Avis action L’Oréal: L’entreprise utilise-t-elle trop la dette ?

Publié le 26 août 2021, 10:18

David Iben a bien résumé la situation en disant : « La volatilité n’est pas un risque qui nous intéresse. Ce qui nous préoccupe, c’est d’éviter la perte permanente de capital ». Il est tout à fait naturel de prendre en compte le bilan d’une entreprise lorsque l’on examine son degré de risque, puisque la dette est souvent impliquée lorsqu’une entreprise s’effondre. Nous constatons que L’Oréal S.A. (EPA:OR) a effectivement des dettes dans son bilan. Mais les actionnaires doivent-ils s’inquiéter de son utilisation de la dette ?


Choisir le meilleur broker pour acheter ou vendre des actions L’Oréal

  1. eToro : Meilleur choix si vous ne voulez pas payer de commissions
  2. AvadTradeAvaTrade : Meilleur choix pour disposer d’une plateforme de trading performante
  3. Admiral Markets : Meilleur choix pour utiliser l’effet de levier avec les CFD

 

Quand l’endettement est-il un problème selon notre avis ?

En général, la dette ne devient un véritable problème que lorsqu’une entreprise ne peut pas la rembourser facilement, soit en levant des capitaux, soit avec sa propre trésorerie. Si les choses vont vraiment mal, les prêteurs peuvent prendre le contrôle de l’entreprise. Bien que cela ne soit pas très courant, nous voyons souvent des entreprises endettées diluer définitivement les actionnaires parce que les prêteurs les obligent à lever des capitaux à un prix dérisoire. Bien sûr, la dette peut être un outil important pour les entreprises, en particulier pour les entreprises à forte intensité de capital. Lorsque nous examinons les niveaux d’endettement, nous considérons d’abord les niveaux de trésorerie et d’endettement, ensemble.

 

Quel est l’endettement de L’Oréal ?

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, L’Oréal avait 872,5 millions d’euros de dettes en juin 2021, contre 2,42 milliards d’euros un an auparavant. Cependant, son bilan montre qu’il détient 4,82 milliards d’euros de liquidités, ce qui signifie qu’il dispose en réalité de 3,95 milliards d’euros de liquidités nettes.

En lien avec cet article :  Action Nvidia: clôture en hausse de 4 %, les analystes estimant que la croissance du cours "a encore de la marge".

Quelle est la solidité du bilan de L’Oréal ?

Les dernières données du bilan montrent que L’Oréal a des dettes de 11,3 milliards d’euros exigibles dans un délai d’un an, et des dettes de 2,99 milliards d’euros exigibles après cette date. D’autre part, elle dispose de 4,82 milliards d’euros de liquidités et de 4,12 milliards d’euros de créances exigibles dans un délai d’un an. Ainsi, son passif est supérieur de 5,37 milliards d’euros à la somme de ses liquidités et de ses créances (à court terme).

Étant donné que L’Oréal a une capitalisation boursière énorme de 219,2 milliards d’euros, il est difficile de croire que ces dettes constituent une menace. Cela dit, il est clair que nous devons continuer à surveiller son bilan, de peur qu’il ne change pour le pire. Bien qu’il ait des passifs à noter, L’Oréal a également plus de liquidités que de dettes, donc nous sommes assez confiants qu’il peut gérer sa dette en toute sécurité.

Il est également intéressant de noter que L’Oréal a augmenté son EBIT de 16% au cours de l’année dernière, ce qui augmente encore sa capacité à gérer sa dette. Il ne fait aucun doute que c’est le bilan qui nous renseigne le plus sur la dette. Mais en fin de compte, c’est la rentabilité future de l’entreprise qui décidera si L’Oréal peut renforcer son bilan au fil du temps.

Enfin, si le fisc peut adorer les bénéfices comptables, les prêteurs n’acceptent que les espèces sonnantes et trébuchantes. L’Oréal a beau avoir une trésorerie nette au bilan, il est intéressant d’examiner la façon dont l’entreprise convertit ses bénéfices avant intérêts et impôts (EBIT) en cash-flow libre, car cela influencera à la fois son besoin et sa capacité à gérer la dette. Au cours des trois dernières années, L’Oréal a généré un cash-flow libre représentant 93 % de son EBIT, soit plus que prévu. Cela la place dans une position très forte pour rembourser sa dette.

En lien avec cet article :  L'assurance emprunteur est-elle obligatoire ? : ce qu'il faut savoir

L’avis sur l’action L’Oréal

Nous pouvons comprendre que les investisseurs soient préoccupés par le passif de L’Oréal, mais nous pouvons être rassurés par le fait qu’il dispose d’une trésorerie nette de 3,95 milliards d’euros. Et elle nous a impressionnés avec un flux de trésorerie disponible de 6,3 milliards d’euros, soit 93 % de son EBIT. Nous ne pensons donc pas que l’utilisation de la dette par L’Oréal soit risquée. Avant toute autre mesure, nous pensons qu’il est important de surveiller la vitesse de croissance du bénéfice par action, si tant est qu’il y en ait une.

Sylvie Faure

Après une expérience au sein d’un grand organisme de Presse, Sylvie à souhaitée retrouver une équipe à taille « plus humaine ». Elle oriente son travail sur les conseils et les actualités « Consommation – Vie Pratique », sa rubrique de cœur, pour Miroir Mag.

×
Sylvie Faure

Après une expérience au sein d’un grand organisme de Presse, Sylvie à souhaitée retrouver une équipe à taille « plus humaine ». Elle oriente son travail sur les conseils et les actualités « Consommation – Vie Pratique », sa rubrique de cœur, pour Miroir Mag.

Latest Posts