Nouvelles perspectives, grandes idées: nouvelle série «Future Pasifika»


Nouvelles perspectives et grandes idées le
focus pour la nouvelle ‘Future Pasifika’
séries

Université du Pacifique Sud et
Groupe de la Banque mondiale partenaire du nouveau dialogue sur le Pacifique
séries

SUVA, 10 juillet 2019 – Le
Université du Pacifique Sud (USP), en partenariat avec
Groupe de la Banque mondiale, lancera une nouvelle table ronde
série pour débattre des grands problèmes de développement auxquels
Région du Pacifique, avec le premier panel sur la santé des océans
15 juillet, diffusée dans le monde entier à partir de la
Campus de Suva.

La nouvelle série Future Pasifika
mettra en vedette des leaders d'opinion, des militants,
représentants du secteur privé et animateurs de jeunesse du
Pacifique, chaque événement d’une heure abordant un sujet à la
cœur de l’avenir du Pacifique, dans le but de générer
débat et nouvelles idées.

«L’expertise régionale du
Université du Pacifique Sud, la connaissance globale de la
Banque mondiale et l’énergie des jeunes du Pacifique
et des groupes de la société civile se réunissent pour créer un
opportunité excitante pour de nouvelles perspectives et grand
des idées, "
m'a dit Michel Kerf, pays de la Banque mondiale
Directeur pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les îles du Pacifique.
«Nous sommes ravis de nous associer à la
L’Université du Pacifique Sud pour créer un nouveau forum de
discussion positive, informée et engageante sur les principaux
opportunités de développement et défis du Pacifique
aujourd'hui."

L'inaugural Future Pasifika panneau
sur les océans sains mettra en vedette le fondateur de J. Hunter
avocat des perles et des océans, Justin Hunter;
Coordonnateur du Réseau Pacifique sur la mondialisation,
Maureen Penjueli; Université du Sud
Maître de conférences en études marines du Pacifique, Dr.
Stuart Kininmonth
; et Project Survival Pacific
représentant, Zakiyyah Ali.

"Le
L’Université du Pacifique Sud est heureuse d’accueillir conjointement
‘Future Pasifika’ avec la Banque mondiale et International
Société financière. Le panneau Healthy Oceans est le premier
de ces forums qui seront hébergés à l'USP et seulement
réaffirme notre responsabilité en tant qu'institution de fournir
plates-formes pour les décideurs, les politiciens, les universitaires et les
experts de l’industrie pour discuter de questions clés liées à la
Région. Cet espace de discussion permet un dialogue et en tant que
principale institution tertiaire régionale, je crois qu’il est
notre devoir de nous engager à tous les niveaux et dans tous les secteurs. C'est
un partenariat important avec la Banque mondiale qui soutient
dialogue dans le domaine de la santé des océans, qui est l’un des
thématique clé de l’Université pour aider le
Région,"
m'a dit Professeur Pal Ahluwalia,
Vice-chancelier et président de l'Université du Sud
Pacifique
.

«Des océans sains sont essentiels à la
prospérité des communautés et des peuples du Pacifique »,
m'a dit
Thomas Jacobs, responsable pays de la SFI pour
Pacifique
. «Pour assurer la durabilité de cette
ressource vitale pour le Pacifique, il est important d’entendre les
points de vue de nombreuses parties et assurer également le secteur privé
a un rôle à jouer dans la conception et la fourniture de solutions à
ce problème."

Le lancement de Future Pasifika
fait suite à l’ouverture du nouveau bureau du Groupe de la Banque mondiale
Suva, aux Fidji, ce qui a permis au groupe de travailler plus étroitement
avec de nombreux organes clés de la région, y compris les
Université du Pacifique Sud et autres développements
partenaires, pour obtenir des résultats de développement plus solides. Plus
Personnel du Groupe de la Banque mondiale basé dans la région du Pacifique Sud
facilitera également un meilleur partage des connaissances entre
Experts du Pacifique dans des domaines tels que la résilience aux catastrophes,
recouvrement et financement des risques.

Le 15 juillet Futur
Pasifika
panel sera diffusé en direct sur tous les campus de l'USP
et en ligne via , tandis que le
Australian Broadcasting Corporation diffusera le débat via
leur populaire programme à une date ultérieure.
Le panel se déroulera devant un public, avec
questions invitées des participants et des visiteurs en ligne à travers
Facebook et Twitter en utilisant le hashtag .