Un résumé sur les demi-finales de l’Open de France – Nantes

Un résumé sur les demi-finales de l’Open de France – Nantes
4.4 (88.42%) 19 votes

Les demi-finales de l’Open de France – Nantes 2019 présentées par Tailor Capital ont lieu aujourd’hui et l’action débute à 19h30 (GMT+2) au Château des ducs de Bretagne alors que les huit joueurs cherchent à réserver leurs places en finale.

La numéro trois mondiale et favorite de la maison, Camille Serme, donne le coup d’envoi ce soir face à la graine de la n ° 5 âgée de 19 ans, Hania El Hammamy. Sarah-Jane Perry, n ° 2, sera opposée à Amanda Sobhy, n ° 3.

Après sa victoire spectaculaire hier, le Néo-zélandais Paul Coll achève l’action de la soirée face à la tête de série no 4 Zahed Salem. Auparavant, le Français Gregoire Marche affrontera Joel Makin, troisième tête de série.

Vous pouvez attraper toute l’action VIVRE sur (reste du monde), (Europe uniquement) et le (sous-continent indien uniquement).

Voici l’ordre de jeu
(Toutes les heures sont locales – GMT+2)

Le premier match de la soirée opposera Camille Serme, numéro 3 mondiale, à la jeune star égyptienne Hania El Hammamy.

Ce sera la quatrième fois que les deux se sont rencontrés le PSA World Tour, s’étant affrontés au cours de chacune des trois dernières saisons. La Française a remporté les trois rencontres précédentes. La jeune joueuse de 19 ans n’a réussi à lui échapper qu’une seule fois dans cette période, lors de son dernier match à l’Open américain de 2018.

Serme n’a passé que 37 minutes sur le court à ce stade, après avoir battu ses deux adversaires en parties consécutives. Après un match nul au premier tour, la Française a battu sa compatriote Coline Aumard au deuxième tour, avant de vaincre l’Angleterre Millie Tomlinson en quart de finale.

Pendant ce temps, El Hammamy a passé encore moins de temps sur le terrain, ayant remporté ses deux matches en 18 et 19 minutes, respectivement. Elle a vaincu Lisa Aitken à La Maison du Squash lors de la deuxième manche, avant de renverser la tête de série numéro 4 Alison Waters au Château lors de leur affrontement en quart de finale, mercredi soir.

Les deux joueurs seront de retour dans celui-ci, ayant passé si peu de temps sur le terrain et ayant eu une journée de repos depuis leurs huit derniers affrontements. Est-ce que ‘La Panthere’ peut faire frémir le public ou l’Égyptien va-t-il gâcher le début de la soirée?

La première demi-finale masculine verra un autre joueur français en action, alors que la tête de série n ° 6, Gregoire Marche, affrontera Welshman et la tête de série n ° 3, Joel Makin, pour une place en finale de samedi.

Ce sera le cinquième match de la paire sur le PSA World Tour, les deux ayant remporté deux victoires sur l’autre dans le passé. Les quatre rencontres ont eu lieu au cours des 18 derniers mois. Marche a remporté les deux premières, tandis que Makin a remporté les deux derniers matches, notamment à la Coupe Grasshopper en mars.

Grégoire Marche a eu une excellente semaine jusqu’à présent, lors d’un événement qu’il aime. Le Français a remporté le titre à trois reprises à Nantes, en 2015, 2016 et 2017, et il est à nouveau en grande forme cette semaine. Après avoir battu Nathan Lake à La Maison mardi, Marche a ensuite éliminé la tête de série numéro 1, Simon Rösner, lors de leur affrontement en quart de finale mercredi.

Le « Golden Tiger » a passé 16 minutes de plus sur le court jusqu’à présent cette semaine, après une rude bataille contre l’Écossien Alan Clyne lors de son match de deuxième tour. Il a ensuite dû se défendre d’un match nul contre l’Egyptien Fares Dessouky en quart de finale pour se qualifier pour les quatre derniers.

Avec le format qui passe maintenant au meilleur des cinq, est-ce que cela favorisera Makin, qui, nous le savons, est habitué à jouer des matches longs? Ou est-ce que Marche peut envoyer la foule de partisans en extase en atteignant la finale à Nantes pour la quatrième fois?

Les deuxièmes demi-finales opposeront Sarah-Jane Perry et Amanda Sobhy, qui se disputeront une place en finale au Château des ducs de Bretagne.

Ce sera leur huitième affrontement sur le PSA World Tour, avec Sobhy détenant actuellement un avantage de 4-3 sur le n ° 7 mondial. Leur dernière réunion a eu lieu en octobre 2018, alors que Perry avait gagné cinq fois à l’Open Carol Weymuller. Le duo s’était déjà affronté en demi-finale, l’Anglais ayant encore gagné cinq fois, cette fois au Granite Open de 2015.

Le couple a connu des semaines différentes jusqu’à présent, Sobhy ayant passé moins de 40 minutes sur le court. Elle a envoyé son compatriote Haley Mendez en seulement 13 minutes au deuxième tour, avant de se battre contre un autre Américain à Olivia Blatchford Clyne. Elle a limité son équipier national à seulement huit points pour se qualifier pour les demi-finales.

Perry, en revanche, a passé plus d’une heure sur le terrain, devant gagner les deux matchs 2-1 pour atteindre les quatre derniers. Elle a battu la Sud-Africaine Alexandra Fuller lors de la deuxième ronde, avant de devoir revenir du bord contre son compatriote Emily Whitlock aux quarts de nuit la nuit dernière.

Les deux joueurs sont toujours à la hausse à la suite de blessures. Les deux femmes font partie du top huit mondial, ce sera donc un match serré. Perry peut-elle utiliser sa taille à son avantage, ou le gaucher Sobhy peut-il se qualifier pour la finale?

Le match final de la soirée verra ‘Superman’ Paul Coll se battre avec Zahed Salem pour une place en finale de samedi à Nantes.

Les deux hommes se sont rencontrés quatre fois à PSA Tour du monde dans le passé, avec la Nouvelle-Zélande ayant réussi dans les quatre. Salem a seulement disputé un match contre le Kiwi lors de ces affrontements, ce dernier étant prévu pour les finales de qualification du Windy City Open en 2016.

Les deux hommes ont disputé cinq matchs lors de leurs deux matches. Salem a dû se battre durement lors de son affrontement de deuxième tour contre Youssef Ibrahim. Il a battu son compatriote en trois avant de vaincre l’ancien numéro 1 mondial James Willstrop sur le court de verre lors de leur affrontement en quart de finale jeudi soir.

De son côté, Coll a passé un test difficile contre l’Anglais George Parker à La Maison mardi, mais il a trouvé la situation beaucoup plus difficile face à l’espoir Mathieu Castagnet au Château hier soir. Le duo s’est battu pendant plus d’une heure, Coll étant obligé de revenir par l’arrière pour réserver sa place dans les quatre dernières.

Salem sera-t-il plus frais que le Kiwi et, dans l’affirmative, pourra-t-il en profiter à son avantage ce soir? Ou est-ce que le meilleur des cinq poursuivra Coll, qui est connu pour sa forme physique sur le court?