France: plus d'une douzaine de blessés dans l'explosion à Lyon | France Nouvelles

France: plus d'une douzaine de blessés dans l'explosion à Lyon | France Nouvelles
4.3 (86.09%) 23 votes


Le président français a qualifié une explosion de paquet dans une rue piétonne située au cœur de la ville française de Lyon de "attaque" après que le dispositif ait blessé plus d'une douzaine de personnes à peine deux jours avant que le pays ne soit très disputé.

La police recherchait vendredi un homme soupçonné d'être au début de la trentaine sur un vélo de montagne. Des témoins et des caméras de sécurité l'ont vu juste avant l'explosion.

Le nombre de blessés s'élève à 13 personnes, dont 11 ont été emmenés dans des hôpitaux, a déclaré une source proche de l'enquête. Aucune des blessures ne mettait la vie en danger.

Kamel Amerouche, responsable de la communication de l'autorité régionale, a déclaré à l'Associated Press que des blessures à la jambe avaient été subies

Une source policière a déclaré que le colis contenait "des vis ou des boulons". Il avait été placé devant une boulangerie près d'un coin animé de deux rues populaires vers 17h30 (15h30 GMT).

L'explosion s'est produite sur une étroite bande de terre située entre la Saône et le Rhône, dans le centre historique de la ville du sud-est.

La zone a depuis été évacuée et bouclée par la police. "Il y a eu une explosion et je pensais que c'était un accident de voiture", a déclaré Eva, une étudiante de 17 ans qui se trouvait à environ 15 mètres du site de l'explosion.

"Il y avait des bouts de fil électrique près de moi et des piles et des morceaux de carton et de plastique. Les fenêtres ont été soufflées", a-t-il déclaré.

Dans une déclaration sur Twitter, le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner, a déclaré: "Suite à l'explosion de Lyon, je viens d'envoyer des instructions de vigilance à toutes les préfectures afin de renforcer la sécurité des sites publics et des événements sportifs, culturels et religieux."

Un énorme "boom"

Macron, dans une interview en direct sur Facebook, a déclaré: "Ce n'est pas à moi de donner des résultats, mais il semble qu'il n'y ait pas de morts. Il y a eu des blessés, je pense donc à ces blessés et à leurs familles."

L'attaque a mis fin à la campagne de dernière minute en prévision du vote du Parlement européen dimanche avec le Premier ministre Edouard Philippe annulant sa comparution lors du dernier rassemblement de son parti centriste vendredi soir.

Une enquête "terroriste" a été ouverte par le parquet de Paris, qui est compétent pour toutes les affaires de ce type dans le pays. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castener, se rendait à Lyon.

"Une fillette de huit ans a été blessée (…). Nous sommes assez soulagés car apparemment, il n'y a pas eu de blessés graves, mais nous sommes convaincus qu'il s'agissait d'un engin explosif", a déclaré Denis Broliquier, maire de Second Arrondissement

Il a ajouté que le suspect recherché par la police avait été vu par des caméras de surveillance vidéo.

Peu de temps après avoir évacué la zone, la police a élargi le périmètre de sécurité après la découverte de deux sacs abandonnés dans un parc pour enfants de la place voisine de Bellecour, bien que des équipes de démineurs aient ensuite déterminé qu'elles étaient inoffensives.

"Je travaillais, je servais des clients et, tout à coup, il y a eu un énorme" boom "", a déclaré Omar Ghezza, un boulanger travaillant à proximité. "Nous pensions que cela avait quelque chose à voir avec les travaux de rénovation. Mais en réalité, c'était un paquet abandonné", a-t-il déclaré.

Alerte élevée

est en alerte depuis une vague d'attaques depuis 2015, qui ont fait plus de 250 morts.

"C'est un quartier du centre de Lyon, une rue importante", a déclaré Jean-Yves Secheresse, maire adjoint à la Sécurité, à la télévision BFM.

"Ces zones sont hautement sécurisées, la police est présente en permanence", de même que les patrouilles de soldats déployés dans le cadre d'une opération antiterroriste de longue durée, a-t-il déclaré. Lyon est la troisième plus grande ville de France.

La population de la ville, y compris ses banlieues étendues, est de 2,3 millions.

Le paquet explosif le plus récent en France remonte à décembre 2007, lorsqu'une explosion devant un cabinet d'avocats à Paris a tué une personne et en a blessé une autre. La police n'a jamais trouvé qui a perpétré cette attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *