Dan Martin grimpe à la 18ème place alors que Teuns revendique l'étape

Dan Martin grimpe à la 18ème place alors que Teuns revendique l'étape
4.8 (95.15%) 33 votes


Le Belge Dylan Teuns a signé le plus gros résultat de sa carrière jeudi en remportant la sixième étape du Tour de France après avoir été dégagé dans un grand groupe échappé plus tôt dans la journée. Le coureur bahreïnien Mérida et Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) ont été les plus forts du mouvement lors des dernières ascensions de la journée et se sont approchés du sommet de la redoutable ascension de La Planche des Belles Filles.

Ciccone a essayé de rester avec Teuns sur le tronçon de route en terre dans le dernier kilomètre, mais n'a pas eu de réponse lorsque son rival a dégagé une nette avance dans les 100 derniers mètres. Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), troisième au classement, avait suffisamment de réserve pour se maintenir à l'écart du groupe des favoris au général, mené par le champion en titre du Tour, Geraint Thomas. Le coureur de la Team Ineos s'est dégagé à deux pas de la ligne d'arrivée, terminant à une minute et 44 secondes derrière Teuns et gagnant une poignée de secondes sur tous ses rivaux.

Le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et le leader de la course, Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) ont été les plus proches de lui, concédant à peine deux secondes, mais la tentative d’Alaphilippe de tenir le maillot jaune a été déjouée par le temps gagné par Ciccone sur la scène. Ce dernier avait obtenu un bonus de huit secondes lors de l'avant-dernière ascension de la journée et avait terminé la journée avec six secondes d'avance sur le Français.

L’Irlandais Dan Martin a terminé 14e au sommet de la montée, à 14 secondes de Thomas. Il était deuxième sur la scène lors de la dernière course du Tour de France à La Planche des Belles Filles en 2017, mais cette fois-ci se classait onzième du classement général.

Cependant, il était étonnamment optimiste après l'étape. «Je pense que la journée a été beaucoup plus facile que prévu. L'échappée s'est déroulée presque immédiatement », a déclaré Martin. «C'était une étape intéressante, je pense que tout le monde était un peu prudent car la dernière section avec de la terre était très dure et les gens attendaient pour faire le plein d'essence. J'ai perdu un peu de temps sur la section de terre mais je ne suis pas inquiet. ”

Son manque d'inquiétude est dû au changement qu'il a apporté à son entraînement cette année pour qu'il soit meilleur sur les plus longues montées, abandonnant une partie de l'explosivité qu'il avait auparavant sur des ascensions plus courtes. "La montée était vraiment explosive et je n’ai pas travaillé sur cette partie", a-t-il déclaré. Le temps irlandais jeudi. «Je suis là ou à peu près.

«Je me sens vraiment bien. Je pense que ce Tour visera à savoir qui a le moins de mauvais jours et aujourd'hui ce n'était certainement pas un mauvais jour pour moi. ”

Martin est passé de la 35ème à la 18ème place. Il est à une minute et 46 secondes du nouveau leader Giulio Ciccone (Trek-Segafredo). Nicolas Roche a terminé 79ème et a glissé au 51ème rang, à 17 minutes et 6 secondes. Son équipe veut qu'il cible les victoires d'étape et a déclaré qu'il épargnerait ses jambes pour pouvoir attaquer à un stade ultérieur.

Par ailleurs, la cavalière junior Lara Gillespie a remporté une superbe médaille d’argent en poursuite individuelle aux Championnats d’Europe des moins de 23 ans et juniors sur piste à Gand en Belgique. Elle a établi un nouveau record national de 2 minutes 21,579 secondes en route vers la deuxième place derrière la Britannique Elynor Backstedt. Ce faisant, elle a ajouté à sa médaille d'argent mardi dans la course au scratch.

A la maison, le Britannique Isaac Peatfield a perdu une victoire presque certaine en sprint avec une célébration prématurée à la fin de la troisième étape du Junior Tour of Ireland à Barefield. Nick Carter (Hot Tubes 1), qui a terminé meilleur de l'Irlandais, se classe cinquième.

Son coéquipier de Magnus Sheffield (Hot Tubes 1) conserve la tête du classement général, Peatfield passant de trois places à la deuxième place du classement général. Il est quatre secondes en arrière. Mark Smith (Verge) est le premier du classement général irlandais à la septième place, à 14 secondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *