Purifiez gratuitement et facilement l’air intérieur de votre maison avec ces 6 plantes dépolluantes, quasi increvables !

L’air stagnant à l’intérieur d’un habitat s’avère 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur. La plupart des meubles dans la maison rejettent des produits chimiques toxiques, comme le formaldéhyde. Ces polluants constituent un véritable fléau pour la santé des occupants. En ce sens, pourquoi vous ruiner en achetant des purificateurs d’air coûteux lorsqu’il existe des végétaux d’intérieur aux vertus dépolluantes. Si vous n’avez pas la main verte, sachez qu’ils n’ont pas besoin d’entretien spécifique. Ci-dessous, trouvez les 6 plantes qui allieront assainissement et décoration dans votre logement.

Les géraniums

Les scientifiques considèrent le géranium comme le végétal purificateur no 1 pour la maison. Ses capacités de traitement chimique de l’air pollué sont impressionnantes. Ses fleurs suppriment le formol (véritable poison se trouvant dans les fumées de cigarette ou les objets de décoration) et l’ammoniac circulant dans l’air. En outre il est très populaire, bon marché et peut se cultiver à l’intérieur à l’extérieur de l’habitat.

 

Les chrysanthèmes

En 1989, la NASA (National Aeronautics and Space Administration) a découvert le chrysanthème, une plante purificateur d’air. Elle absorbe le trichloréthylène contenu dans la peinture et les solvants, le formaldéhyde, le xylène, le benzène et l’ammoniac.

 

L’agence gouvernementale américaine recommande deux ou trois plantes dans des pots de 2 à 3 cm pour chaque dizaine de mètres carrés. À noter que ce sont les fleurs du chrysanthème, résistantes durant 6 semaines environ, qui nettoient l’air et non ses feuilles. En outre, cette plante dépolluante a besoin d’une lumière partielle et de beaucoup d’eau pour se développer.

En lien avec cet article :  "BzzzZzzZ" : Marre des moustiques la nuit ? Enfin des méthodes SIMPLES pour vous en débarrasser !

La plante-araignée ou le chlorophytum

La plante-araignée, originaire de l’Afrique méridionale, s’avère efficace pour éliminer le formaldéhyde, le monoxyde de carbone, le toluène, le benzène et le xylène présents dans l’air. Facile à faire pousser, elle a juste besoin de lumière indirecte pour s’épanouir et d’un peu d’eau.

 

À une température au-dessus des 20 oC, il convient de brumiser ses feuilles. Par ailleurs, le chlorophytum ne représente aucun danger pour les enfants et les animaux de compagnie. Installé dans un panier suspendu, il embellira l’intérieur de votre maison, surtout votre espace de travail.

Les dracaenas

Les dracaenas ont la réputation de nettoyer efficacement l’air contaminé par le benzène, le formaldéhyde, le trichloréthylène et le xylène. Sachez qu’il existe plus de 40 espèces de dracaena et vous pouvez en choisir un qui s’intégrera facilement au décor de l’intérieur de votre maison. Seul point noir au tableau, ces plantes sont très toxiques pour les chats et les chiens.

 

En cas d’ingurgitation, ces animaux risquent de vomir, saliver abondamment et auront les pupilles dilatées. Côté entretien, nul besoin de tailler les dracaenas, ils ont simplement besoin d’un arrosage toutes les semaines.

Le ficus

Le ficus désigne la plante préférée des Français, car elle habille joliment le coin d’une pièce avec son volume souvent important. Elle se développe en fonction de la taille du pot dans lequel vous la plantez. En outre, elle dispose de super propriétés pour assainir l’air en émettant une forte quantité d’oxygène.

De cette façon, le ficus évacue le benzène, le trichloréthylène et le formaldéhyde renfermés dans l’environnement intérieur de la maison. Comme ses cousins, les dracaenas, il a besoin d’une lumière filtrée et d’un arrosage hebdomadaire.

En lien avec cet article :  Arrêtez tout : On a trouvé LA plage parfaite pour les vacances !

La fougère de Boston ou Nephrolepis exaltata

Contrairement aux autres plantes dépolluantes, la fougère de Boston apprécie les endroits frais avec beaucoup d’humidité et peu de lumière. De ce fait, son emplacement idéal reste les salles de bains.

 

Cette fougère d’intérieur a la capacité d’enlever les polluants comme le xylène et le formaldéhyde dans l’air intérieur. Pour l’entretenir, vous n’avez qu’à l’arroser 1 fois par semaine en hiver et 2 à 3 fois par semaine en été.

 

Germain
Contact

Written by Germain

Germain est Diplômé en Communication journalistique, a suivi deux années d'études philosophiques et a occupé le poste de rédacteur en chef d'une revue semestrielle locale. Il a commencé la rédaction web en juillet 2018, étant actuellement chef de projet et formateur dans ce domaine.