Fabriquez un piège à mouches efficace et naturel, sans vous ruiner !

L’été pointe son nez et les mouches commencent à envahir votre maison ! Ces insectes perturbent votre tranquillité et sont souvent associés à l’idée de la mort et de la dégradation de cadavre. Aussi, la chaleur accélère la prolifération des drosophiles. Pour éviter de recourir à des produits chimiques toxiques dangereux, voici 5 méthodes économiques et naturelles pour vous en débarrasser.

Un ruban attrape-mouches

Pour réaliser un ruban attrape-mouches, il faut :

  • 50 ml de miel liquide et 50 ml de sucre en poudre ;
  • Une casserole avec 50 ml d’eau ;
  • Un papier cartonné et une petite attache ;
  • Une paire de ciseaux et un papier journal.

L’opération consiste à faire chauffer (à feu doux) le miel liquide, le sucre et l’eau dans la casserole. Il convient de bien mélanger la préparation afin d’obtenir une texture onctueuse et la laisser refroidir. Puis, vous devez couper des bandes de papier de 5 cm de large et d’au moins 30 cm de long, percer un trou au bout de chaque bande et passer la ficelle dedans. Il faut ensuite tremper chaque bande de papier dans le sirop pour qu’elle soit bien imprégnée de chaque côté. Puis, accrochez vos bandes au-dessus d’un papier journal pendant 30 minutes. Une fois sèches, il ne vous reste plus qu’à les suspendre là où passent les mouches dans votre maison.

En lien avec cet article :  Vacances : comment ne pas s’ennuyer quand on doit rester chez soi ?

Tue-mouches avec une bouteille en plastique

Afin de fabriquer un piège à mouches avec une bouteille en plastique, vous aurez besoin d’un contenant en plastique vide, d’eau – appât et d’une ou deux gouttes de savon liquide. Voici la procédure à suivre pour réaliser ce type d’antimouches :

  • Couper le haut de la bouteille avec un couteau ;
  • Retourner le haut du contenant et le mettre sur le bas de la bouteille pour former un entonnoir :
  • Verser un peu d’eau dans le fond du récipient et laisser un espace entre l’entonnoir et le liquide ;
  • Ajouter un appât odorant dans la bouteille (sirop ou petit bout de viande hachée).

Vous n’avez plus qu’à mettre une ou deux gouttes de liquide vaisselle dans le récipient et le tour est joué !

Un attrape-mouches grâce aux fruits

Les mouches adorent les fruits, alors, rien de mieux que cet organe comestible des plantes à fleurs pour les attraper ! Côté matériel, vous aurez besoin :

  • D’un bocal ;
  • D’un film étirable et d’un cure-dent ;
  • De fruits très mûrs ;
  • D’eau savonneuse.

Une fois le matériel réuni, vous devez insérer plusieurs morceaux de fruits mûrs au fond du bocal et le fermer avec du film étirable. À l’aide du cure-dent. Il convient de percer la cellophane de quelques trous par lesquels les mouchent entreront dans le piège et ne pourront plus en ressortir. La dernière étape vise à choisir un endroit stratégique où placer le bocal.

Piège à mouches au vin rouge

Une mouche ivre ! Est-ce possible ? Sachez que tout comme les hommes, ces insectes peuvent se saouler s’ils boivent de l’alcool, notamment du vin rouge qu’ils apprécient particulièrement. Ce type d’attrape-mouches ne nécessite que d’un fond de bouteille de vin rouge ou du vinaigre balsamique.

Le piège consiste à mettre le récipient ouvert avec le fond de vin rouge là où les mouches passent. En état d’ébriété, elles se noieront au fond de la bouteille.

Tue-mouches façon grands-mères

Pour éliminer les drosophiles avec une méthode de grand-mères, vous devez vous munir de 50 cl de lait, 100 g de sucre de canne (de type cassonade) et 50 g de poivre noir moulu. Pour la préparation, il convient de :

  • Verser le lait, le sucre de canne et le poivre moulu dans une marmite ;
  • Faire frémir la préparation pendant 10 minutes ;
    • Mettre le mélange dans des assiettes creuses.

    Les mouches plongeront dans cette recette et mourront rapidement.

Germain
Contact

Written by Germain

Germain est Diplômé en Communication journalistique, a suivi deux années d'études philosophiques et a occupé le poste de rédacteur en chef d'une revue semestrielle locale. Il a commencé la rédaction web en juillet 2018, étant actuellement chef de projet et formateur dans ce domaine.