Installation Internet désordonnée à Edmonton


Une installation Internet intéressante a laissé deux locataires d’Edmonton se gratter la tête.

Matt et Marissa Karpiak, frères et sœurs, attendent depuis des mois l’installation d’Internet.

Ils ont emménagé dans leur location dans le centre d'Edmonton en décembre 2018. Ils disposaient à l'origine de l'internet Telus, mais ont décidé de passer à un fournisseur Internet tiers.

Marissa a acheté son forfait Internet par l’intermédiaire d’un revendeur, mais elle a dû attendre que Shaw envoie un technicien pour l’installer, car la société facilite l’installation de services Internet loués par des revendeurs.

Leur premier technicien est venu en hiver. Après avoir cherché un moyen de connecter le câble, il a découvert que la boîte était gelée à des températures inférieures à zéro, ont déclaré les Karpiaks. Incapable de se connecter à Internet, il est parti et a déclaré qu'il y aurait un suivi.

Lorsque le suivi n’a pas eu lieu, les Karpiaks ont continué à utiliser leur réseau Internet Telus qu’ils n’avaient pas annulé, mais ils payaient également pour un réseau Internet qui n’était pas branché.

Après avoir été échangés entre le revendeur et Shaw, ils ont annulé leur connexion Internet Telus et ont finalement reçu un autre technicien envoyé chez eux.

Jeudi, un technicien de Shaw s'est présenté à la maison vers midi. Marissa a déclaré que le technicien lui avait demandé où elle voulait le modem et le routeur.

"J'ai dit idéalement que nous aimerions que ce soit au bureau ou, le cas échéant, dans le salon du sous-sol."

La technologie est allée travailler et Marissa est partie pour son quart de travail. Le père de la fratrie était à la maison pendant que les deux travaillaient.

Marissa est rentrée du travail à la maison et a déclaré être allée au bureau et avoir vu leur ancien routeur Telus toujours branché, mais aucun nouvel équipement.

"Je suis allé en bas et je l'ai trouvé sur notre machine à laver. Je me suis dit:" Pourquoi est-il ici? "

Quand Matt rentra chez lui plus tard dans la nuit, Marissa l'envoya dans la cour pour jeter un coup d'œil au travail accompli.

Un câble Internet tendu au milieu de leur pelouse, relié à une boîte au bas d'un lampadaire. Selon les Karpiaks, le technicien a déclaré que c'était parce qu'il n'y avait pas d'autre boîte d'accès à proximité.

«J'ai juste commencé à rire», a déclaré Matt. «Je suis content que nous ayons Internet. Mais comment suis-je censé tondre la pelouse?

Matt a posté une vidéo sur Facebook, avec de nombreux amis exprimant leur incrédulité devant la configuration Internet peu orthodoxe.

«Est-ce que vous obtenez un accès Internet gratuit chez le voisin?» A demandé un intervenant.

Les frères et soeurs prennent la situation en marche, mais cherchent des réponses.

«Je veux juste savoir pourquoi il l'a organisé de cette façon», a déclaré Marissa. "Il y aurait peut-être une bonne raison, mais je ne pense pas que ce soit la meilleure façon de procéder."

Plus tard vendredi, un porte-parole de Shaw Communications a fait une déclaration à CTV News Edmonton, affirmant que la société était au courant des préoccupations du couple au sujet du câble Internet.

"D'après nos requêtes initiales, nous avons compris que la connexion au réseau du client était faible, notre technicien sur site a donc installé une ligne de câble temporaire reliant le poteau de service public au domicile du client pour fournir une connectivité Internet immédiate", indique le communiqué.

«Dans les cas où une ligne de câble temporaire est requise, nos techniciens ont pour instruction de les cacher le mieux possible. À partir de là, nos techniciens travaillent avec nos équipes d’exploitation pour terminer l’installation en réinstallant le câble à l’aide d’une solution plus permanente. Il est clair que notre technicien ne l’a pas fait et nous regrettons cette erreur disgracieuse. "

Shaw a déclaré qu'il avait contacté les Karpiaks pour la "mauvaise performance" et qu'un technicien allait retravailler l'installation vendredi.

La société a déclaré que bien que cela facilite l’installation de services Internet loués par des revendeurs, les clients ou les revendeurs sont responsables de l’installation de leurs propres modems et routeurs.

CTV News Edmonton appartient à Bell Media, une filiale de Bell Canada Enterprises.