Les différents types de problèmes d’audition et comment les soigner

Considérés comme étant un problème de santé publique majeur, malgré le fait que les autorités sanitaires semblent ne pas vraiment y porter trop d’attention, les troubles d’audition touchent des millions de gens et ce, rien qu’en France.

Ce qui fait que ce problème est donc largement sous-estimé, or il est connu que les difficultés d’audition peuvent devenir un handicap important et peuvent même entrainer des troubles graves, principalement la perte d’audition définitive.

De ce fait, tous ceux qui sont atteint d’un quelconque trouble auditif doivent donc faire très attention car l’inévitable peut rapidement arriver et pour ce faire, il n’y a que le fait de pouvoir prendre conscience de la gravité de la perte auditive et surtout de connaitre les différentes types de problèmes d’audition afin de mieux les comprendre et de mieux les traiter. Découvrons tout cela ici.

Qu’est-ce qu’on peut qualifier de problèmes d’audition ?

Etant un sujet assez vaste, les problèmes d’audition peuvent englober différents troubles qui concernent la capacité d’écoute d’une personne.

En effet, ces derniers se manifestent de plusieurs manières, ce qui fait que leurs causes peuvent également être très nombreuses, ce qui fait qu’il est possible de se confronter à des troubles auditifs qui se présentent à des stades et des gravités différentes.

Néanmoins, il faut savoir que les problèmes d’audition peuvent dans certains cas être irréversibles, c’est-à-dire que la personne qui en souffre devienne sourde et perdre définitivement son sens de l’ouïe, d’où l’importance d’être toujours prudent même dans ses formes les plus bégnines.

Eh oui, il peut arriver qu’un simple trouble au niveau des oreilles puisse occasionner des conséquences assez graves donc il est indispensable de ne jamais sous-estimer lorsqu’une quelconque gêne est perçue en ce qui concerne le fait d’entendre.

Quels sont les stades d’un problème d’audition ?

On a mentionné précédemment que les troubles qui touchent les oreilles peuvent se présenter sous différents stades et le fait de les connaitre assure le fait de déterminer la gravité de la maladie qui touche l’organe de l’audition.

Cependant, il faut savoir que seul un professionnel peut définir le stade de la perte d’audition qui touche une personne malentendant, mais afin de donner plus de précisions sur cela, nous allons découvrir ici les degrés de gravité des troubles auditifs, à savoir :

La perte d’audition normale :

Qui se traduit par une perte de 0 à 20 décibels et s’explique donc par une difficulté d’écoute assez moindre.

La perte d’audition légère :

Qui se traduit par une perte de 20 à 40 décibels et induit une perception amoindrie des voix dans un environnement bruyant.

La perte d’audition modérée :

Qui se traduit par une perte de 4o à 70 décibels et nécessite une proximité assez élevée afin d’entendre une conversation ou une voix quelconque.

La perte d’audition sévère :

Qui se traduit par une perte de 70 à 90 décibels et qui ne permet plus de soutenir une conversation vu qu’il est impossible d’entendre les voix sans un appareil auditif.

La perte d’audition grave :

Qui se traduit par une perte au-delà de 90 décibels et est considérée comme étant le stade qui annonce la surdité et qui ne permet plus d’entendre que les bruits importants et ce, sous forme de vibration.

Quels sont les types de problèmes d’audition ?

Après les différents stades de perte auditive, il faut savoir que ce trouble peut également se manifester par différents types en ce qui concerne la surdité, notamment :

La surdité de transmission

Ce type de trouble auditif touche souvent l’oreille externe aussi l’oreille moyenne et est donc considéré comme étant au stade de perte d’audition modérée, ce qui fait qu’il est tout à fait possible de la traiter sans grande difficulté, notamment grâce à une opération ou des appareils auditifs.

La surdité de perception

Touchant principalement le système auditif interne, la surdité de perception est quant à elle plus grave et est de ce fait plus difficile à traiter, vu qu’elle n’est pas opérable, mais peut être appareillée.

La surdité mixte

Comme son nom l’indique, la surdité mixte combine les deux types de troubles de l’audition qu’on vient de citer plus haut, ce qui fait qu’elle est assez importante et nécessite souvent une intervention assez conséquente.

La surdité nerveuse

Liée à des problèmes situés au niveau du nerf auditif, la surdité nerveuse figure également parmi les types de perte d’audition qu’on peut qualifier de graves et qui sont difficile à opérer ou à traiter avec des appareils auditifs.

Source : https://audiopourtous.fr/