Trump prévient les Américains de deux semaines difficiles dans la lutte contre le coronavirus

Le président Donald Trump a averti mardi les Américains de deux semaines « douloureuses » dans la lutte contre le coronavirus

Avec un nombre de morts américain qui pourrait s’étendre sur des centaines de milliers, même avec des mesures strictes de distanciation sociale.

Lors de sa conférence de presse peut-être la plus sombre à ce jour sur la pandémie, Trump, qui a fait l’objet de critiques pour avoir minimisé la menace de l’épidémie dans ses phases initiales, a exhorté la population à tenir compte des directives visant à limiter les groupes à 10 personnes au maximum. à la maison et pas dîner dans les restaurants ou les bars.

«Il est absolument essentiel que le peuple américain suive les directives pour les 30 prochains jours. C’est une question de vie ou de mort », a déclaré Trump.

La coordinatrice du coronavirus de la Maison Blanche, Deborah Birx, a affiché des graphiques démontrant les données et la modélisation qui ont montré une énorme augmentation des décès dans une fourchette de 100 000 à 240 000 personnes à cause du virus dans les mois à venir.

Ce chiffre était fondé sur les Américains à la suite des efforts d’atténuation. L’un des graphiques de Birx montrait que 2,2 millions de personnes devraient mourir sans de telles mesures, une statistique qui a incité Trump à abandonner un plan qu’il avait articulé la semaine dernière pour relancer l’économie américaine d’ici Pâques le 12 avril.

Le président a déclaré que les deux prochaines semaines seraient «très, très douloureuses». La modélisation a montré que le nombre de décès à travers le pays augmenterait et culminerait vers la mi-avril.

« Nous voulons que les Américains soient préparés pour les jours difficiles qui nous attendent », a déclaré Trump, prédisant la lumière au bout du tunnel après cela.

Le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, qui avait déclaré précédemment que la pandémie pouvait tuer entre 100 000 et 200 000 personnes aux États-Unis, a déclaré que tous les efforts étaient déployés pour réduire ces chiffres.

« Nous faisons tout ce que nous pouvons », a-t-il déclaré.

Les directives fédérales, qui sont maintenant en place jusqu’à la fin avril, incluent des avertissements pour éviter les déplacements discrétionnaires, ne pas visiter les maisons de soins infirmiers et pratiquer une bonne hygiène.

« Il n’y a pas de solution miracle. Il n’y a pas de vaccin ou de thérapie magique. Ce ne sont que des comportements: chacun de nos comportements se traduit par quelque chose qui change le cours de cette pandémie virale au cours des 30 prochains jours », a déclaré Birx.

Le vice-président Mike Pence a déclaré que les efforts d’atténuation avaient un impact. « Nous avons des raisons de croire que cela fonctionne », a déclaré Pence à propos des directives. « Ne te décourage pas. »

Trump a déclaré qu’il prévoyait de rester à la Maison Blanche pour la plupart au cours des 30 prochains jours.

Il a ajouté que la Maison Blanche envisageait une éventuelle interdiction de voyager pour le Brésil.

Après que la Maison Blanche ait découragé les Américains de porter des masques s’ils n’étaient pas malades, le président a encouragé la pratique mardi, mais a déclaré que les gens devraient utiliser des foulards afin de ne pas détourner les fournitures des professionnels de la santé.