L'Australie assomme le Brésil, la Chine envoie l'Allemagne et la France à travers

L'Australie assomme le Brésil, la Chine envoie l'Allemagne et la France à travers
4.3 (85.45%) 11 votes


Date créée :

Un but contre Monica a complété le redressement remarquable de l'Australie lors de la Coupe du monde féminine jeudi, alors que les Matildas sont passés de deux buts à la victoire 3-2 sur le Brésil, tandis que la Chine a battu l'Afrique du Sud à Paris.

La grève de Li Ying en première mi-temps a donné une victoire 1 à 0 à la Chine, finaliste, ce qui a permis à son rival du Groupe B, l'Allemagne et à la France, de remporter le premier match de qualification garanti pour la phase éliminatoire.

Les Allemands, vainqueurs de la Coupe du monde en 2003 et 2007, avaient battu l'Espagne 1-0 mercredi, après avoir déjà battu la Chine par le même score lors de leur premier match.

Il y a eu un drame à Montpellier avec l'Australie, après avoir concédé à la mort son adversaire 2: 1 face à l'Italie dans son premier match du Groupe C, laissant présager une sortie humiliante au début du match, 2-0 pour le Brésil.

La superstar de retour, Marta, absente de la victoire 3-0 du Brésil contre la Jamaïque pour cause de blessure, a donné à son équipe la tête d'une pénalité en première mi-temps, son 16e but en Coupe du monde.

Âgé de 33 ans, l'Allemand Miroslav Klose figure désormais au premier rang des buteurs de l'histoire de la Coupe du Monde, combiné hommes et femmes.

Fraîchement sortie de son triplé contre les Jamaïcains, Cristiane est ensuite revenue à la maison pour doubler l’avance du Brésil, mais les Australiens ont produit un magnifique combat.

Caitlin Foord a marqué à bout portant juste avant la pause, puis la balle de Chloé Logarzo dans la surface s'est quelque peu nichée au fond du filet pour égaliser les buts.

L'étape était prête pour le retour en force lorsque Monica dirigeait un botté d'espoir vers son propre filet à la 66e minute, alors que l'Australie devenait la deuxième équipe à remporter un match de Coupe du monde féminin à partir de deux buts.

"C’était agréable de nous balancer quand nous avons le dos contre le mur. Nous aimons bien nous battre", a déclaré Logarzo, qui s’était cassé la jambe à la fin du mois de février.

'Suck sur ce'

Pour Sam Kerr, vedette de Matildas, cette performance était une réponse aux critiques qui avaient critiqué l’équipe à la suite de leur défaite contre les Italiens.

"Il y avait beaucoup de critiques qui parlaient de nous, mais nous sommes de retour, alors craint celui-là", a commenté Kerr.

"Nous n'écoutons pas les ennemis. J'adore ces filles. Vous pouvez voir ce que cela signifie pour nous. Nous savions que nous étions dans le top 10. Maintenant, nous y revenons."

Pour le Brésil, il s’agissait d’une première défaite en phase de groupes de la Coupe du monde en 24 ans. Marta a maintenant marqué dans cinq Coupes du monde, mais elle est partie à la mi-temps.

"C'est un détail de plus écrit dans l'histoire du football féminin. Je suis honoré, mais il y a encore beaucoup à faire dans ce tournoi", a déclaré Marta.

Le résultat laisse l'Australie et le Brésil à égalité de points avec l'Italie, qui disputera son deuxième match contre la Jamaïque à Reims vendredi, au sommet du groupe C.

Le format pardonnant signifie que les trois meilleures équipes pourraient se qualifier pour les 16 dernières.

Banyana Banyana battue

C’est ce même format qui signifie que le Sud-Africain Banyana Banyana n’est pas encore éliminé, bien qu’il ait perdu ses deux premiers matches lors de sa première Coupe du monde.

La Chine a remporté la victoire au Parc des Princes grâce à Li, qui a devancé Bambanani Mbane dans la surface de réparation pour rendre la livraison de Zhang Rui cinq minutes avant la mi-temps.

"Cette victoire appartient à tous les joueurs, ils le méritent. Il y aura plus de batailles à venir et j'espère que nous pourrons rester aussi longtemps que possible dans ce tournoi", a déclaré l'entraîneur de la Chine, Jia Xiuquan.

L’Allemagne est sûre de finir dans les deux premières places du groupe, mais l’Afrique du Sud pourrait en théorie continuer à progresser avec cette victoire si elle parvient à s'imposer lorsque les équipes se rencontreront à Montpellier lundi.

La France, quant à elle, est assurée de figurer au moins parmi les meilleures équipes du troisième rang, puisqu'elles ont déjà six points dans le groupe A.

"De toute évidence, le résultat n'est pas ce que nous voulions, mais nous allons nous dépoussiérer et commencer à regarder vers l'avenir", a déclaré l'entraîneur sud-africain Desiree Ellis.

(AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *