Film Netflix Cambridge Analytica: les médias sociaux sont «comme une scène de crime»


Copyright de l'image
Getty Images

Et si quelqu'un vous disait que les applications que vous utilisez quotidiennement, y compris Facebook, Twitter, Instagram et WhatsApp, sont toutes des "scènes de crime"?

Ce sont les mots que les concepteurs d'un nouveau documentaire de Netflix intitulé The Great Hack utilisent pour décrire les médias sociaux.

Le film raconte l’un des plus gros scandales de ces derniers temps, lorsque des informations provenant de millions de profils Facebook ont ​​été transmises à une société appelée Cambridge Analytica.

La société a utilisé des informations sur ce qui plaisait aux gens, avec qui ils ont échangé ou sur ce qu’ils ont publié, afin d’adapter les publicités à leurs médias sociaux pour les campagnes politiques.

Parmi ceux-ci figuraient la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016 et la campagne Leave.EU.

"Les données sont maintenant devenues l'atout le plus précieux du monde, plus que le pétrole", a déclaré à Radio 1 Newsbeat Jehane Noujaim, l'un des directeurs de The Great Hack.

Copyright de l'image
David M. Benett

Légende

Jehane Noujaim (à gauche) et Karim Amer, directeurs de The Great Hack

"Il y a un combat pour vos données personnelles, qui est en train de se transformer en arme pour vous permettre de voter comme les personnes qui ont acheté vos données le souhaitent."

Jehane dit que nous "vivons dans la matrice" et elle-même et son co-réalisateur Karim Amer veulent que le film nous aide tous à comprendre comment nos informations sont utilisées et que tout le monde en parle.

Les cinéastes ont suivi trois personnes qui ont joué un rôle important dans le scandale.

L’une d’elles est Brittany Kaiser, qui a travaillé pour Cambridge Analytica et a ensuite exposé ce qui se passait dans la société.

Copyright de l'image
Netflix

Légende

Brittany Kaiser a travaillé pour Cambridge Analytica et a participé au documentaire Netflix

"Elle a commencé sa carrière en tant que stagiaire idéaliste dans la campagne de Barack Obama, en voyant l'ascension de ces technologies et outils utilisés", explique Karim.

Il a déclaré que Brittany et ses collègues "ont inventé la manière dont les médias sociaux seraient utilisés en politique".

"Nous voyons ensuite la même personne travailler chez Cambridge Analytica, au centre du Brexit, au centre de la campagne Trump."

Grâce à elle et aux autres contributeurs, ils ont pu comprendre comment nous sommes arrivés à un endroit où la technologie a un impact énorme sur nos vies.

La lecture multimédia n'est pas prise en charge sur votre appareil

Légende du médiaMars 2018: Que sait Facebook sur moi?

"Ces choses ont commencé comme des espaces pour partager nos goûts, nos préférences musicales, nos selfies", explique Karim.

"La question est donc, si Facebook est une scène de crime, comment pouvons-nous obtenir justice?"

Il pense que l’idée que les crimes ne sont commis que dans le monde physique est maintenant totalement superflue.

Karim dit que nous devrions considérer nos données personnelles comme "une poupée vaudou virtuelle" qui "reflète votre pouls émotionnel".

"Chaque moment de la journée et chaque jour différent s’adapte à qui vous êtes et à ce que l’algorithme pense que vous voulez.

"Si cette poupée vaudou est efficace, c'est parce que vous donnez constamment vos empreintes digitales."

Copyright de l'image
Getty Images

Légende

Facebook a été condamné cette semaine à une amende record de 5 milliards de dollars pour le scandale Cambridge Analytica

Malgré leurs commentaires sur les médias sociaux, ni Jehane ni Karim ne pensent que nous devrions l’arrêter complètement.

"C'est une question de consentement", dit Karim, qui pense que les gens "ne comprennent vraiment pas" les données qu'ils renoncent.

"Nous sommes trompés", dit-il.

"Ces applications sont conçues pour vous interroger en permanence, chacun de vos mouvements, et vendre votre position et vos coordonnées au plus offrant."

The Great Hack est sur Netflix au Royaume-Uni et en Irlande maintenant.

Suivez Newsbeat sur , , et .

Écoutez Newsbeat à 12h45 et 17h45 en semaine – ou réécoutez .