Dassault Aviation et Airbus SE dévoilent leurs avions de chasse nouvelle génération au salon du Bourget – Le blog de la Défense


Le géant aérospatial français Dassault Aviation et la société européenne de défense, de sécurité et de l'aérospatiale Airbus SE ont dévoilé la maquette du chasseur de nouvelle génération au salon du Bourget 2019.

Dassault Aviation et Airbus SE ont présenté aux gouvernements français et allemand une proposition industrielle commune concernant la première phase de démonstration du futur système de combat aérien (FCAS). Cette nouvelle réalisation majeure du programme a été mise en évidence par la révélation des modèles de chasseurs et de transporteurs télécommandés de la nouvelle génération à un public mondial lors de la journée d’ouverture du Salon du Bourget 2019.

Eric Trappier, président-directeur général de Dassault Aviation, et Dirk Hoke, directeur général d'Airbus Defence and Space, ont dévoilé les modèles présentés lors de la cérémonie d'ouverture de la cérémonie d'ouverture à l'aéroport du Bourget, président de la République française, Emmanuel Macron et la ministre française des Forces armées, Florence Parly, la ministre fédérale allemande de la Défense, Ursula Von Der Leyen et la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles.

Cette phase de démonstration couvrira la période allant de 2019 au milieu de 2021 et servira de point de départ pour les démonstrateurs et le développement technologique pour un chasseur de nouvelle génération (NGF), des transporteurs à distance (RC) et un nuage de combat aérien (ACC) afin de survoler 2026. Les divers accords de regroupement, qui incluent également les sociétés MBDA Systems et Thales, définissent un champ de planification défini pour la première phase de démonstration, des méthodes de travail et des accords commerciaux. En outre, un traitement transparent et juste des droits de propriété intellectuelle a été établi dans les accords de regroupement respectifs. En parallèle, Safran et MTU sont chargés de développer un nouveau moteur.

«L'étude de conception conjointe attribuée à Dassault Aviation et à Airbus en janvier 2019 a été la première étape d'une coopération fructueuse entre les deux sociétés. La première phase de démonstration marque une nouvelle étape décisive dans l'organisation industrielle de la nouvelle génération de systèmes d'armes, dans laquelle le chasseur de nouvelle génération, construit par Dassault et Airbus, avec Dassault Aviation en tant que contractant principal, ainsi que les transporteurs à distance et Air Combat Cloud avec Airbus en tant que maître d'œuvre, constituera la pierre angulaire du futur système aérien de combat », a déclaré Eric Trappier, président-directeur général de Dassault Aviation. «Les progrès que nous avons accomplis sur le programme FCAS au cours des derniers mois sont remarquables. Il façonnera le programme de combat aérien militaire le plus décisif de l’Europe pour les décennies à venir et constituera un progrès décisif dans la construction de la souveraineté de l’Europe.

Dirk Hoke, président-directeur général d’Airbus Defence and Space, a déclaré: «Je suis très satisfait du niveau de confiance et du partenariat que nous avons établis avec Dassault lors de la réalisation de l’étude de concept commune, et maintenant de la proposition industrielle que nous avons établie. soumis aux deux gouvernements. Les principes de notre coopération industrielle incluent une prise de décision commune, une gouvernance claire, des méthodes de travail transparentes, ainsi qu'une préparation et une négociation communes de cette première phase des activités des démonstrateurs. ”

Après avoir entamé la phase de négociation dans la proposition présentée, Dassault Aviation et Airbus s'attendent à ce qu'un contrat soit attribué à la première phase de démonstration d'ici le quatrième trimestre 2019.

En outre, les Gouvernements français et allemand, au salon de l'aviation de Paris 2019, ont officiellement accueilli l'Espagne parmi les pays partenaires du programme de la sixième génération du système de combat aérien de combat (FCAS).

Avec l'accord annoncé par la ministre française de la Défense, Florence Parly, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, et la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, en présence du président français Emmanuel Macron, les trois pays d'origine d'Airbus constituent désormais le cœur du programme d'aviation militaire décisif pour les prochaines décennies.

Alberto Gutierrez, responsable des avions militaires chez Airbus Defence and Space, a déclaré: «Le démarrage de FCAS sur une base bilatérale entre la France et l'Allemagne était important pour lancer le programme et le mettre sur la bonne voie. L’intégration de l’Espagne est maintenant un pas en avant crédible vers l’européanisation envisagée du FCAS. L’Espagne est non seulement l’un des pays fondateurs d’Airbus, mais c’est également un bastion industriel pour les avions militaires de notre société. Le pays contribue de manière essentielle aux capacités de défense de l’Europe et est un partenaire expérimenté et de confiance dans les programmes de défense communs. Nous ne sommes donc pas seulement heureux de voir l’Espagne rejoindre le FCAS, nous pensons également qu’il s’agit d’une évolution naturelle du programme. "