Leader Price ouvre ses premiers magasins autonomes

Leader Price ouvre ses premiers magasins autonomes
4.4 (88.67%) 30 votes

Leader Price a ouvert cet été ses premiers magasins autonomes, proposant des horaires étendus le soir et le matin en libre-service dans deux magasins du sud-ouest de la France. Des magasins autonomes qui s’inscrivent dans la stratégie du groupe Casino de Jean-Charles Naouri, qui se positionne activement depuis plusieurs mois sur ce nouveau service.

Depuis le début de l’été, les magasins Leader Price de Villenave d’Omon et de Toulouse Borderouge testent un dispositif dit de « magasins autonomes », qui consiste en des horaires étendus d’ouverture entre 6 heures et 8 heures et demi le matin, et entre 20 heures et minuit le soir, du lundi au samedi, ainsi que toute l’après-midi et la nuit le dimanche, jusqu’à la réouverture du lundi matin.

Au cours de ces horaires étendus, les clients peuvent faire leurs courses et régler leurs achats par carte bancaires sur les bornes libre-service, sous le regard des seuls vigiles. Seuls les rayons alcools ne sont pas accessibles au cours des horaires étendus d’ouverture de ces magasins autonomes que Leader Price commence à tester, à l’image d’autres enseignes du groupe Casino.

Ces derniers mois, des dizaines de magasins en France, notamment des Monoprix, des Franprix et des Casino, ont ouvert leurs portes en mode autonome. Plus de soixante magasins Franprix ont d’ores et déjà opté pour ce système, qui permet notamment de rester ouvert le dimanche après-midi, et trois magasins de l’enseigne sont mêmes ouverts 24h/24 le week-end.

Du côté de Monoprix, on totalise pour l’heure une cinquantaine de magasins autonomes, dont cinq devraient passer en ouverture 24h/24 le week-end à partir de la rentrée. Chez Casino, les chiffres sont encore plus importants avec plus de 80 magasins ayant fait le choix de l’élargissement d’horaire, sans pour autant opter pour le 100%, préférant « miser sur l’élargissement des horaires pour l’instant », selon Cyril Bourgois, le directeur de la transformation digitale du groupe Casino.

La stratégie d’autonomisation du groupe Casino devrait encore s’accélérer dans les mois et les années à venir à en croire Jean-Charles Naouri, qui a annoncé lors de la présentation des résultats annuels 2018 du groupe son « objectif de 500 points de vente autonomes à l’horizon 2021 ». De quoi donner des idées à d’autres grands groupes du secteur de la Distribution.

Carrefour, par exemple, souhaite rattraper son retard en la matière en élargissant les horaires d’ouverture de certains de ses Market, et souhaitait même jusqu’à récemment lancer des magasins 100% autonomes à Paris… avant de renoncer à ce projet, officiellement pour des raisons techniques et logistiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *