Philippe Zdar de Cassius tué à l'automne du bâtiment parisien


Le DJ et producteur Philippe Zdar, connu pour son travail en tant que moitié du groupe français Cassius, et son travail de production avec une panoplie brillante de grands noms, est décédé des suites d'une chute accidentelle dans un immeuble parisien, a confirmé son agent ce matin.

"Il a fait une chute accidentelle, par la fenêtre d'un étage élevé d'un immeuble parisien", a déclaré Sébastien Farran, sans donner plus de détails.

En tant que Cassius, Philippe Zdar et Hubert Blanc-Francard, alias Boom Bass, ont contribué à l’inauguration d’une décennie de pauses franco-funk et ont filtré le disco house sur la scène mondiale de la dance music. Aux côtés de groupes tels que Bob Sinclar, Daft Punk et Stardust, ils ont joué un rôle dans la revigoration du scénario obsolète lu par les producteurs de musique électronique des années 90.

Ennuyés par une approche franche du beatmaking, ils ont plongé dans leurs influences collectives de hip-hop, de techno de Detroit, de Minneapolis funk, d'électro et de disco de New York, et ont fourré le tout dans leurs samplers agités.

Mais il est facile d'oublier qu'avant, Zdar avait également travaillé avec Etienne de Crécy dans le projet Motorbass, ainsi que dans la production de hip-hop sous le nom de La Funk Mob avec la cohorte Cassius, Boom Bass.

Zdar poursuit ensuite une brillante carrière en tant que producteur solo, travaillant avec des artistes aussi divers que Beastie Boys, Phoenix et Cat Power.

La nouvelle choquante est d’autant plus tragique que Zdar était véritablement au sommet de ses pouvoirs; Le dernier album de Cassius, Dreems, devrait sortir ce vendredi. Zdar a également produit le dernier album de Hot Chip, A Bath Full of Ecstasy, également disponible vendredi.

Les stars du monde de la musique électronique ont réagi avec choc et tristesse à l'annonce de la mort de Zdar. Vous pouvez lire une sélection de leurs hommages ci-dessous.