La France affronte la Norvège 2 à 1 pour rester en tête du groupe A


Date créée : Dernière mise à jour :

La France a fait un grand pas en avant vers les 16 derniers matchs de la Coupe du Monde Féminine mercredi, après que le penalty d'Eugénie Le Sommer eut valu au tournoi une victoire 2-1 contre la Norvège dans le choc du groupe A.

Le Sommer a été tiré au but après que le but de Wendie Renard ait annulé l'ouverture du score de Valérie Gauvin pour la France au début de la deuxième mi-temps.

La victoire dans un Stade de Nice à guichets fermés signifie que l'équipe de Corinne Diacre reste en tête du groupe A du tournoi avec un maximum de six points. La Norvège, championne en 1995, est deuxième avec trois points, devant le Nigéria à la différence de buts.

La Norvège affronte la Corée du Sud dans leur dernière rencontre alors que les organisateurs, qui veulent devenir la première nation à détenir simultanément les titres masculin et féminin de la Coupe du monde, n'ont plus besoin que d'un match nul contre les Nigérians, les Super Falcons, lors de leur dernier match de groupes. en tant que gagnants de groupe.

La France semblait avoir le contrôle du match lorsque Gauvin, qui avait été exclu pour le match d'ouverture, avait ouvert l'impasse moins d'une minute après le début de la seconde mi-temps.

Cependant, Renard – à deux reprises lors de la défaite 4-0 de la Corée du Sud vendredi – a offert aux Norvégiennes un égaliseur en 54 minutes avec un but étrange.

La France a ensuite écopé du penalty décisif à la 72e minute, lorsque Ingrid Syrstad Engen a tenté de dégager une tentative de dégagement en ratissant ses crampons sur la jambe de Marion Torrent après un contact minimal avec le ballon.

Plus tôt, le Nigéria avait battu la Corée du Sud 2-0 pour se qualifier pour les huitièmes de finale d'une Coupe du monde pour la première fois en 20 ans.

L’entraîneur suédois des Super Falcons, Thomas Dennerby, a qualifié l'attaquée Asisat Oshoala de "spéciale" après avoir marqué 15 minutes après la fin du match avec un superbe éclat et une fin pour sceller la victoire.

Kim Do-yeon, de la Corée du Sud, a inscrit un but malheureux, mais son but a été rattrapé par le gardien Kim Min-jung, qui a donné l'avantage au Nigéria, qui avait donné l'avantage au Nigéria à la 29e minute.

Le Nigéria peut désormais légitimement espérer une place dans les 16 dernières places, indépendamment de ce qui se passera lors de son dernier match de groupe contre la France grâce aux meilleures équipes classées en troisième position.

L'Allemagne sur le point d'éviter le choc des Etats-Unis

Lors de l’autre match de mercredi, l’Allemagne a éliminé le joueur vedette blessé Dzsenifer Marozsan pour battre l’Espagne 1 à 0 et prendre le contrôle du Groupe B, s’assurant pratiquement de manquer les Etats-Unis dans les 16 derniers matchs.

Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain, Sara Daebritz, a mérité trois points aux Allemands en marquant trois minutes avant la pause, la défense espagnole ne parvenant pas à effacer la surface de but.

L'équipe de Martina Voss-Tecklenburg, qui devra se passer du meneur de jeu lyonnais Marozsan pour au moins un autre match après s'être cassé la tête lors de sa première victoire 1-0 contre la Chine, est presque assurée de dominer le groupe.

Ils ont trois points d'avance sur l'Espagne et sont meilleurs de la différence de buts, ce qui signifie qu'ils ont besoin d'un point contre l'Afrique du Sud lundi pour être complètement sûrs de l'emporter.

Quiconque se classerait deuxième derrière se retrouverait devant les Américains, qui étaient dans une forme inquiétante mardi alors qu'ils remportaient une victoire 13-0 contre la Thaïlande, tandis que les Allemands affronteraient l'un des quatre meilleurs vainqueurs en troisième place. faire les 16 derniers.

Voss-Tecklenburg, un sourire souriant, a demandé aux journalistes si le fait de regarder les États-Unis démanteler la Thaïlande était une "motivation supplémentaire" pour gagner le groupe. Les deux équipes savaient qu'elles ne voulaient pas jouer les vainqueurs du groupe F ".

L’Espagne, deuxième à la 14e minute, qui gaspille l’argent malgré une possession dominante et qui échappe de justesse à la Nahikari Garcia, devrait encore se qualifier à la 14e minute. Elle devrait néanmoins se qualifier pour un match plus difficile contre la Chine lundi.

(FRANCE 24 avec AFP, REUTERS)