, éviter d’être en découvert bancaire au moment de la demande, être dans une situation professionnelle stable avec un niveau de revenus correct.

A savoir que le taux d’endettement avant et après l’opération ne doit pas être très important. Pour rappel, les banques recommandent un taux d’endettement de 33 %, même si cette proportion peut varier selon les situations.

Par ailleurs, solliciter les services d’un intermédiaire bancaire peut permettre d’obtenir un rachat de crédit adapté à sa capacité réelle de remboursement. Mandaté par plusieurs banques, ce spécialiste sera en mesure de négocier pour son client les meilleures conditions de financement en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *