Cap21 veut une trêve hivernale effective sur les coupures d’électricité et de gaz

Depuis le 1er novembre et jusqu’au 15 mars, les fournisseurs ne peuvent plus couper le gaz ou l’électricité… Enfin en principe car la loi, votée en mars, attend toujours son décret d’application. , dans un communiqué, demande de précipiter un peu les choses.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Première trêve hivernale pour les coupures d’énergie, pour CAP21, qu’est-ce que l’on attend ?

Un tiers (34%) des français peinent à payer la facture d’énergie, 43% des locataires rencontrent des difficultés ; c’est plus de 8 millions de personnes qui relèvent de la précarité énergétique.

Désormais, du 1er novembre au 15 mars, les fournisseurs n’auront plus le droit de couper le gaz ou l’électricité pour cause d’impayés. Une embellie, dans un contexte où le prix de l’énergie augmente et où les foyers ont du mal à régler leurs factures. En 2012, ils étaient près de 580 000 à avoir été privés d’électricité ou de gaz, selon les chiffres fournis par le Médiateur national de l’énergie (MNE). Mais la loi, votée en mars, attend toujours son décret d’application ! Le décret d’application précisant les modalités de la loi n’est toujours pas paru : il manquerait encore quelques signatures ! Si la trêve n’arrête pas la dette, elle permet d’en négocier les termes.

En ce qui concerne, le tarif social de l’énergie, il n’est pas mis en place, Bercy n’aurait toujours pas transmis le fameux fichier des ayants droit aux fournisseurs de l’énergie !

CAP21 regrettent cette attitude irresponsable entre le discours sur la transition énergétique et la réalité ; il est temps d’arrêter la promotion de grands principes sociaux, et de mettre en place une politique efficace d’accompagnement social et de rénovation énergétique des logements afin d’accompagner les plus fragiles de nos concitoyens ! Le changement c’est maintenant oui ou non ? “

Les commentaires sont clos.