Pour EELV, l’aéroport Dijon-Bourgogne est “couteux, douteux et dangereux”

Les élus Europe Écologie – les Verts de l’agglomération dijonnaise et du conseil régional de Bourgogne repartent à l’offensive contre l’. “Moins de 43.000 passagers ont été enregistrés en 2012 soit environ 4.000 de moins par rapport à 2011”, avancent-ils dans un communiqué. “Le déficit d’exploitation sera de l’ordre de plus d’un million d’euros cette année, au lieu des 600.000 euros envisagés initialement”.

Pour eux, la convention renaissance, qui visait initialement à relancer le trafic commercial de l’aéroport régional est couteux, douteux et dangereux. “Dès lors, on peine à comprendre l’entêtement des collectivités locales dans ce dossier”, ajoutent-ils.

Retrouver le communiqué de presse des élus ci-dessous.

“Signée il y a sept ans, la convention Renaissance visait à relancer le trafic commercial de l’aéroport régional de Dijon, à grands renforts d’argent public de la part des collectivités locales.

Aujourd’hui, force est de constater l’échec criant du projet. À terme, 250 000 passagers étaient attendus ; moins de 43 000 ont été enregistrés en 2012 soit environ 4000 de moins par rapport à 2011. Le déficit d’exploitation sera de l’ordre de plus de 1 million d’euros cette année, au lieu des 600 000 euros envisagés initialement. De combien sera-t-il de plus en 2014 ?

Dès lors, on peine à comprendre l’entêtement des collectivités locales dans ce dossier. Les quatre financeurs que sont le conseil régional de Bourgogne, le conseil général de Côte d’Or, le Grand Dijon et la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Or ont ainsi convenu de prolonger leur soutien.

Depuis les prémices du projet, les élus écologistes de la ville de Dijon et du conseil régional de Bourgogne ont tiré la sonnette d’alarme.

Renaissance est un projet couteux. Les collectivités locales auront investi à ce jour 25 millions d’euros. Le déficit ne fait que se creuser, les passagers se font toujours attendre…. Est-il utile de s’entêter coûte que coûte ?

Renaissance est un projet douteux. Cet aéroport régional n’a pas d’avenir, il est extrêmement polluant et ne profite qu’à une minorité. Les sommes investies à fonds perdus seraient plus utiles dans des projets qui amélioreraient concrètement le quotidien de nos concitoyens : cadre de vie, déplacements collectifs, etc.

Renaissance est un projet dangereux. Les risques et les nuisances liées au nombre croissant de vols pour un aéroport encastré dans l’agglomération ne peuvent pas être éludés. Elles posent d’incontournables questions en matière de santé publique et de sécurité.

Ce constat à lui seul devrait sonner la fin d’un mythe”.

Les commentaires sont clos.

  1. Et oui, EELV et toutes les associations d’environnement qui avaient multiplié les études, les réunions et même les manifestations étaient traitées de rétrogrades et même d’empêcheuses de développer l’activité et l’attractivité de la Région … On voit le résultat pire que celui annoncé. Mais pas de remise en cause, “on” continue de cracher au bassinet, le problème c’est que ce sont nos impôts et que nous pensons qu’ils seraient beaucoup plus utiles ailleurs. Si ces sommes étaient mises pour les chômeurs ou les demandeurs d’asile, ce serait un tollé alors pourquoi pas pour ces “gens” et ces compagnies ?

    jd21 le vendredi 31 mai 2013 à 5h12