Résumé de la Coupe du Monde Femmes: la France à la une avec une victoire sur la Norvège et l'Allemagne battant l'Espagne

Résumé de la Coupe du Monde Femmes: la France à la une avec une victoire sur la Norvège et l'Allemagne battant l'Espagne
4.9 (97.14%) 28 votes


Nous sommes maintenant au deuxième tour de la Coupe du Monde Féminine alors que le Groupe A monte sur la scène pour la deuxième fois, alors que l'Allemagne et l'Espagne se sont affrontées lors de leurs deuxièmes matches du tournoi, respectivement.

Jusqu'à présent, les choses ont été alléchantes et, comme c'est maintenant la norme, nous n'avons pas été déçus par une autre journée d'action de la part du WWC, car l'édition 2019 nous a présenté de nouveaux affrontements qui ont mis l'eau à la bouche.


Nigeria 2-0 Corée du Sud


C’était faire ou mourir pour ces deux équipes après avoir échoué dans les premiers matches de leurs campagnes de Coupe du Monde.

Après avoir perdu face à la France 4-0 au lever du rideau, la Corée du Sud savait qu'elle devait tirer quelque chose du sac pour garder son rêve de progresser de la phase de groupes. Malheureusement, la chance n'était pas de leur côté car Le défenseur Kim Do-yeon a volé devant son gardien après une demi-heure pour leur donner une montagne à gravir.

Do-yeon a tenté d'abaisser le ballon au-dessus du cercle central au-dessus du cercle central, mais son erreur de contrôle a uniquement guidé le ballon au-delà de son gardien.

La Corée du Sud, qui était jusque-là légèrement meilleure, a continué de faire pression en faveur d'un but égalisateur, estimant ne l'avoir eu en seconde période que pour qu'une frappe soit correctement qualifiée pour hors-jeu par la plus fine des marges.

Les points ont été bouclés pour le Nigeria à 15 minutes de la fin du match, un magnifique contre-attaque prenant fin Asisat Oshoala sur-muscler le défenseur, arrondissant le gardien de but et terminant dans le filet sous un angle aigu.

Le résultat de mercredi met fin aux espoirs de qualification de la Corée du Sud, tandis que le Nigéria sait que la victoire contre la France lors de leur dernier match leur permettra de se qualifier pour les huitièmes de finale.


Allemagne 1-0 Espagne


L’Allemagne a fait deux victoires sur deux en Coupe du Monde alors qu’elle s’affirmait face à l’Espagne dans le groupe B.

Dans une première mi-temps où l'Espagne contrôlait la possession du ballon, Lucia Garcia a raté une occasion magnifique de se placer devant la deuxième meilleure équipe du monde, classée par la FIFA, en plaçant ses efforts à l'écart du but. gardien de but. Silvia Meseguer était sur le point de rater le but, tirant à l’arrière lorsqu'elle se retrouvait dans l’espace situé au bord de la boîte.

L’Espagne a été amenée à tromper ses chances perdues Le milieu de terrain du Bayern Munich Sara Dabritz à bout portant donnait l'avantage à l'Allemand sur 42 minutes. Capitaine Marta Torrejón n'a pas réussi à dégager une balle en vrac dans la surface et son hésitation a été capitalisée de la manière la plus cruelle.

L’objectif donnait vie à l’Allemagne en deuxième période grâce à la sélection des occasions, mais l’Espagne signalera une décision litigieuse de l’arbitre de ne pas envoyer Verena Schweers est partie après avoir délibérément commis une faute sur Garcia, le dernier défenseur.

Sous une pluie torrentielle, aucune des deux équipes n'a pu trouver un deuxième but avec l'Allemagne nécessitant un effondrement monumental pour les empêcher de se qualifier pour les huitièmes de finale.


France 2-1 Norvège


Un penalty accordé par le VAR a permis aux organisateurs du tournoi de vaincre le combat norvégien et de se rapprocher des éliminatoires.

Kadidiatou Diani était le joueur le plus animé sur le terrain dans une première mi-temps où la France n'a pas su tirer le meilleur parti de ses chances. L’avant-centre était injouable alors qu’elle courait la ligne de fond norvégienne en lambeaux, tirant sur quelques efforts à l’écart après avoir cédé de la place pour elle-même avec quelques belles avances.

Valérie Gauvin a eu un effort apprivoisé rassemblé par Ingrid Hjelmseth après une croix parfaite de Diani; pendant que mPar la suite, Eugenie Le Sommer a failli avoir la tête droite lors d’une attaque contre la France.

Tous leurs efforts en première mi-temps ne devaient toutefois pas être relâchés, la France prenant l'avantage moins d'une minute après la reprise. Gauvin a écrasé un centre d'Amel Majri qui a écrasé son centre devant son marqueur.

Alors, calamité. Huit minutes plus tard, un Une balle assez inoffensive fut envoyée en face de gauche et la demi-centre, Wendie Renard, se trompa complètement de balle, tapant la balle à la maison comme si elle était délibérée.

La France a continué à faire pression pour le vainqueur mais n’a pu enregistrer aucune chance sérieuse, jusqu’à ce que Marion Torrent s'est inclinée devant un défi d'Ingrid Engen. Arbitre Bibiana Steinhaus initialement n'a pas accorder le coup de pied, mais après vérification VAR, elle a annulé sa décision et a donné la pénalité à la France.

Le Sommer n'a commis aucune erreur en faisant un effort en bas à gauche. Til anime les 18 minutes restantes Du jeu relativement confortablement mettre une place en huitièmes de finale et laisser les espoirs de la Norvège sur son dernier match de groupe avec le Nigeria.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *