Acte 28: Les manifestations de ce week-end vont-elles marquer la fin des «gilets jaunes» de la France?

Acte 28: Les manifestations de ce week-end vont-elles marquer la fin des «gilets jaunes» de la France?
4.7 (94.19%) 31 votes


L'acte 28 des manifestations "du gilet jaune" nous attend, mais six mois après le début du mouvement, il semble que la fin des manifestations hebdomadaires anti-gouvernementales est proche.

Les chiffres ont diminué au cours des deux dernières semaines, avec le chiffre du ministère de l'Intérieur faisant passer les chiffres à travers la France lors de la manifestation de samedi dernier (Acte 27) à 15 500, dont 1 600 à Paris.

Ce chiffre a encore diminué par rapport au chiffre de 18 600 de la semaine précédente, ce qui laisse supposer une baisse constante.

Des personnalités du mouvement "gilet jaune" ont déjà suggéré que l'événement de ce week-end verrait une augmentation du nombre de personnes manifester parce qu'elle devait avoir lieu un jour avant que les électeurs français ne se rendent aux urnes pour le scrutin européen. élections le dimanche 26 mai.

LIRE AUSSI:

Photo: AFP

Le grand événement de ce week-end aura lieu à Amiens, ville natale du président français Emmanuel Macron, dans le nord de la France. Une page a été créée sur Facebook pour un événement intitulé "25 mai: Prenez la ville de Macron", avec un total de 3 000 personnes qu'ils sont intéressés à assister.

"Depuis que nous avons été empêchés de prendre le palais de Macron, nous prendrons sa ville: Amiens", ont déclaré les organisateurs de la manifestation, évoquant l'interdiction des manifestations autour du palais présidentiel Élysée à Paris.

"Le 25 mai marque la fin de la campagne pour les élections européennes, censées mettre fin à la révolte de ces derniers mois, c'est donc ce jour-là que nous devons montrer que le bouleversement que nous menons n'est pas mort ", ils ont continué.

"Nous sommes plus nombreux, plus heureux et plus déterminés que jamais, et le temps, loin d'être une arme contre nous, est notre allié."

L'autre centre des manifestations de cette semaine, sans surprise, est la capitale française.

Plusieurs pages de l'événement ont été créées sur Facebook, dont l'une intitulée "Acte 28: L'appel mondial à Ultimatum 3 à Paris!", Avec plus de 3 000 personnes déclarant vouloir y participer et "Acte 28 – La résurrection, le retour!" appelant les "gilets jaunes" à se retrouver boulevard des Batignolles, dans le 8ème arrondissement de la capitale.

Photo: AFP

Ailleurs en France

Il y a également plusieurs événements organisés pour les autres régions de France, bien qu'ils n'aient jusqu'à présent pas reçu beaucoup d'attention sur les médias sociaux.

Moins de 1 000 personnes ont manifesté leur intérêt pour assister à l'événement principal à Toulouse, alors que quelques centaines seulement ont manifesté leur intérêt pour assister à "Act 28 Montpellier: la révolution des gens!".

Alors, est-ce vraiment la fin?

Certains disent que la lutte des "gilets jaunes" pour galvaniser un grand nombre de personnes est un indicateur qu'il ne reste plus beaucoup de vie dans le mouvement.

"La rébellion dans sa forme originale, un large mouvement de base, est terminée.

"Il est maintenu en vie par un noyau dur obstiné et de nombreuses personnes de la gauche métropolitaine qui n'étaient pas impliquées au début", a déclaré le correspondant de la France, John Lichfield, au journal Local.

"Le grand événement de samedi, à la veille des élections européennes, est censé avoir lieu à Amiens, la ville natale de Macron. Les chiffres sur le départ ne semblent pas énormes. Ce sera sans aucun doute violent en marge. Un autre faible taux de participation et il sera temps de dire que les GJ sont une force épuisée ".