Une expo “Corps-Accords”

À la Galerie La Source de Fontaine-lè-Dijon, vous êtes accueillis par des sculptures de petits personnages rondouillards, gymnastes ou danseurs, à la patine colorée tout à fait sympathique. Vous regardez autour de vous, aux cimaises, des monotypes et des acryliques vous attirent parce que, là aussi, vous avez l’impression que ça bouge, que ça palpite, que ça vibre… Vous vous approchez…Non ! Les corps représentés sont statiques. Des nus. Des modèles d’atelier. Tout ce qu’il y a de plus académique. Mais, ce qui bouge, c’est la couleur, c’est le trait, c’est le fond du tableau. François Lepoivre a le pinceau vif, le geste dynamique, l’audace des teintes.

Photo Mijo Leblanc

Photo Mijo Leblanc

Vous montez au premier étage. À nouveau des personnages vous accueillent. Cette fois, filiforme, à la Giacometti. Et vous vous dites que décidément François Lepoivre exagère les traits….et que c’est drôlement bien ! L’art se doit souvent de déformer pour mieux exprimer. Ces sculptures-là ont gardé la trace des doigts de l’artiste, comme si la gestation se faisait devant nos yeux, que la matière était encore en train de s’animer, là, maintenant…

Photo Mijo Leblanc

Photo Mijo Leblanc

Et puis, des abstractions énergiques, des dessins au tracé rapide, etc.

Enfin, deux salles consacrées à Christiane, épouse de François Lepoivre. Elle signe CKL Marchal. D’intéressants collages racontent des histoires. Des sculptures dialoguent avec des bois flottés (ancien professeur de danse et d’éducation physique, l’artiste sait de quoi elle parle en chorégraphiant ces duos!), des dessins assez forts qui expriment le corps …Car, vous l’avez compris c’est le sujet de cette exposition ! Elle s’intitule d’ailleurs « Corps-Accords ». Ce couple partage la même passion de l’art plastique. Et ils sont dans le même cheminement.

Photo Mijo Leblanc

Photo Mijo Leblanc

Ils sont dans l’exploration, la curiosité, la recherche incessantes… Se dégage de cette expo un enthousiasme qui fait plaisir à voir.

Galerie La Source
Fontaine les Dijon
jusqu’au 30 novembre
du mercredi au dimanche, 15h30-18h30

Les commentaires sont clos.