Edouard Cavin veut en finir avec “le matraquage fiscal”

, tête de liste du Front national pour les Municipales 2014 à Dijon lance un appel pour dire “stop au matraquage fiscal”. Selon lui, gauche et droite sont “coupables des hausses d’impôts” mais “n’assument rien”.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Stop au matraquage fiscal!

Les dijonnais ont pu apprécier depuis hier le climat qui règne au sein de la classe politique dijonnaise et Côte d’orienne. Le sujet de la hausse des impôts est sensible, et pour cause, gauche et droite sont coupables mais n’assument rien, ils se rejettent la faute ! A l’heure où les dijonnais connaissent de plus en plus de difficultés, les hausses d’impôts locaux sont scandaleuses et irresponsables. Dijonnaises, dijonnais, la hausse des impôts n’est pas une fatalité, cela provient de l’idéologie socialo-communiste incarnée par M.Rebsamen. Malheureusement, nous ne pouvons pas non plus faire confiance à la droite, qui a trahis ses engagements en la matière. Au cours des deux dernières années, 84 taxes ont été créées ! Si vous voulez changer de modèle économique tout en préservant notre modèle social, qui est de plus en plus défaillant, rejoignez la liste Dijon Bleu Marine qui seule, aura à cœur de servir vos intérêts. Les solutions nous les avons et nous les appliqueront (cela fera l’objet d’une conférence de presse). On ne peut pas en toute logique augmenter les impôts au niveau national et au niveau local pour les ménages et les entreprises et espérer un rebond de l’économie. N’oublions pas non plus que nos impôts servent aussi à des dépenses qui ne concernent pas les dijonnais ; l’exemple des villages de roms de Dijon où les dijonnais prennent en charge l’électricité, l’eau, l’éduction ou le logement qui après 2014 vont certainement devenir l’un des budgets les plus lourds de notre ville. Halte au matraquage fiscal, les dijonnais ne sont pas des vaches à lait !”

Les commentaires sont clos.