La place financière parisienne s'engage pour un avenir sans carbone zéro

La place financière parisienne s'engage pour un avenir sans carbone zéro
4.4 (88%) 10 votes


La place financière de Paris se rapproche de son avenir vert et durable

Les principaux organismes professionnels et associations représentant la place financière de Paris ont annoncé leur engagement à faire de la finance verte et durable un moteur de la lutte contre le changement climatique et à la réalisation de l'objectif de zéro carbone zéro à l'horizon 2050.

Les organisations comprennent: Paris Europlace, qui promeut et développe la place financière de Paris; Finance for Tomorrow, une initiative de Paris Europlace réunissant les acteurs de la place financière de Paris pour promouvoir la finance durable en France; France Invest, qui représente le capital investissement français; l'Association française de gestion d'actifs (AFG); la Fédération bancaire française (FBF); l'Association française des sociétés de financement (ASF); et la Fédération française des assurances (FFA).

Financière d'abord

Lors de la conférence COP 21 des Nations Unies sur les changements climatiques à Paris en 2015, la ville affirme qu'elle a été le premier centre financier au monde à approuver collectivement le consensus scientifique sur l'impact des gaz à effet de serre (GES) et à prendre les mesures nécessaires pour accélérer le secteur financier la transformation vers une économie sobre en carbone.

Depuis lors, les initiatives individuelles et collectives menées par les acteurs de la place financière se sont multipliées, indique le rapport.

Celles-ci incluent des politiques sectorielles concernant les combustibles fossiles, l'intégration de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les stratégies d'investissement et la création de Finance for Tomorrow.

Au cours du premier semestre de cette année, la France affirme être redevenue le premier émetteur d’obligations vertes avec 13 milliards de dollars émis. Les labels publics qui promeuvent des produits financiers intégrant des critères de développement durable se développent également chaque année.

Le label ISR a été attribué à plus de 220 fonds (représentant une valeur de 57 milliards d'euros), tandis que 30 fonds ont obtenu le label GreenFin, soit 7 milliards d'euros.

Le succès de la transition écologique ne peut être assuré sans un soutien aux entreprises dans la transformation de leur mix énergétique et de leurs modèles économiques

Consciente de l'urgence des problèmes liés à la crise climatique, la place financière de Paris a annoncé qu'elle s'engageait à contribuer à la réalisation de l'objectif fixé par la France et les autres pays européens d'émissions nettes de carbone zéro d'ici 2050. Ces engagements sont les suivants:

  • encourager les membres à adopter une stratégie de désinvestissement dans le charbon, avec un calendrier de désinvestissement défini, et à l'inclure dans leur reporting extra-financier à partir de 2020
  • mener des recherches méthodologiques en collaboration avec les autorités de surveillance sur la manière d'évaluer l'exposition du portefeuille au risque climatique et d'évaluer l'alignement des portefeuilles d'investissement sur un scénario de 2 ° C. La place financière de Paris contribuera également à la diffusion et à la standardisation open source de ces méthodologies.
  • suivi des engagements avec la création d'un observatoire permettant de suivre les actions et les réalisations des membres de la place financière de paris dans le domaine de la finance verte et durable. L’observatoire, qui comportera un comité scientifique, sera dirigé conjointement par les principaux organismes professionnels (AFG, FBF, FFA, France Invest) et par Finance for Tomorrow.

Le succès de la transition écologique ne peut être assuré sans un soutien aux entreprises dans la transformation de leur mix énergétique et de leurs modèles économiques, met en garde la place financière de Paris, tout en invitant les acteurs publics et privés à faire avancer le dossier.

Selon la place financière, ses membres sont convaincus qu'un changement du secteur financier vers un modèle basé sur une croissance durable est un gage de qualité et de performance qui contribue à son attractivité sur la scène mondiale.

Vous pourriez aussi aimer: