Pour Rémi Delatte (UMP), “l’humour du gouvernement trouve ses limites”

Le député-maire de Saint-Apollinaire s’interroge sur la pause fiscale annoncée par le président de la République, François Hollande.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Le Président de la République nous la promet dès 2014. C’est sans compter sur son Premier Ministre qui lui, ne la voit effective qu’à partir de 2015. C’est aussi sans compter sur l’intervention du Ministre de l’Economie et des Finances qui préfère évoquer un début de stabilisation des prélèvements obligatoires en 2014 pour arriver à son terme en 2015.

Mais de quoi parle-t-on ?

De cette fameuse formule sensée rassurer les Français : « la pause fiscale ».

Une expression au demeurant fort sympathique mais pour laquelle les Français ne sont pas dupes. Et ils auraient tort de l’être. Les couacs sur le sujet au plus haut lieu de l’Etat ne sont pas de nature à remettre nos concitoyens sur le chemin de la confiance.

Preuve encore plus honteuse de cette mascarade linguistique : l’annonce il y a 48 heures de la taxe carbone.

Monsieur AYRAULT a déjà annoncé qu’elle concernerait l’essence, le gazole, le charbon et la houille, le gaz naturel ainsi que le fioul lourd et domestique. Une contribution climat-énergie qui rapporterait 4 milliards d’euros en 2016. On a du mal à nous faire croire que les ménages et les classes moyennes ne seront pas de nouveau impactés par ces décisions.

L’humour du Gouvernement trouve désormais ses limites.”

Les commentaires sont clos.