Trop de temps à l'écran nuit aux compétences sociales des tout-petits, révèle une nouvelle étude


Crédit: CC0 Public Domain

Selon les dernières recherches de l'Université de l'Alberta, les enfants en bas âge qui passent trop de temps à regarder la télévision ou à utiliser des appareils tels que les tablettes ont des compétences sociales sous-développées, selon les effets de ces écrans sur le développement du jeune enfant.

Les conclusions de cette étude font suite à une autre étude de l'Université de l'Alberta qui a montré que les enfants de la maternelle qui passent trop de temps à l'écran risquent davantage de présenter des problèmes de comportement et d'attention à l'école.

Dans la nouvelle étude, l’épidémiologiste du comportement Valerie Carson et son équipe de recherche ont examiné les associations entre comportement sédentaire et comportement sédentaire, ainsi que la manière dont l’activité physique et le comportement sédentaire étaient suivis à un ou deux ans, deux à trois ans et trois à quatre ans 251.

Les chercheurs ont mesuré les niveaux d'activité physique à l'aide de détecteurs de mouvement que les enfants portaient pendant une semaine aux trois moments. Au cours de la même période, les parents ont signalé sur l'écran de leur enfant le temps passé et leurs aptitudes sociales au moyen d'un questionnaire appelé inventaire du comportement social adaptatif.

Les réponses pour la case à cocher des compétences sociales ont été divisées en trois sous-échelles:

  • exprimer, ce qui évalue la qualité de leurs interactions et de leurs relations avec les autres enfants
  • se conformer, une mesure de la capacité d'un enfant à aider les autres, à suivre des règles et à suivre des directives
  • perturbation, une liste des aspects les plus négatifs du comportement tels que les taquineries, l'intimidation, être autoritaire ou s'énerver pour recevoir plus d'attention

Carson a déclaré que plus les enfants regardaient les écrans, plus leurs compétences sociales en souffraient. Des temps plus longs à l'écran étaient associés de manière significative à des scores plus faibles d'expression et de conformité – les aspects positifs des compétences sociales – tandis que les scores de perturbation étaient gonflés.

"Le temps passé devant un écran était associé de manière défavorable aux compétences sociales de la petite enfance", a-t-elle déclaré. "Malheureusement, ces comportements, une fois établis dans la petite enfance, semblent persister à mesure que les enfants grandissent."

Carson a noté que des implications à long terme ont été observées pour les compétences sociales dans la petite enfance.

"Par exemple, ils ont été associés à de meilleurs résultats en matière d'éducation, d'emploi et de santé mentale, ainsi qu'à une activité criminelle et à une consommation de drogues réduites à l'adolescence et à l'âge adulte."

Carson a déclaré que les Lignes directrices canadiennes sur les mouvements sur 24 heures recommandaient de ne pas passer d’écran pour les enfants de moins de deux ans et moins d’une heure par jour pour les enfants de deux à quatre ans.

"Nous pensons toujours que le moyen le plus rentable et le plus efficace de mener une vie saine est la prévention précoce", a-t-elle déclaré.

"Il est de plus en plus difficile de modifier ces comportements au fil du temps, en particulier à l'approche de l'écran, en particulier avec certains de nos dispositifs, qui peuvent créer une dépendance et être très habituels."

En plus de suivre les directives du mouvement, Carson, qui reçoit un financement de la Fondation de l'Hôpital pour enfants Stollery par le biais de l'Institut de recherche sur la santé des enfants et des enfants, a suggéré aux parents de limiter le temps passé devant les enfants devant un écran et de regarder ce qui se passait. ils voient.

"Vous voulez essayer de transformer l'expérience en une expérience d'apprentissage interactive", a-t-elle suggéré.

L'étude n'a montré aucune association entre les compétences sociales et les différentes intensités de l'activité physique.

Cependant, l'activité physique et le comportement sédentaire ont suivi à des niveaux modérés au cours des trois périodes, suggérant que les schémas d'activité physique semblaient s'imprimer même à ces premiers âges, a déclaré Carson.

"Etant donné que l'activité physique – l'activité physique d'intensité modérée à vigoureuse en particulier – est associée à une grande variété d'indicateurs de la santé tout au long de l'enfance, les preuves actuelles soutiennent la promotion de l'activité physique régulière chez les tout-petits."


Temps passé devant un écran pour les enfants: la toute nouvelle approche de l'OMS pourrait peu contribuer à réduire l'obésité


Plus d'information:
Valerie Carson et al. Activité physique et comportement sédentaire à trois moments différents et associations avec les compétences sociales dès la petite enfance, BMC Public Health (2019). DOI: 10.1186 / s12889-018-6381-x

Fourni par


Citation:
                                                 Selon une nouvelle étude, trop de temps passé à l'écran nuit aux compétences sociales des tout-petits, (25 juin 2019)
                                                 récupéré le 25 juin 2019
                                                 sur https://medicalxpress.com/news/2019-06-screen-toddlers-social-skills.html

Ce document est soumis au droit d'auteur. Mis à part toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucun
                                            partie peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.