La France a remporté la Coupe du monde 2018, mais maintenant les moins de 20 ans espèrent vaincre les États-Unis en huitièmes de finale


Moins d'un an après le triomphe de la France en Coupe du Monde en Russie, cet été pourrait être un autre été très réussi pour le football français. C’est à coup sûr l’une des possibilités pour la France de s’implanter au sommet du monde à tous les niveaux.

Alors que la Coupe du Monde Féminine à domicile est énorme, alors que le retour des moins de 21 ans au Championnat d'Europe pour la première fois depuis 2006 est énorme, et bien que les U19 aient une génération intéressante prête pour l'euro, tous les yeux sont rivés mardi sera sur les moins de 20 ans. Les jeunes Françaises affronteront les États-Unis lors des huitièmes de finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans en Pologne après trois victoires parfaites sur trois en phase de groupes.

Géré par Bernard Diomède, vainqueur de la Coupe du Monde 1998, les bleuets Je sais très bien que les Américains constitueront une opposition bien plus forte que tous les ennemis qu’ils ont affrontés jusqu’à présent (Arabie saoudite, Panama et Mali). Konrad de la Fuente et ses coéquipiers ont la capacité de causer quelques problèmes aux Français, mais ils devront aussi faire face à beaucoup de talent, notamment de.



Le parisien a été le joueur du tournoi pour la France jusqu'à présent. Il a marqué seulement une fois, mais il a été le leader après une saison convaincante avec le Paris Saint-Germain, où il a fait 25 apparitions en Ligue 1, a marqué deux fois et ajouté six passes décisives. Le directeur du PSG, Thomas Tuchel, a beaucoup confiance en lui et lui a donné l'occasion de prouver ce qu'il pouvait faire avec la première équipe. Diaby le prit à deux mains. Il est petit mais rapide et habile, et il possède une polyvalence qui lui permet de se distinguer en tant qu'ailier, attaquant arrière ou deuxième attaquant. Sa confiance a été renforcée par sa saison nationale et il veut maintenant porter les moins de 20 ans au sommet.

Ce sera un jeu étrange pour lui, cependant. Il affrontera l'un de ses meilleurs amis du football, Timothy Weah. Les deux hommes jouent ensemble depuis des années à Paris. Ils sont très proches, bien que Weah ait été prêté au Celtic ces six derniers mois. Weah saura trop bien que Diaby est la première menace française pour la France.

Au milieu de terrain, une fois de plus, visera à diriger le spectacle. Depuis son plus jeune âge, il est le joueur le plus prometteur de sa génération. Il a quitté l'académie de Nancy à 16 ans pour rejoindre le Borussia Monchengladbach et n'a jamais regardé en arrière. Il a connu une saison décisive en 2017-18, faisant 24 apparitions en Bundesliga et contribuant à des performances remarquables.

Son profil n'est pas différent de celui de, sauf qu'il est gaucher. Il peut faire à peu près tout dans le milieu de terrain: défendre, attaquer, créer, marquer (deux buts en trois matches de cette Coupe du monde), assister, dribbler, faire des passes courtes et longues. Il est élégant et intelligent, et il possède un bon moteur. Il est l'archétype du milieu de terrain moderne: tellement doué, tellement motivé. Les Bleuets sont très forts en milieu de terrain, mais Cuisance est au cœur de tout.

Cependant, la zone dans laquelle cette équipe est la plus forte doit être au centre de la défense. Le bassin de joueurs dans cette position disponible pour la France, des moins de 19 ans à la première équipe, est à couper le souffle.

Les U19 ont les goûts de et. Les U20 peuvent compter sur,, et. Les moins de 21 ans peuvent compter sur,, et. Et puis, bien sûr, il y a, et tout le monde fait partie de l'équipe de la première équipe, avec ou sans.

Zagadou porte le brassard de capitaine avec les moins de 20 ans, mais il est bien plus que cela. Il est le patron sur et hors du terrain. Il a accumulé beaucoup d’expérience depuis son départ du PSG – où il a passé cinq ans à l’académie – à rejoindre le Borussia Dortmund. Il a été un acteur clé cette saison pour Lucien Favre. Il peut jouer l’arrière central ou l’arrière gauche et il est très fort physiquement mais bon sur le ballon en tant que pied gauche. Il est aussi très mature pour son âge.

Diaby, Cuisance et Zagadou seront les leaders de cette équipe française contre les Etats-Unis mardi. En 2013, avec leurs coéquipiers, ils avaient 13 ou 14 ans lorsqu'ils ont vu Pogba, Umtiti et les autres remporter la Coupe du monde des moins de 20 ans. En tant qu’héritiers désignés, ils espèrent que c’est leur tour maintenant, et que l’affaire sérieuse débute mardi contre les Américains.